Le pain consommé par les Marocains est dangereux pour la santé

25 janvier 2021 - 14h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

La qualité du pain, considéré comme l’aliment de base au Maroc, est en cause. Dans un communiqué, la Fédération marocaine des droits du consommateur (FMDC), a alerté sur le sujet, en dénonçant les «  défaillances  » constatées dans son processus de fabrication.

Dans son communiqué, la Fédération marocaine des droits du consommateur (FMDC) indique que le pain mis sur le marché national est génétiquement modifié et comporte une quantité importante d’amidon. L’excès d’amidon, ajouté aux autres éléments utilisés pour sa fabrication comme le sel et le sucre, la levure chimique, le chlore, exposent les consommateurs à de diverses maladies comme le cancer du côlon, l’obésité, la dépression, l’eczéma, etc., dénonce le communiqué.

La FMDC déplore aussi le manque de contrôle rigoureux et régulier sur toute la chaine de production du pain, de la culture du blé à sa transformation, sans oublier les points de vente et de distribution.

Pour mieux réguler le secteur, la FMDC invite les agriculteurs et les producteurs à mettre en place un registre d’utilisation de pesticide. Quant aux propriétaires de moulins, de boulangeries et de dépôts de graines, il les appelle à disposer d’une accréditation sanitaire et à mettre en place un système de contrôle sanitaire à l’importation.

La FMDC réprouve par ailleurs l’utilisation de la farine sans fibres et du sucre dans la fabrication du pain. Elle exige aussi la formalisation des quantités de sel et la révision du cadre juridique relatif à la fabrication du pain. En somme, le FMDC demande que le pain marocain soit fabriqué dans de bonnes conditions, et dans le respect des normes sanitaires.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Consommation - Alimentation

Aller plus loin

Le meilleur boulanger de Paris est Maghrébin

Makram Akrout, 42 ans, s’est vu attribuer le prix de la « meilleure baguette de Paris » samedi dernier. Une consécration pour cet ancien sans-papier tunisien et fils de boulanger.

Le débat sur le danger du pain pour la santé reprend au Maroc

Le débat sur la qualité du pain marocain s’anime avec en toile de fond la polémique entretenue par deux fédérations de professionnels de boulangerie et de pâtisserie. Alors que...

Le pain consommé par les Marocains dangereux ? une association dénonce

La Confédération marocaine de l’agriculture et du développement rural (COMADER) s’est prononcée mercredi, sur les déclarations qui font état de la mauvaise qualité du blé...

Chaque jour, les Marocains jettent 30 millions de pains à la poubelle

Abdennour Hasnaoui, chef du bureau exécutif de la Fédération des associations marocaines des boulangeries et des pâtisseries modernes et traditionnelles (FAMBPMT) affirme que 30...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

Maroc : fin des frais « injustifiés » pour les factures en ligne

Le Conseil de la concurrence a lancé un avertissement : des frais de service ajoutés sur les paiements en ligne dans plusieurs secteurs économiques n’ont pas de justification. Ces coûts supplémentaires, selon le Conseil, freinent la digitalisation de...

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Pénurie de lait : les Marocains prennent d’assaut les magasins

Pour contrer la ruée des Marocains vers le lait, plusieurs supermarchés ont décidé de limiter sa vente. Une mesure censée éviter des ruptures de stock.

Maroc : l’informel met à genoux les magasins de sport

Dans le secteur du sport en plein essor au Maroc, l’informel gagne du terrain. Les professionnels, mécontents, tirent la sonnette d’alarme.

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.

Maroc : faire du thé à la menthe coûtera plus cher

Les prix du thé vert sont restés stables au Maroc, malgré la volatilité des cours internationaux des matières premières. Mais jusqu’à quand cette stabilité sera-t-elle maintenue ?

Les Marocains vont-ils manquer de dattes pour le Ramadan ?

À quelques semaines du mois sacré de Ramadan, des doutes subsistent quant à la disponibilité des dattes en quantité suffisante et à des prix abordables.

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Les prix de la viande au Maroc résisteront-ils à la sécheresse ?

Les prix de la viande connaîtra-t-il une augmentation au Maroc à cause de la sécheresse qui touche le Maroc depuis quelques années ? Voici la réponse d’un expert du secteur.