Festival de Cannes 2022 : « Le Bleu du Caftan » longuement ovationné

27 mai 2022 - 22h00 - Ecrit par : A.S

Pari réussi pour la Marocaine Maryam Touzani et la Belge Lubna Azabal au festival de Cannes 2022. Le film « Le Bleu du Caftan » a été longuement ovationné par le public après sa projection dans la section « Un Certain Regard ».

Maryam Touzani et Lubna Azabal s’attendaient à tout sauf à ce que le film « Le bleu du caftan » soit applaudi pendant un quart d’heure suite à sa projection au festival de Cannes. La réalisatrice et tous les acteurs étaient émus par l’accueil réservé à ce long métrage dans lequel, la Belge incarne Mina, une femme de caractère mariée à Halim, avec qui elle tient un magasin traditionnel de caftans dans la médina de Salé, au Maroc, rapporte La Dernière Heure.

À lire : «  Haut et Fort  » de Nabil Ayouch primé au Festival de Cannes 2021

Le couple vit depuis toujours avec le secret d’Halim, son homosexualité qu’il a appris à faire taire. La maladie de Mina et l’arrivée d’un jeune apprenti vont bouleverser cet équilibre. Unis dans leur amour, chacun va aider l’autre à affronter ses peurs. « J’avais besoin de parler de la communauté homosexuelle. J’avais parlé à Maryam de cela après ce qui s’est passé en 2019 à Cannes. J’avais embrassé sur la bouche Niserine Erradi, qui est comme ma petite sœur, et cela avait fait un pataquès terrible au Maroc », explique Lubna Azabal, interviewée par l’agence Belga.

À lire : France : un film marocain au 12ème Festival du Film francophone d’Angoulême

« J’ai trouvé que je n’avais pas assez défendu mes idées. J’avais eu plutôt tendance à m’excuser d’avoir offensé le peuple marocain plutôt qu’à m’exprimer et c’est vrai que je ne l’ai vraiment pas digéré. Je voulais donc un droit de réponse et dire ce que je pensais du traitement de la communauté LGTB en général et m’excuser auprès d’elle », poursuit l’actrice.

À lire : Le caftan marocain célébré à Paris

« Maryam m’a alors dit qu’elle aimerait me faire lire un scénario grâce auquel je pourrais peut-être faire des excuses artistiquement. J’ai lu le scénario et je suis tombée amoureuse du personnage de Mina mais aussi de l’histoire dans sa globalité ».

À lire : Achraf Hakimi et Hiba Abouk font sensation au festival de Cannes

L’histoire de son personnage l’a émue pour des raisons personnelles. « Je venais de perdre mon meilleur ami d’un cancer des poumons. J’avais vu son évolution, la maladie. Il y avait quelque chose qui me bouleversait chez Mina. Et puis j’ai connu aussi dans ma vie ce qu’est d’aimer d’un amour inconditionnel jusqu’à se faire mal », raconte la Belge d’origine marocaine, qui a découvert la version finale du film jeudi, en même temps que le public.

L’actrice a dû faire certains sacrifices afin de jouer son rôle à la perfection, comme suivre un régime hypocalorique avec une diététicienne. « Je n’avais pas envie de jouer la maladie. Je voulais que mon corps l’incarne, par mon visage, ma fatigue. J’ai perdu huit kilos. […] Je voulais arriver à cet état de moineau. C’est ce que j’ai vu chez mon ami que j’ai perdu récemment ».

À lire : Sofia Essaïdi, magnifique, au Festival de Cannes

Après sa collaboration avec Maryam Touzani, Lubna Azabal annonce le tournage, en août prochain, d’un long métrage belge et travaille également en parallèle sur un projet avec Nicolas Besos et sur un autre avec Karim Leklou et Laurent Lafitte.

