Opération Marhaba (MRE) : désordre et frustration au port d’Algésiras

12 juin 2024 - 09h30 - Espagne - Ecrit par : S.A

À peine débutée, l’opération Marhaba marquant le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc et coïncidant avec la célébration de l’Aïd al-Adha est perturbée par des dysfonctionnements au port d’Algésiras.

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont du mal à rentrer au Maroc depuis l’Espagne pour y célébrer l’Aïd al-Adha et revoir leurs proches. En cause, une mauvaise organisation de l’opération Marhaba de la part des autorités portuaires espagnoles et celles du port d’Algésiras. Ces dernières n’ont accordé qu’une seule voie à l’accès aux ferries desservant le port de Tanger Med, et adopté une méthode de contrôle, très lente. Conséquence : sur le terrain, on observe de nombreuses perturbations, notamment les files d’attente désignées pour l’embarquement à bord des ferries au départ du port espagnol vers le port Tanger-Med, rapporte Al Ahdath Al Maghribia. Les conducteurs et les passagers sont obligés d’avancer lentement sur de longues files de plusieurs dizaines de mètres.

À lire :Marhaba 2024 : le port d’Al Hoceima prêt pour gérer le flux de MRE

À ces dysfonctionnements s’ajoute un autre problème majeur : l’absence des agents marocains chargés d’orienter les passagers au port d’Algesiras et de faciliter la communication en arabe entre les membres de la diaspora et les autorités portuaires. Une véritable difficulté pour les MRE provenant d’autres pays que l’Espagne. Ces difficultés ont d’ailleurs provoqué l’agacement de plusieurs passagers. Mais les autorités portuaires espagnoles ne leur ont pas, pour l’instant, apporté des solutions. Si rien n’est fait, la situation pourrait s’aggraver à l’approche de l’Aïd al-Adha où le Maroc s’attend à un retour massif de MRE.

À lire :MRE : Du changement pour l’opération Marhaba 2024

Quant aux MRE qui s’apprêtent à embarquer pour le port de Sebta, ils ne rencontrent pas ces difficultés. La file est visiblement mieux organisée, et la procédure d’embarquement est fluide.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Opération Marhaba 2024 - MRE - Aïd al-Adha 2024 - Algésiras - Portuaire

Aller plus loin

Marhaba 2024 : vers une arrivée record de MRE ?

Le ministère de l’Intérieur espagnol vient d’approuver le plan spécial pour l’Opération Marhaba 2024 permettant aux Marocains d’Europe de rejoindre le Maroc via les ports...

Melilla : embouteillage à la frontière, les MRE en colère

De nombreux Marocains résidant à l’étranger (MRE) souhaitant célébrer l’Aïd al-adha et passer leurs vacances d’été au Maroc sont bloqués à la frontière de Beni Ensar près de...

Marhaba 2024 : le port d’Al Hoceima prêt pour gérer le flux de MRE

Le port d’Al Hoceima se prépare activement pour accueillir les Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui commenceront à arriver dans le royaume dès le 13 juin dans le cadre de...

Algésiras débordé par l’afflux massif de MRE

L’Opération Marhaba 2024 a enregistré des chiffres record lors de son premier week-end. Les arrivées des Marocains d’Europe et des véhicules dans les ports espagnols ont...

Ces articles devraient vous intéresser :

Immobilier au Maroc : les MRE pour relancer un marché en berne

Les promoteurs immobiliers comptent sur la saison estivale et les Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour sortir leur marché de sa stagnation. Ceux-ci figurent d’ailleurs parmi les bénéficiaires du nouveau programme de l’aide au logement.

Plaidoyer pour la nomination d’un ministre chargé des MRE

En raison d’une faiblesse relevée au niveau de la coordination entre les institutions chargées des affaires MRE pour la mise en œuvre des politiques publiques et des dispositifs dédiés aux Marocains du Monde (MDM), le Conseil économique, social et...

Le Maroc vend ses navires aux enchères

Quelque 18 bateaux appartenant à la société de dragage Drapor qui s’est retrouvée en situation de liquidation judiciaire, sont actuellement mis en vente aux enchères dans les ports marocains, a annoncé Nizar Baraka, le ministre de l’Équipement et de...

Appel à mettre fin à l’échange d’informations fiscales des MRE

L’Organisation démocratique du travail (OMT) a vivement critiqué la politique gouvernementale à l’égard des Marocains résidant à l’étranger, pointant du doigt une approche jugée superficielle et occasionnelle, particulièrement lors de l’accueil des MRE...

Eurovision : triomphe de Loreen, doigt d’honneur pour la Zarra (photo)

La Suédoise Loreen a triomphé au Concours de l’Eurovision de la Chanson avec sa mélodie intitulée “Tattoo”, inscrivant ainsi une nouvelle page dans les annales du concours. La chanteuse d’origine marocaine a remporté la compétition pour la deuxième...

Retour définitif des MRE au Maroc : ce que dit la douane

Selon les dernières régulations édictées par la douane marocaine, les Marocains résidant à l’étranger qui prévoient de rentrer définitivement au Maroc doivent se conformer à certaines règles concernant l’importation de biens.

Les Marocains de France battent des records de transfert

Les Marocains du monde ont transféré au Maroc près de 115,15 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2023, soit une hausse de 4 % par rapport à la même période de 2022 (110,72 MMDH), révèle l’Office des changes.

MRE : voici ce qui est interdit d’importer au Maroc

Chaque année, des millions de MRE rentrent au Maroc, notamment durant les vacances d’été. Par tradition, ils apportent des cadeaux pour la famille. Mais attention : la douane veille sur certains produits interdits ou d’autres qui nécessitent une...

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

Tourisme au Maroc : une baisse de recettes qui inquiète

Alors que les arrivées pourraient atteindre 15,5 millions de voyageurs en 2024, soit un million de plus qu’en 2023, les recettes touristiques devraient poursuivre leur tendance à la baisse notée depuis 8 mois pour s’établir à 100 milliards de dirhams...