Le PJD gardera le « silence » après la mise en garde du Cabinet royal

13 mars 2023 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le Parti Justice et développement (PJD) ne réagira pas au communiqué du Cabinet royal sur Israël, publié ce lundi. C’est l’annonce faite par son secrétaire général, Abdelilah Benkirane, invitant les membres et responsables du parti à se garder de tout commentaire sur le sujet, jusqu’à la tenue de la réunion du secrétariat du parti.

Le secrétariat général du Parti Justice et Développement (PJD) a récemment publié une déclaration au sujet des relations du Maroc avec Israël, en lien avec les derniers développements dans les territoires palestiniens occupés. Considérant cette déclaration comme contenant des dépassements irresponsables et des approximations dangereuses, le Palais royal, par le biais de son Cabinet, a dans un communiqué publié ce lundi, souligné que la position du Maroc envers la question palestinienne est irréversible et constitue l’une des priorités de la politique étrangère de Sa Majesté Le Roi.

À lire : Le Cabinet royal recadre le PJD après les critiques sur la normalisation avec Israël

Cette position de principe constante du Maroc, ne saurait être soumise aux surenchères politiciennes et aux campagnes électorales étriquées, a précisé le Cabinet royal dans sa note, rappelant que conformément à la Constitution, la politique extérieure du Royaume est une prérogative de Sa Majesté Le Roi et que les relations internationales du Royaume ne peuvent être l’objet de chantage de la part de quiconque et pour quelque considération que ce soit. L’instrumentalisation de la politique extérieure du Royaume dans un agenda partisan interne constitue ainsi un précédent dangereux et inacceptable, est-il indiqué en outre.

À lire : La défense d’Israël par Nasser Bourita critiquée par Abdelilah Benkirane

Le Cabinet royal précise par ailleurs que la reprise des relations entre le Maroc et Israël a été effectuée dans des circonstances et dans un contexte que tout le monde connait, soulignant que cette normalisation des relations, intervenue en 2020, a été encadrée par des communiqués et des déclarations officielles. Les forces vives de la nation, les partis politiques et certaines personnalités de premier plan, ainsi que certaines instances associatives militant pour la question palestinienne, avaient alors été informés de cette décision, pour laquelle ils avaient exprimé leur adhésion et leur engagement.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mohammed VI - Israël - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Abdelilah Benkirane - Normalisation Maroc Israël - Relations Maroc Israël

Aller plus loin

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison...

Rappel à l’ordre du cabinet royal : quelle sera la réaction du PJD ?

Jusqu’à présent, le Parti Justice et développement (PJD), dirigé par Abdelilah Benkirane, s’est gardé de tout commentaire après la mise en garde du cabinet royal, mais il...

Deux ans après, les Marocains toujours vent debout contre la normalisation Maroc-Israël

Alors que le Maroc et Israël célèbrent le deuxième anniversaire de la reprise des relations diplomatiques entre les deux pays, de nombreuses manifestations contre la...

La défense d’Israël par Nasser Bourita critiquée par Abdelilah Benkirane

Le Parti de la justice et du développement (PJD) voit toujours d’un mauvais œil la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël. Son secrétaire général...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le respect de la loi dans le processus de démolition de plusieurs résidences...

Maroc : une pétition pour mettre fin aux relations avec Israël

Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, s’est expliqué sur le refus d’accès à la présidence du gouvernement aux universitaires, juristes et des personnalités politiques venus mercredi pour déposer une pétition appelant à mettre fin à la...

Le Maroc lance un ambitieux programme de reconstruction

Suite au dévastateur séisme qui a secoué six provinces du sud du Maroc, il y a deux semaine, faisant près de 3 000 morts et plus de 5 500 blessés, le Cabinet Royal a annoncé, mercredi, un budget provisoire de 120 milliards de dirhams (environ 11...

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

L’Espagne « humiliée » par le Maroc, selon José Maria Aznar

L’ancien président du gouvernement espagnol, José María Aznar, a déploré jeudi à Séville le fait que Mohammed VI n’ait pas reçu Pedro Sanchez à son arrivée à Rabat, considérant cet acte du Maroc comme une « humiliation ».

Coupe arabe de futsal : le roi félicite les joueurs

Le roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations aux membres de l’équipe nationale de futsal qui a remporté, vendredi à Djeddah, la septième édition de la Coupe arabe de futsal.

Le Maroc organisera la Coupe du monde 2030 (officiel)

Le Maroc vient de décrocher officiellement l’organisation de la Coupe du monde 2030 aux côtés de l’Espagne et du Portugal. La décision quasi définitive a été prise ce mercredi par la Fifa.

Le roi Mohammed VI ordonne de réformer le Code de la famille

Le roi Mohammed VI fait de la promotion des questions de la femme et de la famille sa priorité. Dans ce sens, il a adressé une correspondance au chef du gouvernement Aziz Akhannouch relative à la révision du Code de la famille.

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Les Lionceaux U17 célébrés pour à retour au Maroc

Lors d’une cérémonie organisée au Complexe Mohammed VI de football, le roi Mohammed VI a félicité les Lionceaux et le staff de la sélection nationale U17, pour leur exploit exceptionnel et leur qualification à la Coupe du Monde 2023.