Recherche

Casablanca aura son terminal de croisières

© Copyright : DR

7 octobre 2021 - 13h40 - Economie - Par: A.T

Afin de renforcer l’infrastructure portuaire, l’Agence nationale des ports (ANP) a lancé la construction du nouveau terminal de croisières au port de Casablanca. La capitale économique se positionne comme l’un des piliers de l’attractivité touristique du pays.

Mobilisant des investissements, ce projet, qui consiste en la construction d’un nouveau terminal de croisières avec des travaux de conforts, permettra, à terme, une restructuration et une réhabilitation de la zone portuaire de Casablanca.

Le terminal de croisières vise à accompagner les projets touristiques et à renforcer l’attractivité de la métropole conformément à la Vision 2020. D’une capacité d’accueil de 450 000 croisiéristes par an, il permettra aussi de répondre à la demande qui se fait de plus en plus forte des agences de voyages pour le tourisme de croisière.

A lire : Le trafic portuaire au Maroc malmené par la crise sanitaire

Selon l’ANP, l’infrastructure sera adossée à la jetée de Moulay Youssef du port, à la hauteur de l’ancien poste pétrolier. Il pourra accueillir des navires allant jusqu’à 350 m de longueur et 45 m de largeur, avec une profondeur de 9 mètres. De même, il est prévu l’aménagement sur ses terre-pleins d’une gare maritime répondant aux standards internationaux.

« L’ANP ambitionne d’ériger, à terme, le port de Casablanca au niveau de la tête de ligne pour ce trafic (point de départ de la croisière). Le nouveau terminal de croisières n’aura donc rien à envier en termes d’organisation, de gestion, de sécurité et de sûreté, aux installations similaires des autres villes portuaires internationales spécialisées dans l’accueil des paquebots », assure l’agence.

Mots clés: Agence nationale des ports , Croisières au Maroc , Investissement , Politique économique

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact