Nouveau record pour Tanger Med

21 août 2020 - 12h30 - Economie - Ecrit par : I.L

Les performances de Tanger Med en 2020 le positionnent désormais loin devant les autres ports africains. Avec 137 liaisons directes, il devient le port africain le mieux connecté en 2020, selon la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED).

Cette reconnaissance pour le port marocain a été approuvée dans une nouvelle note, intitulée “Ports du réseau mondial de transport maritime de ligne :comprendre leur position, leur connectivité et leurs changements au fil du temps” de la CNUCED.

Si Tanger Med détient le record en Afrique, Shanghai (Chine) s’offre la première place sur le plan mondial avec 288 liaisons directes. Busan en Corée du Sud s’aligne à la 2ᵉ position avec 274 liaisons directes, suivi d’Anvers en Belgique (268) et Rotterdam aux Pays-Bas (264).

Selon la CNUCED, 12 748 liaisons directes port à port ne nécessitent pas de transbordement en 2020. Dans le détail, les services sont fournis par une seule entreprise sur 47,2 % de ces liaisons, alors que sur 2751 routes (21,6 %), l’on remarque une concurrence entre deux fournisseurs. Quant aux 3 980 paires de ports restantes (31,2 %), trois transporteurs ou plus assurent les services d’expédition de conteneurs.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tanger - Portuaire - Cnuced

Aller plus loin

Nador West Med, un projet pour booster le développement de l’Oriental

Le port Tanger Med ne sera plus le seul fleuron du Maroc sur le marché méditerranéen. Dans deux ans, celui de Nador dont les travaux avancent très rapidement sera achevé pour...

Gestion portuaire : Tanger Med s’associe à l’autorité portuaire de Hambourg

Le port de Tanger et celui de Hambourg en Allemagne ont signé un accord de partenariat qui leur permettra une meilleure gestion du trafic, la cybersécurité portuaire, l’échange...

Bel exploit pour Tanger Med

La FDI Intelligence du Financial Times a classé le port de Tanger-Med dans la 2e zone économique spéciale dans le monde. Plusieurs autres prix ont été décrochés par le complexe...

RSA Maroc : un gros contrat de 133 millions d’euros pour Tanger Alliance

Un contrat de crédit long terme sous forme de Project Finance a été signé, jeudi 7 janvier 2021, avec un consortium de banques marocaines par Tanger Alliance, filiale de Marsa...

Ces articles devraient vous intéresser :

GNL : Le Maroc se dote d’un terminal flottant à Nador West Med

Le Maroc s’apprêterait à lancer un appel d’offres pour la construction d’un terminal flottant de gaz naturel liquéfié (GNL) au port de Nador West Med.

Maroc 2030 : le chantier des infrastructures s’accélère

Le Maroc se prépare activement pour la Coupe du monde 2030 qu’il coorganise avec l’Espagne et le Portugal. Les autorités ont annoncé, au titre de l’année 2024, une augmentation de 42 % du volume des projets d’infrastructures pour un montant total de 64...

Crise en Mer Rouge : Le Maroc en position de force grâce à Tanger Med ?

Avec le port de Tanger Med, le Maroc devrait tirer profit de la crise sécuritaire en mer Rouge, qui a réduit de près de moitié le trafic du canal de Suez, portant de graves préjudices aux ports européens.

Le Maroc vend ses navires aux enchères

Quelque 18 bateaux appartenant à la société de dragage Drapor qui s’est retrouvée en situation de liquidation judiciaire, sont actuellement mis en vente aux enchères dans les ports marocains, a annoncé Nizar Baraka, le ministre de l’Équipement et de...

Tanger Med, un port hub pour l’Afrique d’ici 2030

Le Maroc poursuit sa stratégie portuaire à l’horizon 2030 avec Tanger Med comme référence. Le royaume a engagé une politique de développement de ports modernes et compétitifs.

Tanger Med se dote d’un ambitieux plan d’expansion

Tanger Med ambitionne de changer de dimension. Le hub logistique mondial prévoit d’investir près de 7 milliards de dirhams notamment pour l’extension de la capacité de son terminal passagers et camions et la modernisation de sa zone d’importations.