Omar Raddad croit en la justice, malgré tout

4 décembre 2021 - 20h40 - France - Ecrit par : S.A

Condamné puis gracié en 1996 sans être innocenté pour la mort de Ghislaine Marchal, tuée le 23 juin 1991 à Mougins (Alpes-Maritimes), l’ex-jardinier marocain Omar Raddad dit tenir grâce à sa femme et ses fils. L’examen de sa requête pour la révision de son procès aura lieu le 16 décembre prochain.

Omar Raddad, 59 ans, se bat depuis 27 ans pour prouver son innocence. Accusé du meurtre de Ghislaine Marchal, l’ex-jardinier marocain avait été condamné en 1994 à 18 ans de réclusion avant d’être gracié par l’ex-président français, Jacques Chirac sur intervention du roi Hassan II. Il bénéficiera d’une libération conditionnelle en 1998 après sept ans d’incarcération. Omar est libre mais toujours coupable, car une grâce présidentielle n’annule pas une condamnation. La famille de la victime continue de le désigner comme l’unique coupable du meurtre de la riche héritière.

À lire : Affaire Omar Raddad : le verdict de la Cour attendu le 16 décembre

L’ex-jardinier continue de lutter. Sa défense a obtenu une demande de révision du procès, après la découverte des traces d’un ADN masculin ne lui appartenant pas. « Le fait même qu’il se bagarre alors qu’il prend le risque d’un nouveau procès, le risque d’une nouvelle condamnation puisqu’à l’époque il avait bénéficié de circonstances atténuantes — on se demande pourquoi d’ailleurs — c’est vraiment qu’il est innocent. Il n’y a que les innocents qui se battent comme ça, qui s’accrochent », commente son avocate Sylvie Noachovitch auprès de Gala.

« Sa vie se résume » à sa détermination à prouver son innocence, précise-t-elle, notant que son client « tient grâce à » sa femme et ses enfants. La famille vit à Toulon. Le couple a deux fils, l’un s’est enrôlé dans la Marine, l’autre travaille à la mairie. Une fierté pour Omar Raddad. Ce dernier rend régulièrement visite à sa mère au Maroc.

À lire : Affaire Omar Raddad : le jardinier marocain obtient examen de sa requête

L’examen de la demande pour la révision de son procès est prévu le 16 décembre prochain. « C’est une grande émotion de plaider devant la cour de révision parce que c’est un combat depuis 2008, un combat sans relâche, commente encore Sylvie Noachovitch. Son client, lui, dit avoir toujours confiance en la justice. « Je le trouve fragile, il est en douleur, c’est un écorché vif, tellement gentil. Et qui a toujours confiance en la justice. Il me dit : ‘J’ai pas eu de chance, je suis tombé sur un juge dès le départ qui était persuadé que j’étais coupable, sur des gendarmes qui m’ont accablé, mais je sais qu’il y a de très grands juges et là on est devant de très hauts magistrats de cour de cassation, j’ai confiance. Je demande juste, comme tout le monde, d’avoir un second procès. C’est tout ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Droits et Justice - Famille - Omar Raddad

Aller plus loin

Affaire Omar Raddad : le jardinier marocain obtient examen de sa requête

La Cour de Cassation se penche ce jeudi sur le dossier d’Omar Raddad, ce jardinier marocain condamné pour le meurtre de Ghislaine Marchal, et qui a été gracié sans être...

Affaire Omar Raddad : le verdict de la Cour attendu le 16 décembre

Le jardinier marocain Omar Raddad obtient finalement examen de sa requête pour la révision de son procès. La justice française a examiné jeudi à huis clos cette demande et...

France : la justice va rouvrir le dossier Omar Raddad

La justice française a décidé de rouvrir, 27 ans après, le dossier du Marocain Omar Raddad , condamné pour le meurtre de Ghislaine Marchal.

France : la justice ordonne un complément d’informations dans l’affaire Omar Raddad

L’ancien jardinier marocain Omar Raddad, condamné pour le meurtre de Ghislaine Marchal, pourrait bientôt bénéficier d’une révision de son procès. La justice française a ordonné...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Le club des avocats offre un service gratuit d’orientation juridique pour les MRE

Le club des avocats au Maroc apporte son aide à la communauté marocaine résidant à l’étranger en mettant à sa disposition des lignes téléphoniques qui leur permettront de bénéficier gratuitement d’une orientation juridique et des conseils.

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Alerte sur les erreurs d’enregistrement des nouveaux-nés au Maroc

L’Organisation marocaine des droits de l’homme (OMDH) a alerté le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, au sujet du non-enregistrement des nouveau-nés à leur lieu de naissance, l’invitant à trouver une solution définitive à ce problème.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Carte du Maroc sans le Sahara : l’ONCF annonce des poursuites judiciaires

L’Office national des chemins de fer (ONCF) aurait publié sur l’une de ses affiches une carte incomplète du Maroc, suscitant la colère des internautes marocains. L’Office vient de démentir l’information et envisage de poursuivre les auteurs de cette...

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.