Dakhla fait les yeux doux aux MRE

18 juillet 2021 - 16h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le Consulat général du Maroc à Strasbourg a organisé un webinaire à l’intention de la diaspora marocaine basée dans la région. Le but est de présenter à ces potentiels investisseurs, les opportunités d’investissements à Dakhla, cette région qui de par sa position géographique, constitue une véritable plateforme d’échanges entre le Maroc, l’Europe et l’Afrique subsaharienne.

Organisé en collaboration avec le Centre régional d’investissement (CRI) de Dakhla-Oued Ed-Dahab, ce webinaire fait partie des nombreuses actions menées par les autorités marocaines pour donner une nouvelle dynamique à la région, en faisant de son chef-lieu, Dakhla, un centre économique reliant les autres régions du Maroc à l’Afrique subsaharienne, indique la représentation consulaire dans un communiqué.

Cette rencontre virtuelle a connu la participation de Mounir Houari, directeur général du CRI de Dakhla-Oued Ed-Dahab, qui a d’ailleurs présenté le Centre, ses leviers, les principaux avantages concurrentiels de la région et les opportunités d’investissement qu’elle offre, rapporte la MAP.

À lireDakhla, une oasis au confluent de l’Atlantique et du Sahara

Au cours de sa présentation, il a déclaré que Dakhla joue un rôle de pivot et de plateforme d’échanges entre le Maroc et l’Europe via l’océan Atlantique, d’une part, et entre le Maroc et l’Afrique subsaharienne via la Mauritanie, d’autre part. Il a mis en relief les potentialités économiques importantes de la région notamment dans les secteurs de la pêche maritime, l’agriculture, le tourisme et l’énergie, ainsi que le développement. Le projet de station de dessalement et les énergies renouvelables ont été présentés comme des atouts majeurs, précise la même source.

À lire : Pêche maritime : un milliard d’investissements à Dakhla

Mounir Houari a aussi présenté à ses interlocuteurs le grand projet du Port Dakhla Atlantique, qui devrait promouvoir les échanges commerciaux directs entre le Maroc et ses partenaires africains. « Une zone industrielle et logistique de 1 000 ha sera annexée à ce port, qui va permettre la création d’une zone de libre-échange. Celle-ci est ancrée dans la stratégie marocaine visant à consolider les partenariats et les échanges commerciaux Sud-Sud », a-t-il indiqué.

À lire : Des ambassadeurs arabes en visite à Dakhla

Il a également annoncé aux participants que deux plateformes logistiques de 34 ha chacune, seront mises en place au niveau du poste frontalier d’El Guergarat et à Bir Guendouz et permettront à la région « de se positionner comme une porte d’entrée vers l’Afrique et un grand hub d’échange ».

À lire : Dakhla accueille un hôpital dernier cri à 143 millions DH

À la suite de la présentation du directeur du CRI Dakhla, des échanges ont eu lieu sur le foncier, les niches d’investissements existantes, l’agriculture biologique, le tourisme médical et le rôle de relais qu’ont accepté de jouer les compétences marocaines de Strasbourg pour la promotion de la destination Maroc auprès des opérateurs économiques français afin de stimuler les investissements.

Sujets associés : Tourisme - Investissement - Dakhla - Développement - Consulat du Maroc à Strasbourg - MRE

Aller plus loin

Soufiane Hamaini veut construire un hôtel 4 étoiles à Dakhla

L’ex-champion du monde de Kitesurf, Soufiane Hamaini, projette de construire un hôtel 4 étoiles à Dakhla. Dénommé Waimae Bay (du nom d’une célèbre plage de surf à Tahiti), ce...

Dakhla, la future métropole de l’immobilier

Les villes situées dans les régions du Sud laissent entrevoir un grand potentiel de développement dans tous les secteurs d’activité économique, notamment dans l’immobilier....

Dakhla a accueilli son premier vol direct en provenance de Paris

L’aéroport de Dakhla a accueilli vendredi son vol inaugural en provenance de Paris, avec à bord de l’appareil de Royal Air Maroc (RAM), des centaines de Marocains du monde,...

Agence Urbaine de Rabat-Salé : portes ouvertes dédiées aux MRE

Du 09 août au 13 août l’Agence Urbaine de Rabat-Salé (AURS) organise des journées portes ouvertes au profit des Marocains résidant à l’étranger.

Ces articles devraient vous intéresser :

Enseignement supérieur : le Maroc fait appel aux MRE

Le Maroc envisage de recourir à ses compétences à l’étranger pour améliorer la qualité de l’enseignement supérieur dans ses universités. Une réforme est en cours de préparation pour revoir le cadre légal régissant la profession.

Accord fiscal Maroc-OCDE : Le gouvernement rassure les MRE

Le porte-parole du gouvernement marocain, Mustapha Baïtas, a voulu rassurer les Marocains résidant à l’étranger (MRE) au sujet de l’échange automatique d’informations financières et fiscales, signé par le royaume avec l’OCDE à Paris le 25 juin 2019.

Match Maroc-France : difficile pour les binationaux de faire un choix

La qualification du Maroc et de la France pour la demi-finale de la coupe du monde au Qatar est une joie pour les Franco-marocains. Certains parmi eux ont encore du mal à réaliser la surprenante ascension de l’équipe marocaine, véritable surprise de...

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

Maroc : voici les priorités du fonds Mohammed VI pour l’investissement

Pour réussir sa mission, le directeur général du Fonds Mohammed VI pour l’investissement, Mohamed Benchaâboun, a défini ses priorités et son mode de fonctionnement, qui ont été dévoilés lors de son premier Conseil d’administration.

Où va l’argent des Marocains du monde ?

Les transferts des MRE ont atteint des niveaux record ces dernières années, malgré la crise sanitaire du Covid-19 et la conjoncture économique. À fin 2022, ces envois pourraient s’élever à 100 milliards de dirhams, soit une hausse de 13% par rapport à...

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Le Maroc compte doubler ses arrivées touristiques d’ici 2030

Dans un contexte de reprise du secteur touristique, le Maroc a revu ses ambitions à la hausse, ambitionnant de doubler le nombre d’arrivées à l’horizon 2030.

Les transferts de fonds des MRE augmentent de 46,3 % à fin janvier 2023

Les transferts de fonds effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une hausse significative de 46,3 % à fin janvier 2023, atteignant plus de 9,22 milliards de dirhams, selon les données publiées par l’Office des changes. Cette...

Bientôt l’ouverture par Israël d’une mission commerciale au Maroc

L’évolution des relations commerciales entre Rabat et Tel Aviv et l’engouement des investisseurs incitent Israël à ouvrir prochainement une mission commerciale au Maroc.