Cinq nouveaux grands ports au Maroc d’ici 2030

4 novembre 2015 - 14h30 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

La réussite du port Tanger Med semble donner des ailes au gouvernement marocain. D’ici 2030, cinq nouveau grands ports devraient être construits pour accompagner le développement du pays.

« Suite au succès du port et de la zone franche de Tanger-Med », écrit Oxford Business Group, le Maroc va poursuivre ses efforts pour une amélioration et une expansion « considérables de son infrastructures portuaire régionale ». Actuellement, plus de 100 millions de tonnes transitent via les ports marocains, soit 98% du commerce du pays et cette croissance exponentielle pousse le pays à « des investissements conséquents dans ses infrastructures portuaires. ».

Au mois de septembre dernier, le ministre du Transport et de la Logistique, Abdelaziz Rabbah, avait annoncé de « nouvelles grandes installations portuaires à Nador, Kenitra et Dakhla » mais aussi « dans les ports de Safi et de Jorf Lasfar » pour développer les industries existantes.

Le projet le plus avancé à ce jour et celui du port en eau profonde du complexe Nador West Med qui sera mis en service en 2019. Doté d’une terminal à conteneurs et de zones industrielles, il sera aussi spécialisé dans les hydrocarbures et le charbon avec des terminaux dédiés. Le port est doté d’un budget de plus de 10 milliards de dirhams.

Le port de Kénitra Atlanique est également bien avancé surtout depuis l’annonce de la venue du constructeur français Peugeot-Citroën qui prévoit de lancer son usine en 2020. Le port est doté d’un budget prévisionnel de 8 milliards de dirhams et des appels d’offres pour des études préliminaires ont déjà été lancés par les autorités.

Celui de Safi est également sur de bons rails, puisqu’il est finalisé à 22%, avance Oxford Business Group qui s’appuie sur des données issues de la presse. Doté d’un budget de 4 milliards de dirhams, le nouveau port est destiné aux marchandises pour les produits de l’agriculture et de l’industrie locales. L’exportation des phosphates, dans laquelle le royaume détient la première place mondiale, prendra une place de choix dans ce nouveau port.

La stratégie industrielle et énergétique sera, elle, dévolue au port de Jorf Lasfar. Avec des travaux estimés à 4,6 milliards de dollars et dont la mise en service est prévue en 2019, le port sera spécialisé dans l’importation de gaz naturel liquéfié, autre grand chantier lancé par le gouvernement marocain.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tanger - Energie - Kenitra - Safi - Tanger Med - Jorf Lasfar - Nador West Med

Aller plus loin

Un gigantesque gisement de gaz à Essaouira ?

Des opérations de forage seront menées à partir de fin novembre dans la région de Sidi Mokhtar, province d’Essaouira, où d’importantes quantités de gaz naturel ont été découvertes.

Le Maroc produit du gaz naturel à partir de juin prochain

Le Maroc devrait lancer la production de gaz naturel à partir de fin juin prochain, a annoncé ce lundi l’Office National des Hydrocarbures (ONHYM). Les tests effectués ont donné...

Maroc : vers la fin des bouteilles de gaz ?

Le Maroc compte investir 40 milliards de dirhams d’ici 2020 dans un vaste projet de développement de gaz naturel liquéfié (GNL), a annoncé le ministre de l’Energie, des Mines,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

Le Maroc doit-il s’inquiéter pour le sabotage des câbles sous-marins ?

Après le sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et 2, le Maroc doit-il craindre celui des câbles sous-marins utilisés pour l’Internet ou l’électricité ?

Tanger Med : venus aider pour le séisme, des MRE se plaignent de « bakchich »

Le passage de Tanger Med, l’immense complexe industrialo-portuaire du nord du Maroc, relève d’un parcours de combattant pour les convois humanitaires. De quoi agacer les personnes ou associations venues apporter leur aide aux victimes du puissant et...

Crise en Mer Rouge : Le Maroc en position de force grâce à Tanger Med ?

Avec le port de Tanger Med, le Maroc devrait tirer profit de la crise sécuritaire en mer Rouge, qui a réduit de près de moitié le trafic du canal de Suez, portant de graves préjudices aux ports européens.

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

La capacité de réponse d’urgence nucléaire du Maroc « est solide »

En fin de mission d’examen de la préparation aux situations d’urgence (EPREV) au Maroc, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a livré ses conclusions.

Une importante découverte de gaz au Maroc

SDX Energy a annoncé la découverte d’un important gisement de gaz dans le bassin du Gharb, dont l’exploitation contribuera au développement économique de la région.

Tanger Med Port Authority : nette progression du chiffre d’affaires à fin septembre

À fin septembre dernier, Tanger Med Port Authority (TMPA) affichait un chiffre d’affaires brut de plus de 2,35 milliards de dirhams, en hausse de 11% par rapport à la même période de l’année dernière.

Un frigo, 100% marocain, écologique et sans électricité

Un réfrigérateur en argile, qui fonctionne sans électricité et peut conserver les aliments pendant 15 jours. C’est l’invention créée il y a quelques années par Rawya Lamhar, une jeune ingénieure marocaine.

Charbon encombrant : l’Europe se décharge sur le Maroc

Confrontée à une crise énergétique l’année dernière, l’Europe avait renoué avec l’exploitation du charbon. Aujourd’hui, avec la diminution de la demande en énergie fossile, le vieux continent opte pour l’exportation de grandes quantités de charbon, en...