Nador : une station maritime flambant neuve pour accueillir les MRE

7 mai 2024 - 10h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

L’opération Marhaba 2024 s’approche. Jamal Chaarani, gouverneur de la province de Nador, s’active donc pour la construction de la nouvelle station maritime devant accueillir les Marocains résidant à l’étranger (MRE) pendant l’été.

Jeudi, Jamal Chaarani, gouverneur de la province de Nador, est allé constater de visu l’avancement des travaux de construction du projet de la nouvelle station maritime dans la commune de Beni Ansar. Les travaux du projet comprennent la réhabilitation de la station maritime et de son environnement, l’augmentation de sa capacité, ainsi que la création de zones d’animation et de services administratifs, l’installation d’un salon d’accueil des passagers, et l’élargissement des zones de contrôle frontalier pour les voitures et les passagers.

À lire :Marhaba 2024 : le Maroc se prépare à un afflux record de MRE

Le projet de construction de la nouvelle station maritime fait partie du programme d’investissement de l’Agence nationale des ports. Il vise à améliorer et moderniser le port de Nador, tout en augmentant son efficacité et sa capacité d’accueil des passagers et des marchandises. Le projet devra également faciliter le transit des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Son coût est estimé à environ 162 millions de dirhams. Les travaux devraient être achevés le 31 mai 2024.

À lire :Marhaba 2023 (MRE) : un record dans les ports marocains

La visite du gouverneur entre dans la droite ligne des efforts visant à améliorer la qualité et les conditions d’accueil des MRE, et à superviser la mise en œuvre des projets structurants dans la province, y compris ceux destinés à développer et moderniser les infrastructures portuaires, est-il précisé.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Nador - MRE - Opération Marhaba 2024 - Portuaire - Maritime

Aller plus loin

Marhaba 2023 (MRE) : un record dans les ports marocains

L’opération « Marhaba 2023 », visant à faciliter le passage des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a enregistré un flux record cette année, avec près de 2,84 millions de...

Marhaba 2024 : des prix abordables pour les MRE ?

Mohamed Abdeljalil, ministre des Transports et de la Logistique, assure que son département travaille à garantir des prix des billets abordables pour les Marocains résidant à...

Marhaba 2024 : Balearia aux petits soins des MRE

Dans le cadre de l’Opération Marhaba 2024, la compagnie maritime Balearia a prévu 15 liaisons quotidiennes vers le Maroc au départ des ports d’Algésiras, d’Almería, de Motril et...

Marhaba 2024 : le Maroc se prépare à un afflux record de MRE

Le Maroc et l’Espagne s’activent pour l’organisation de l’opération Marhaba 2024. Le sujet sera à l’ordre du jour de la prochaine réunion de Haut niveau entre le Maroc et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Le dilemme des MRE : vendre leurs biens ou se soumettre à l’échange fiscal

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) appellent à la suspension de l’accord multilatéral sur les échanges de renseignement automatiques des comptes financiers.

Opération Marhaba : les chiffres de l’année dernière largement dépassés à Algésiras

Depuis le lancement de l’Opération Passage du Détroit (OPE) le 15 juin dernier, près de 275 000 passagers et 68 000 véhicules ont embarqué depuis les ports espagnols en direction du Maroc d’après les données fournies par la Protection Civile espagnole.

Transferts de fonds des MRE : un record et une bouffée d’air pour le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent fortement à l’économie marocaine à travers les transferts de fonds qui vont crescendo ces dernières années. Ces flux sont passés de 22,96 milliards de dirhams en 2000 à 93,67 milliards en 2021.

Les MRE, une solution à la crise de l’immobilier marocain ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent de manière considérable à la relance du secteur de l’immobilier au Maroc, durement touché par la crise sanitaire du Covid-19, la guerre en Ukraine et la flambée mondiale des prix des matières...

MRE : Peut-on importer une voiture de location au Maroc ? 

La douane marocaine vient de publier une nouvelle version de son guide dédié aux Marocains résidant à l’étranger. Une section dédiée à l’importation par les MRE des voitures de location. Qu’en est-il ?

Transferts des MRE : les assurances d’Abdellatif Jouahri concernant une directive européenne

Les autorités marocaines vont engager des négociations avec la Commission européenne au sujet d’une directive européenne visant à restreindre les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a récemment annoncé Abdellatif Jouahri, le...

Ramadan 2024 en France : Le Maroc perd la main sur l’encadrement religieux des MRE

À l’approche du mois de Ramadan, des voix s’élèvent pour réclamer une formation religieuse adaptée aux Marocains résidant à l’étranger, notamment en France.

Marhaba 2023 : Le Maroc accueille 1,2 million de MRE, en hausse de 21%

Quelque 1,2 million de Marocains résidant à l’étranger (MRE) et de 280 000 véhicules sont entrés au Maroc dans le cadre de l’opération de l’opération Marhaba 2023, selon le ministère du Transport et de la logistique.

Un MRE peut-il prêter sa voiture au Maroc ?

Très souvent quand ils sont le Maroc, des proches ou des amis sollicitent les MRE pour le prêt de leur voiture immatriculée à l’étranger. La douane marocaine est assez stricte là-dessus.