Elle perd 32 proches dans le séisme au Maroc

17 septembre 2023 - 18h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Zahra Bensaid est une Marocaine résidant à Palencia (Castille-et-León) depuis trois ans. Très affectée par le séisme qui a frappé le Maroc et dans lequel elle a perdu sa mère et 32 proches, elle appelle à participer à la collecte de solidarité lancée par le Centre islamique de la ville pour aider les sinistrés du drame.

La Marocaine est inconsolable. Elle a perdu sa mère et plus de 32 membres de sa famille paternelle dans le tremblement de terre qui a touché son pays d’origine le 8 septembre. « Vous ne savez pas ce que ça fait d’apprendre que presque toute votre famille est décédée… Je n’ai eu aucune nouvelle pendant les premières heures, ils ont attendu plusieurs jours avant de m’informer », confie-t-elle à La Razón, encore sous le choc. Zahra ajoute que plus de 20 proches ont été blessés et sont hospitalisés et qu’un de ses oncles se trouve dans un état très critique.

La famille de Zahra vivait à Taroudant, l’une des zones les plus touchées par le séisme. Les équipes de secours n’arrivent pas encore à accéder à ces zones parce que les routes sont toujours bloquées. La MRE ne réalise pas qu’elle ne verra plus ses oncles et cousins. « Ils avaient une vie, ils avaient des enfants en bas âge et maintenant il ne reste plus rien », déplore-t-elle. Malgré sa tristesse et son cœur meurtri, Zahra a décidé de venir en aide aux sinistrés. « Ils ont besoin d’aide, des couvertures, des vêtements chauds et un peu de nourriture ».

À lire : Les efforts de la diaspora marocaine : Othman Ktiri en première ligne

Pour Zahra, il faudra plusieurs mois pour construire de nouveaux logements aux sinistrés alors que l’hiver approche. Une couverture « peut changer leur vie », affirme la Marocaine. C’est pourquoi elle soutient le Centre islamique de Palencia qui a lancé une campagne caritative en solidarité avec les victimes du séisme, appelant les citoyens de la ville à faire don de médicaments, de couvertures, de vêtements, de nourriture de base et de produits pour bébés, ainsi que des tentes, des pompes à eau ou des panneaux solaires.

Kamal el Okbani Naimi, initiateur de la campagne, est ouvert à toute forme d’aide. « J’espère que les habitants de Palencia vont nous donner un coup de main, car les gens souffrent beaucoup », a-t-il déclaré, précisant que tous ces dons seront emballés et acheminés au Maroc dans des camions. « La collecte avance à un bon rythme, le premier camion qui partira est déjà presque plein », a ajouté Kamal. Le centre continuera de recevoir des dons « tous les jours, y compris le week-end, entre 10h et 13h30 et l’après-midi, de 18h à 21h », jusqu’au vendredi 22 septembre.

Sujets associés : Espagne - Femme marocaine - MRE - Tremblement de terre du 8 septembre au Maroc

Aller plus loin

Tremblement de terre au Maroc : le plus violent en 100 ans

Le Maroc a été secoué par le « plus violent tremblement de terre depuis un siècle », a déclaré Nasser Jabour, responsable à l’Institut national de géophysique.

Séisme au Maroc : les MRE montrent l’exemple

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) se mobilisent pour venir en aide aux victimes du séisme dévastateur qui a frappé la province d’Al-Haouz la semaine dernière.

Inditex, entre business et solidarité : 3 millions d’euros pour le Maroc

Le géant du textile espagnol Inditex, qui a un cluster dans le village d’Oukaïmeden situé dans la province d’Al Haouz, épicentre du séisme qui a frappé le Maroc dans la nuit du...

« Entre peur et adrénaline », le témoignage d’un rescapé du séisme au Maroc

Quelques jours après le violent séisme qui a endeuillé le Maroc, le Britannique Mike McHugo, propriétaire de la Kasbah du Toubkal, un écolodge très prisé situé à 60 km au sud de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Emmanuelle Chriqui : Une voix marocaine contre l’antisémitisme

À l’heure où la guerre fait rage entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, l’actrice canadienne d’origine marocaine Emmanuelle Chriqui dénonce le déferlement d’antisémitisme.

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Le Maroc face au défi de l’eau et de l’hygiène après le séisme

L’eau et l’hygiène dans les campements, où vivent désormais sous des tentes les sinistrés du séisme dévastateur du 8 septembre au Maroc, constituent un enjeu majeur pour les autorités du royaume.

Les MRE, une solution à la crise de l’immobilier marocain ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent de manière considérable à la relance du secteur de l’immobilier au Maroc, durement touché par la crise sanitaire du Covid-19, la guerre en Ukraine et la flambée mondiale des prix des matières...

Maroc : voici les mesures prises par les tour-opérateurs et les compagnies aériennes

Suite au tremblement de terre du 8 septembre qui a secoué le Maroc, les tour-opérateurs et les compagnies aériennes ont pris un certain nombre de mesures.

Après son décès, la fiancée d’un MRE cherche à obtenir un mariage posthume

Alors qu’il prévoyait de se marier avec sa compagne avec qui il a partagé 36 ans de vie commune et eu deux enfants, un Marocain résidant à Saint-Laurent-du-Var décède d’un double cancer. Après son décès, sa fiancée cherche désespérément à obtenir un...

Marhaba 2023 (MRE) : un record dans les ports marocains

L’opération « Marhaba 2023 », visant à faciliter le passage des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a enregistré un flux record cette année, avec près de 2,84 millions de passagers et 642 000 véhicules ayant transité par les ports marocains entre le...

Marhaba 2022 : un parti espagnol accuse Balearia d’augmenter ses prix

Le député et porte-parole de Ceuta Ya !, Mohamed Mustafa, a accusé Balearia d’augmenter les prix des billets de ferry en pleine Opération Marhaba.

Pourquoi les Marocaines sont interdites de séjour dans les hôtels ?

Malgré l’inexistence d’une loi, les femmes marocaines seules sont toujours interdites de séjour dans les hôtels du royaume. Le député de l’USFP, Moulay Mehdi Al Fatmi, appelle le gouvernement à mettre fin à cette pratique discriminatoire.

Séjour culturel au Maroc au profit de 600 enfants de MRE

600 enfants de Marocains résidant à l’étranger (MRE) bénéficient actuellement d’un séjour culturel au Maroc. L’édition de cette année se déroule en deux périodes, du 21 juillet au 3 août puis du 6 au 19 août, dans le site de l’Université internationale...