Festival de Cannes 2022 : « Le Bleu du Caftan » longuement ovationné

27 mai 2022 - 22h00 - Culture - Ecrit par : G.A

Pari réussi pour la Marocaine Maryam Touzani et la Belge Lubna Azabal au festival de Cannes 2022. Le film « Le Bleu du Caftan » a été longuement ovationné par le public après sa projection dans la section « Un Certain Regard ».

Maryam Touzani et Lubna Azabal s’attendaient à tout sauf à ce que le film « Le bleu du caftan » soit applaudi pendant un quart d’heure suite à sa projection au festival de Cannes. La réalisatrice et tous les acteurs étaient émus par l’accueil réservé à ce long métrage dans lequel, la Belge incarne Mina, une femme de caractère mariée à Halim, avec qui elle tient un magasin traditionnel de caftans dans la médina de Salé, au Maroc, rapporte La Dernière Heure.

À lire : «  Haut et Fort  » de Nabil Ayouch primé au Festival de Cannes 2021

Le couple vit depuis toujours avec le secret d’Halim, son homosexualité qu’il a appris à faire taire. La maladie de Mina et l’arrivée d’un jeune apprenti vont bouleverser cet équilibre. Unis dans leur amour, chacun va aider l’autre à affronter ses peurs. « J’avais besoin de parler de la communauté homosexuelle. J’avais parlé à Maryam de cela après ce qui s’est passé en 2019 à Cannes. J’avais embrassé sur la bouche Niserine Erradi, qui est comme ma petite sœur, et cela avait fait un pataquès terrible au Maroc », explique Lubna Azabal, interviewée par l’agence Belga.

À lire : France : un film marocain au 12ème Festival du Film francophone d’Angoulême

« J’ai trouvé que je n’avais pas assez défendu mes idées. J’avais eu plutôt tendance à m’excuser d’avoir offensé le peuple marocain plutôt qu’à m’exprimer et c’est vrai que je ne l’ai vraiment pas digéré. Je voulais donc un droit de réponse et dire ce que je pensais du traitement de la communauté LGTB en général et m’excuser auprès d’elle », poursuit l’actrice.

À lire : Le caftan marocain célébré à Paris

« Maryam m’a alors dit qu’elle aimerait me faire lire un scénario grâce auquel je pourrais peut-être faire des excuses artistiquement. J’ai lu le scénario et je suis tombée amoureuse du personnage de Mina mais aussi de l’histoire dans sa globalité ».

À lire : Achraf Hakimi et Hiba Abouk font sensation au festival de Cannes

L’histoire de son personnage l’a émue pour des raisons personnelles. « Je venais de perdre mon meilleur ami d’un cancer des poumons. J’avais vu son évolution, la maladie. Il y avait quelque chose qui me bouleversait chez Mina. Et puis j’ai connu aussi dans ma vie ce qu’est d’aimer d’un amour inconditionnel jusqu’à se faire mal », raconte la Belge d’origine marocaine, qui a découvert la version finale du film jeudi, en même temps que le public.

L’actrice a dû faire certains sacrifices afin de jouer son rôle à la perfection, comme suivre un régime hypocalorique avec une diététicienne. « Je n’avais pas envie de jouer la maladie. Je voulais que mon corps l’incarne, par mon visage, ma fatigue. J’ai perdu huit kilos. […] Je voulais arriver à cet état de moineau. C’est ce que j’ai vu chez mon ami que j’ai perdu récemment ».

À lire : Sofia Essaïdi, magnifique, au Festival de Cannes

Après sa collaboration avec Maryam Touzani, Lubna Azabal annonce le tournage, en août prochain, d’un long métrage belge et travaille également en parallèle sur un projet avec Nicolas Besos et sur un autre avec Karim Leklou et Laurent Lafitte.

Sujets associés : Cinéma - Festival - Cannes - Maryam Touzani

Aller plus loin

Le caftan marocain à l’honneur à Montpellier

Le caftan marocain sera à l’honneur lors d’une grande soirée de haute couture dénommée « Caftan sans frontière », prévue le 19 novembre à 18h à Montpellier.

Présélection des Oscars 2020 : le Maroc à l’honneur avec le film "Adam"

Pour la présélection des Oscars de l’édition 2020, le film "Adam" réalisé par la Marocaine, Maryam Touzani, a été retenu dans la section "Meilleur film international", indique...

Festival de Cannes : Adil El Arbi et Bilall Fallah bouleversent la Croisette

À Cannes, les réalisateurs belgo-marocains Adil El Arbi et Bilall Fallah ont bouleversé les festivaliers jeudi 26 mai avec la présentation de “Rebel”, « une évocation musicale...

Agadir accueille à nouveau le festival Timitar

Agadir s’apprête à renouer avec le festival Timitar après deux années d’absence en raison de la crise sanitaire et des mesures prises par les autorités pour lutter contre sa...

Ces articles devraient vous intéresser :

« Bilqiss » de la Marocaine Saphia Azzeddine adapté au cinéma

Le roman Bilqiss, de l’écrivaine franco-marocaine Saphia Azzeddine, sera bientôt adapté au cinéma. Le projet émane du réalisateur libano-américain Oualid Mouaness soutenu par la société américaine de cinématographie Kennedy/Marshall et K Films de...

Du soutien pour Adil El Arbi et Bilall Fallah

Après l’annulation par Warner Bros du film batgirl, les réalisateurs belgo-marocains Adil El Arbi et Bilall Fallah reçoivent une avalanche de soutiens.

Game of thrones : une actrice garde un mauvais souvenir du tournage au Maroc

À l’origine, Tamzin Merchant était celle qui devait épouser Khal Drogo dans « Game of thrones » qui a été tourné au Maroc. Mais l’actrice a fini par abandonner le projet, sans que personne en comprenne la raison.

Une série documentaire sur Alexandre le Grand en tournage au Maroc

La plateforme de streaming Netflix prépare une série documentaire sur la vie de l’ancien roi de Macédoine, Alexandre le Grand, dont le tournage se déroule au Maroc.

Décès de l’acteur et réalisateur marocain Mohamed Atifi

Le monde du cinéma marocain est en deuil. L’acteur et réalisateur Mohamed Atifi est décédé jeudi soir des suites d’une longue maladie.

Violences au L’Boulevard : voici les explications du comité d’organisation

Au lendemain des actes de violence et de vandalisme survenus lors du festival L’Boulevard, le comité d’organisation a réagi, expliquant les causes de ce débordement. De nouvelles mesures sécuritaires ont été dévoilées.

Netflix baisse ses prix au Maroc

Netflix a décidé de se rapprocher davantage de son public marocain en proposant aux nouveaux abonnés des forfaits légèrement à la baisse, actifs depuis le 21 février.

Gladiator 2 en tournage au Maroc dévoile son casting

Le casting de Gladiator 2 qui sera bientôt en tournage à Ouarzazate, au Maroc et dont la sortie est prévue le 22 novembre 2024, vient d’être dévoilé.

Saïd Taghmaoui rejoint le casting de « The Family Plan »

L’acteur français d’origine marocaine Saïd Taghmaoui jouera l’un des principaux rôles dans le film « The Family Plan », une comédie d’action produite par Apple TV.

Tournages de films étrangers au Maroc : vers un record cette année

Le secteur cinématographique marocain reprend de plus belle depuis la levée des restrictions sanitaires. Selon le secrétaire général du Centre cinématographique marocain (CCM), Khalid Saidi, les tournages étrangers ont généré un chiffre d’affaires de 2...