Pegasus : l’Espagne va-t-elle accuser le Maroc devant la commission d’enquête de l’UE ?

17 novembre 2022 - 07h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le gouvernement espagnol va plancher dans deux semaines devant la commission d’enquête du parlement européen qui cherche à découvrir le responsable du piratage du téléphone portable du président Pedro Sanchez à l’aide de Pegasus. Le Maroc était accusé d’être derrière cette attaque.

L’Exécutif espagnol sera le 29 novembre prochain devant cette commission pour soutenir si oui ou non le Maroc est le responsable de l’espionnage des téléphones portables de Sanchez et des ministres de la Défense, Margarita Robles, et de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, intervenu en mai-juin 2021, en pleine crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne.

L’Union européenne a ouvert une enquête sur diverses affaires d’espionnage à l’aide du logiciel israélien Pegasus. La semaine dernière, la présidente de la commission d’enquête, l’eurodéputée néerlandaise Sophie in’t Veld, a annoncé la disponibilité de son rapport provisoire. Ce document auquel Ok Diario a eu accès, renseigne que l’enquête sur l’espionnage des téléphones de Sanchez, Robles et Marlaska n’a abouti à aucune conclusion.

À lire : Espionnage avec Pegasus : l’Espagne évite d’accuser le Maroc sans preuves

La comparution des représentants du gouvernement devant cette commission permettront de trouver, peut-être, de nouveaux éléments et de faire la lumière sur cette affaire afin de déterminer si le Maroc est « potentiellement responsable » de cette cyberattaque. Le rapport évoque cette possibilité, mais ne la confirme pas, faute de données.

« Le parlement européen n’a pas été en mesure d’apporter la preuve de la responsabilité du Maroc dans l’espionnage des téléphones du président du gouvernement espagnol et de certains de ses ministres. Je serais ravie d’avoir des informations du gouvernement espagnol », a déclaré la présidente de la commission.

Sujets associés : Espagne - Union européenne - Enquête - Espionnage

Aller plus loin

Pegasus : 15 000 documents et 1 000 photos volés sur le téléphone de Pedro Sanchez

Le piratage via Pegasus aurait permis le vol de 15 000 documents et 1 000 photos du téléphone du Président du gouvernement Pedro Sanchez. La presse espagnole accuse ouvertement...

Le ministre de l’Intérieur espagnol espionné avec Pegasus, en pleine crise avec le Maroc

L’analyse du téléphone du ministre de l’Intérieur espagnol, Fernando Grande-Marlaska, a révélé qu’il a été espionné avec Pegasus les 7 et 26 juin 2021, en pleine crise avec le...

Pegasus : l’Europe soupçonne le Maroc d’avoir espionné Pedro Sanchez

La mission d’enquête du parlement européen sur l’espionnage de Pedro Sanchez avec le logiciel Pegasus, indique qu’il est « plausible » que le Maroc soit derrière cette attaque....

Espionnage avec Pegasus : l’Espagne évite d’accuser le Maroc sans preuves

Le gouvernement espagnol évite d’accuser sans preuves le Maroc d’être derrière l’espionnage à l’aide du logiciel Pegasus des téléphones du président Pedro Sanchez, de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Norme « Euro 6 » : le patronat marocain demande un moratoire à l’Europe

Dans une demande formulée depuis juillet, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) demande du temps avant la mise en application de la norme antipollution dénommée « Euro 6 » déjà en vigueur en Europe et qui sera appliquée à partir de...

L’Espagne mène la vie dure aux MRE

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui prévoient de retourner dans leurs pays de résidence après avoir passé les vacances d’été au Maroc se voient interdits de transporter certains produits.

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Énergies renouvelables : le Maroc veut fournir l’Europe d’ici 2030

Le Maroc ambitionne d’atteindre l’autonomie énergétique avec la production des énergies renouvelables d’ici 2030 et de vendre l’énergie surproduite à l’Europe qui est à la recherche de nouveaux partenaires.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Le Maroc déterminé à renouveler l’accord de pêche avec l’UE

Réagissant au sujet de l’accord de pêche avec l’Union européenne qui expire le 17 juillet, le ministre marocain de l’Agriculture et de la pêche, Mohamed Sadiki, a assuré mercredi que le Maroc « est prêt à tout scénario » et utilisera « une autre règle...

Blanchiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise de l’Europe

La Commission européenne vient d’annoncer le retrait du Maroc de la liste grise de l’Union européenne des pays sous surveillance en matière de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme. Cette décision fait suite à l’évaluation effectuée...

Camions attaqués en Europe : le Maroc hausse le ton

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé lundi les récentes attaques d’agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes marocains, faisant observer que l’Union européenne (UE) tire davantage profit de...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.