Tags : Cannes - Festival - Maryam Touzani - Cinéma

Aller plus loin

Le caftan marocain célébré à Paris

Le caftan marocain était à l’honneur, lundi, à Paris. Sur le podium de l’Oriental Fashion Show, ce vêtement, très convoité dans le monde, s’est encore plus révélé dans la capitale...

Présélection des Oscars 2020 : le Maroc à l’honneur avec le film "Adam"

Pour la présélection des Oscars de l’édition 2020, le film "Adam" réalisé par la Marocaine, Maryam Touzani, a été retenu dans la section "Meilleur film international", indique le...

Rebel, film d’Adil El Arbi et Bilall Fallah, présenté en séance de minuit à Cannes

Rebel, film des réalisateurs belgo-marocains Adil El Arbi et Bilall Fallah, est présenté en séance de minuit à la 75ᵉ édition du festival de Cannes...

Achraf Hakimi et Hiba Abouk font sensation au festival de Cannes

L’international marocain Achraf Hakimi et son épouse Hiba Abouk étaient présents au festival de Cannes mardi 24 mai 2022.

Nous vous recommandons

Gazoduc : l’Algérie en passe de fermer le robinet au Maroc

L’Algérie n’a pas encore tranché officiellement sur le renouvellement du gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc dont le contrat vient à expiration le 31 octobre. Sa décision sera effective en novembre. Déjà des signes...

Vers la fin du gazoduc Maghreb-Europe ?

La tension qui prévaut entre le Maroc et l’Algérie pourrait provoquer la fin de la concession du gazoduc Maghreb-Europe (GME) reliant le pays voisin à l’Espagne. Si le royaume a donné sa position sur son renouvellement, Alger tarde à le faire. Sa position...

L’Algérie se lance-t-elle dans une « guerre religieuse » contre le Maroc ?

Lors d’un forum parrainé par le président algérien, Abdelmajid Tebboune, l’Algérie a affirmé que la tarîqa tijania est d’origine algérienne, tentant ainsi de provoquer une guerre religieuse avec le Maroc.

Royal Air Maroc annonce une mauvaise nouvelle

Une éventuelle persistance de l’augmentation du prix du baril de pétrole — hausse provoquée par la guerre russo-ukrainienne — pourrait pousser Royal Air Maroc (RAM) à augmenter le prix de ses billets. C’est du moins ce qu’affirme Ilham Kazzini, directrice du...

Maroc : une école d’Oudja au cœur d’un scandale sexuel

Après la Faculté des sciences juridiques et politiques de Settat, c’est au tour de l’École nationale de commerce et de gestion d’Oujda (ENCGO) d’être secouée par une affaire dite « sexe contre bonnes notes ». Le mis en cause est, encore une fois, un...

Condamné pour avoir émigré au Maroc en abandonnant sa famille à Monaco

Ruiné par la crise sanitaire liée au Covid-19, un chef d’entreprise a émigré au Maroc sans verser de pension alimentaire à sa petite famille à Monaco. La justice monégasque l’a condamné pour abandon de...

Le dirham poursuit sa hausse face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 1,04 % face à l’euro et de 1 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 17 au 23 mars 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Faute de stades, 4 pays africains joueront leur matchs au Maroc

Le Mali, le Burkina Faso, le Niger et Djibouti, joueront à partir de septembre leurs matchs de qualification pour la Coupe du monde 2022, non à domicile, mais au Maroc. La CAF en a ainsi décidé parce que les stades de ces pays, tout comme ceux de...

États-Unis : le Maroc classé pays à risque élevé pour les voyageurs

Le Maroc est désormais classé par les États-Unis dans la catégorie 3 à risque élevé pour les voyageurs. C’est ce qui ressort des dernières directives relatives au Covid-19 du Centre américain de contrôle et de prévention des maladies...

Iberia reprend ses vols avec le Maroc

La compagnie aérienne Iberia a repris ses vols avec le Maroc, après la réouverture des frontières le 15 juin. Pour cette reprise, les liaisons Madrid-Marrakech et vers Casablanca et Tanger sont proposées.