Recherche

Piqûres de scorpions : une quarantaine de mort par an

© Copyright : DR

31 juillet 2021 - 10h20 - Société - Par: G.A

Au Maroc, l’été rime avec tourisme mais également piqûres de scorpions. Selon des chiffres avancés par le centre antipoison et de pharmacovigilance du Maroc, on recense environ 26 000 piqûres dont 44 ont mené à des décès. 95 % des morts sont des enfants.

26 819 Piqûres de scorpions ont été recensées dans 41 provinces marocaines, en 2019, dont 44 mortelles, selon les statistiques du CAPM. De même, le centre indique que 70 % des cas d’intoxication reçus sont des cas de piqûres de scorpion.

À lire : Vous allez au Maroc cette année, faites attention aux piqûres de scorpions

« Depuis 2001, le ministère de la Santé a mis en place une stratégie nationale de lutte contre ce fléau dont l’objectif principal est de diminuer le nombre de cas et de décès. Nous avons par exemple un système d’information qui centralise les données de piqûres, de décès et d’autres informations depuis tout le Maroc. Ce système nous a permis de dresser une cartographie des envenimations scorpioniques », explique le Dr Rhizlane Oufir, spécialiste du dossier scorpion et coordinatrice de la stratégie nationale en la matière au CAPM, rapporte Le360.

À lire : Un scorpion ramené du Maroc sème la panique aux îles Canaries

« Il existe au Maroc une cinquantaine d’espèces de scorpion dont 20 venimeux », ajoute Rhizlaine Oufir, soulignant que le centre à lui seul ne pourrait réussir à sensibiliser les populations dans les régions à risque. Elle invite les ONG à jouer leur rôle, surtout que les enfants sont les plus vulnérables face aux piqûres de scorpions.

« Sur les 44 décès en 2019, nous n’avions que 2 ou 3 adultes. C’est pour cela que nous avons signé une convention avec le ministère de l’Éducation en 2006 afin de sensibiliser les plus jeunes directement dans les écoles en distribuant des affiches et en leur montrant les gestes à adopter en cas de morsure. Il faut aussi savoir que 70 % des morsures surviennent à l’intérieur du domicile », affirme-t-elle.

À lire : Maroc : les scorpions ont encore tué 2 fillettes

Les villes les plus exposées aux morsures des scorpions sont Rhamna, Essaouira, Kelaat Sraghna dans la région de Marrakech-Safi. Les régions de Beni Mellal-Khénifra, la région de Souss Massa vers Tiznit et Taroudant et la région de Draâ-Tafilalet notamment les villes de Ouarzazate et Zagora sont aussi des foyers connus de scorpions. « Ce sont des régions que nous ciblons à travers des campagnes de sensibilisation et surtout en formant le personnel de santé des hôpitaux et des centres de santé. Il faut aussi savoir que la plupart des piqûres de scorpions surviennent entre mai et septembre », conclut le Dr Oufir.

Mots clés: Santé , Décès , Menaces

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact