Le Cabinet royal recadre le PJD après les critiques sur la normalisation avec Israël

13 mars 2023 - 12h02 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le Maroc a récemment été impliqué dans une controverse concernant ses relations avec Israël, en particulier dans le contexte des derniers développements dans les territoires palestiniens occupés. Le Parti Justice et Développement (PJD) a publié une déclaration qui a été considérée, par le Palais royal, comme contenant des dépassements irresponsables et des approximations dangereuses par le secrétariat général du parti.

En réponse, le Cabinet Royal a publié une déclaration soulignant que la position du Maroc envers la question palestinienne est irréversible et constitue l’une des priorités de la politique étrangère de Sa Majesté Le Roi. Cette position est de principe constant du Maroc, qui ne saurait être soumise aux surenchères politiciennes et aux campagnes électorales étriquées.

A lire : La défense d’Israël par Nasser Bourita critiquée par Abdelilah Benkirane

Le Cabinet Royal a également rappelé que la politique extérieure du Royaume est une prérogative de Sa Majesté Le Roi, conformément à la Constitution, et que les relations internationales du Royaume ne peuvent être l’objet de chantage de la part de quiconque et pour quelque considération que ce soit. En outre, l’instrumentalisation de la politique extérieure du Royaume dans un agenda partisan interne constitue un précédent dangereux et inacceptable.

En ce qui concerne les relations entre le Maroc et Israël, le Cabinet Royal a souligné que leur reprise a été effectuée dans des circonstances et dans un contexte que tout le monde connait, encadrée par des communiqués et des déclarations officielles. Les forces vives de la nation, les partis politiques et certaines personnalités de premier plan, ainsi que certaines instances associatives militant pour la question palestinienne, avaient alors été informés de cette décision, pour laquelle ils avaient exprimé leur adhésion et leur engagement.

Enfin, le Cabinet Royal a rappelé que la position du Maroc envers la question palestinienne est constante et qu’elle ne sera jamais soumise aux surenchères politiciennes. Les relations du Maroc avec Israël sont encadrées par des communiqués et des déclarations officielles et ne sont pas négociables. Le Maroc continuera à travailler pour la paix et la stabilité dans la région, en veillant toujours aux intérêts suprêmes de la patrie et en respectant les constantes nationales.

Sujets associés : Mohammed VI - Israël - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Abdelilah Benkirane

Aller plus loin

Israël-Palestine : la nouvelle bourde d’Abdelilah Benkirane

Dans un contexte d’escalade des tensions israélo-palestiniennes, le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, exige l’expulsion du chef du...

Le PJD gardera le « silence » après la mise en garde du Cabinet royal

Le Parti Justice et développement (PJD) ne réagira pas au communiqué du Cabinet royal sur Israël, publié ce lundi. C’est l’annonce faite par son secrétaire général, Abdelilah...

La défense d’Israël par Nasser Bourita critiquée par Abdelilah Benkirane

Le Parti de la justice et du développement (PJD) voit toujours d’un mauvais œil la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël. Son secrétaire général...

Maroc : 50 % des jeunes pour la normalisation des relations avec Israël

Selon l’enquête annuelle réalisée par « ASDA’A BCW Arab Youth Survey 2023 », 50 % des jeunes marocains approuvent le rétablissement des relations avec Israël.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le roi Mohammed VI lance l’aide au logement

Les choses se précisent pour la mise en œuvre du nouveau programme d’aide au logement visant à renouveler l’approche d’accès à la propriété, en suppléant au pouvoir d’achat des ménages, via une aide financière directe aux acquéreurs.

Nouvel appel au roi Mohammed VI

L’ancien joueur du Raja, Yassine Salhi s’est adressé au roi Mohammed VI dans un post sur Instagram, lui demandant d’intervenir, face à la flambée des prix.

L’Espagne « fait un cadeau » au roi Mohammed VI

Le gouvernement de Pedro Sánchez s’active pour organiser une visite officielle au Maroc en vue de renforcer les liens diplomatiques entre les deux pays. Pour sa réussite, le président du gouvernement espagnol aurait accepté de faire un cadeau au roi...

Le roi Mohammed VI ordonne une réforme de la Moudaouana

Les droits de la famille et de la femme se sont invités dans le discours adressé samedi soir par le roi Mohammed VI à l’occasion de la célébration de la Fête du Trône. Le Souverain a appelé au respect des droits de la femme et à une réforme audacieuse...

Visite de Macron au Maroc : Rabat contredit Paris

La visite du président français Emmanuel Macron au Maroc, évoquée par la cheffe de la diplomatie française, Catherine Colonna, dans une interview, « n’est pas à l’ordre du jour et n’est pas programmée », a affirmé une source gouvernementale marocaine à...

Les condoléances du roi Mohammed VI à la famille d’Abdelhak El Khiame

Suite au décès mardi, de l’ancien directeur du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), Abdelhak El Khiame, le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion aux membres de sa famille. Un message dans lequel il a salué...

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...

Discours du Trône du roi Mohammed VI (intégral)

Le Roi Mohammed VI a adressé un discours à la nation, ce samedi 30 juillet 2022, à l’occasion de la Fête du Trône. En voici l’intégralité.

Mohammed VI adresse ses félicitations aux Lionnes de l’Atlas

Juste après le match ayant opposé le Maroc à l’Afrique du Sud, dans le cadre de la finale de la Coupe d’Afrique des nations féminine, le Roi Mohammed VI a eu un entretien téléphonique avec les Lionnes de l’Atlas.

Réforme du Code de la famille au Maroc : Abdelilah Benkirane menace

Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, relance le débat sur la réforme de la Moudawana et du Code pénal, en promettant des actions fortes si le ministre de la Justice y introduit des amendements qui portent atteinte à la cellule familiale.