Recherche

Quand le Port d’Algésiras a peur d’être détrôné par Tanger-Med

© Copyright : DR

13 juillet 2019 - 13h20 - Economie

Quelques jours seulement après son extension, le Port de Tanger-Med s’illustre comme l’un des meilleurs du Détroit et de la Méditerranée, au point de détrôner son voisin espagnol d’Algésiras.

Un combat de gladiateurs oppose le Port de Tanger-Med à celui d’Algésiras. Grâce à son extension, inaugurée, il y a seulement quelques jours, ce complexe portuaire représente la concrétisation du trafic de conteneurs à l’échelle de la Méditerranée, relève L’Economiste.

Pris comme une menace, au départ, vu la suprématie d’Algésiras sur le Détroit, plusieurs médias traditionnels du voisin espagnol ont fait le déplacement pour suivre l’inauguration de près. Mais, avec le temps, il a été remarqué que l’économie d’échelle allait jouer son jeu et faire profiter le juteux marché du transbordement et du commerce maritime mondial au deux ports.

Du haut de ses 100 millions de tonnes de flux total, le Port d’Algésiras subit de graves tensions sociales l’ayant secoué en 2017. Toutefois, le Brexit annoncé constitue une source bénéfique pour son développement.

Avec cette extension, le Port de Tanger, dont l’activité majeure est tournée vers l’import-export, porte à 9 millions de conteneurs, un niveau inégalable dans la région. Ainsi, sa domination sur le Détroit et sur l’ensemble de la Méditerranée n’est pas à démontrer, soutient L’Economiste.

Mieux, Tanger-Med est le premier à disposer d’un matériel de dernière génération, dont le premier terminal automatisé et des grues télécommandées. Avec 3.000.000 de personnes par an et un terminal à véhicules par lequel transite l’essentiel de la production automobile marocaine, Tanger est le premier port passager du Maroc.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact