Maroc : plainte contre le ministre de la Santé

19 août 2021 - 18h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Au Maroc, le nombre des victimes des piqûres de scorpions et morsures de serpents augmente fortement durant l’été. C’est en tout cas la première cause d’empoisonnement dans le monde rural. Devant les milliers de cas qui ont été enregistrés cette année, la société civile appelle à traduire en justice le ministre de la Santé.

Selon des statistiques du ministère de la Santé, le Maroc enregistre chaque année plus de 25 000 cas d’empoisonnement par piqûres de scorpions, et environ 350 cas d’empoisonnement par morsures de serpents. Ils représentent la première cause d’intoxication avec une incidence de 30 à 50 % de l’ensemble des intoxications déclarées au centre antipoison du Maroc (CAPM), rapporte le quotidien Al Ahdath Al MaghrIbia.

À lire : Comment le Maroc compte lutter contre les piqûres de scorpion

Si en ville, il est possible d’être soigné en cas de morsures de serpent ou de piqures de scorpions, dans le monde rural, ce n’est pas aisé, puisqu’il faut parcourir plus d’une centaine de kilomètres pour avoir la chance d’être pris en charge. Malheureusement, certains ne parviennent pas à trouver un centre de santé avant que le poison ne se propage dans leur corps.

À lire : Comment le Maroc compte lutter contre les piqûres de scorpion

Face à toutes ces situations, le réseau marocain pour la défense du droit à la santé et du droit à la vie est monté au créneau pour tirer la sonnette d’alarme. Il a même demandé de porter plainte devant les juridictions compétentes contre le ministre de la Santé en cas de décès, indique un communiqué.

À lire : Un scorpion ramené du Maroc sème la panique aux îles Canaries

Le réseau avance que les décès par piqûre et envenimation scorpionique (PES) peuvent être évités si le ministère prenait à temps les mesures de prévention et de prise en charge de façon rationnelle et multisectorielle.

Sujets associés : Décès - Menaces - Ministère de la Santé - Plainte

Aller plus loin

Les serpents et les scorpions sèment la panique à Fès

La population de la Médina de Fès vit la peur au ventre à cause des serpents et des scorpions et autres insectes venimeux qui font de nombreuses victimes en cette période...

Alerte ! Les scorpions envahissent Safi

Les scorpions ont pris d’assaut la ville de Safi en cette période estivale. Plusieurs enfants ont été déjà admis d’urgence à l’hôpital suite à des piqûres de scorpion.

Maroc : les scorpions ont encore tué 2 fillettes

Deux petites filles sont décédées cette semaine dans les régions de Tata et Settat. À l’origine de ce drame, des piqûres mortelles de scorpions.

Comment le Maroc compte lutter contre les piqûres de scorpion

Une campagne nationale de lutte contre les piqûres de scorpions est lancée chaque année pour prévenir contre ce fléau qui cause de nombreux décès au Maroc. En effet, chaque...

Ces articles devraient vous intéresser :

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Le pilote Laurent Lichtleuchter décède tragiquement au Maroc

Laurent Lichtleuchter, double vainqueur en tant que copilote dans la catégorie T2 du Rallye Dakar, est décédé lors de la quatrième étape du Morocco Desert Challenge à la suite d’un accident dramatique.

Des pastèques contaminées dans les assiettes des Marocains ?

Le groupe du parti socialiste à la Chambre des représentants a adressé une question au ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, au sujet de la présence de pastèques contaminées sur le marché marocain.

Décès de Hamidou Laanigri, un pilier de l’armée marocaine

Hamidou Laanigri, général de corps de division, est décédé ce dimanche 10 septembre à Rabat, à l’âge de 84 ans.

Maroc : forte augmentation des salaires des médecins

À compter de janvier 2023, les médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes verront leurs salaires augmenter de plus de 3 000 DH. Une augmentation qui entre dans le cadre des réformes opérées par le gouvernement et portant statut particulier de ce...

Khalid Naciri, ancien ministre marocain, s’éteint à l’âge de 77 ans

Khalid Naciri, ancien ministre de la Communication sous le gouvernement El Fassi et l’un des dirigeants du Parti du progrès et du socialisme (PPS), est décédé mercredi soir dans une clinique à Rabat à l’âge de 77 ans. Diplomate et communicant émérite,...

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Maroc : des repas funéraires ... interdits

Les habitants de deux villages marocains n’auront plus à organiser des repas funéraires. Une décision a été prise dans ce sens lors d’une assemblée publique.

Une maladie menace les enfants marocains

La propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces marocaines préoccupe le Parlement. Une députée a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb sur ce sujet.