Pays-Bas : le maire d’une grande ville contraint de faire des excuses aux Marocains

9 novembre 2023 - 22h00 - Monde - Ecrit par : P. A

Le maire de Den Bosch (Pays-Bas), Jack Mikkers, s’en est violemment pris aux Marocains, notamment les demandeurs d’asile. Des propos qui ont suscité la colère de la communauté marocaine dans cette ville.

Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, et enregistrée par un participant à la réunion, on voit une femme exprimer des critiques sur les demandeurs d’asile syriens. « Ce sont les pires qui soient », a-t-elle déclaré, ajoutant que les Syriens sont les plus nombreux à demander l’asile dans la ville. « Ce n’est pas vrai, ce sont les Marocains », a réagi le maire Jack Mikkers.

Les propos du maire ont suscité une avalanche de réactions de la communauté marocaine de la ville. « Vous salissez toute une communauté », a fustigé au micro de Omroep Brabant, Achmed Erassan, un membre du conseil d’administration de la mosquée marocaine Arrahma. Erassan confie que Mikkers l’a contacté pour lui faire part de sa volonté de « présenter des excuses » à la communauté marocaine.

À lire : Mauvaise nouvelle pour les Marocains demandeurs d’asile aux Pays-Bas

Joignant l’acte à la parole, Jack Mikkers a tenu une séance avec l’association des jeunes Marocains et des représentants des communautés marocaine et syrienne. Dans une déclaration à la presse, le maire a reprécisé sa pensée, soutenant ne pas considérer « la communauté marocaine de ma ville, de notre pays, comme un groupe de Néerlandais causant des nuisances. Ce n’est pas le cas ».

« J’ai parlé à beaucoup de personnes, physiquement et par téléphone. Je tiens à présenter des excuses à tous ceux qui en ont été vexés. J’ai déçu beaucoup de personnes. Des excuses sont de mise », a-t-il conclu.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Pays-Bas - Immigration - MRE

Aller plus loin

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Ahmed Marcouch, un maire d’origine marocaine, face à la montée de l’extrême droite aux Pays-Bas

Ahmed Marcouch, maire d’origine marocaine de la ville d’Arnhem, dans l’est des Pays-Bas, exprime des craintes après la percée historique du parti néerlandais d’extrême droite...

Demande d’asile refusée pour un supporter marocain en fuite en Grande-Bretagne

Alors qu’il a fui le Maroc pour, dit-il, échapper aux représailles des hooligans rivaux, les Winners, groupe de supporters du Wydad AC, un supporter du Raja Casablanca, membre...

Mauvaise nouvelle pour les Marocains demandeurs d’asile aux Pays-Bas

Les Marocains dont les demandes d’asile aux Pays-Bas n’ont pas abouti seront placés en détention, en attendant leur expulsion vers le Maroc. Ainsi en a décidé lundi le Conseil...

Ces articles devraient vous intéresser :

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Marhaba 2023 : un centre d’accueil dédié aux Marocains de l’étranger inauguré à Rabat

Dans le cadre de l’opération Marhaba 2023, la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger a inauguré un centre d’accueil à Rabat.

MRE : Peut-on importer une voiture de location au Maroc ? 

La douane marocaine vient de publier une nouvelle version de son guide dédié aux Marocains résidant à l’étranger. Une section dédiée à l’importation par les MRE des voitures de location. Qu’en est-il ?

Prix des billets de bateau pour les MRE : un réduction de 25 % ?

Une augmentation de 28 % du nombre des arrivées des Marocains résidant à l’étranger (MRE) a été constatée depuis le lancement de l’Opération Marhaba, selon Mohamed Abdeljalil, le ministre du transport et de la logistique, à la Chambre des Conseillers,...

Échange de données fiscales sur les MRE : le projet de loi reporté

Le gouvernement d’Akhannouch est appelé à revoir deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont fait l’objet d’une polémique. L’année 2025 est la date du délai de leur...

Au Maroc, les MRE investissent dans l’immobilier

70 % des investissements de la communauté marocaine résidant à l’étranger sont consacrés au secteur immobilier, selon Fatima Ezzahra El Mansouri, la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de...

Le Maroc compte sur ses consulats pour protéger les enfants de MRE

Des actions seront mises en place pour contrer les problèmes liés au retrait de la garde des enfants des ressortissants marocains par les services sociaux de divers pays européens, a promis le ministre marocain des Affaires étrangères, de la...

Plaidoyer pour la nomination d’un ministre chargé des MRE

En raison d’une faiblesse relevée au niveau de la coordination entre les institutions chargées des affaires MRE pour la mise en œuvre des politiques publiques et des dispositifs dédiés aux Marocains du Monde (MDM), le Conseil économique, social et...

Marhaba 2023 : Le Maroc accueille 1,2 million de MRE, en hausse de 21%

Quelque 1,2 million de Marocains résidant à l’étranger (MRE) et de 280 000 véhicules sont entrés au Maroc dans le cadre de l’opération de l’opération Marhaba 2023, selon le ministère du Transport et de la logistique.

Tanger Med s’est refait une beauté pour mieux accueillir les MRE

Le port Tanger Med est sur le point d’accueillir les Marocains résidant à l’étranger dans le cadre de l’opération « Marhaba 2023 », selon Kamal Lakhmas, le directeur du port. Une somme avoisinant 80 millions de dirhams a été consacrée à l’amélioration...