Affaire Brahim Saadoun : le président de la Douma veut la peine de mort

17 juin 2022 - 12h40 - Monde - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

L’affaire du jeune combattant marocain condamné à mort par la Cour suprême de la République populaire de Donetsk continue de susciter des réactions. Pendant que les associations des droits de l’homme appellent le président Poutine à intervenir pour épargner la vie de Brahim Saadoun, le président de la Douma demande l’exécution de la peine prononcée.

Tous les espoirs pour que Brahim Saadoun retrouve la liberté s’éloigne de jour en jour. « La peine de mort est la punition que ces fascistes méritent », a déclaré Viatcheslav Volodine, président de la Douma, chambre basse du Parlement russe, indique le média russe The Moscow Times.

À lire : Appel pour sauver le combattant marocain pro-Ukraine condamné à mort

Selon le parlementaire russe, il serait « juste » de conserver la peine capitale dans la République séparatiste de Donetsk car « c’est particulièrement pertinent dans des conditions de guerre », a-t-il déclaré sur Telegram.

À lire : Ukraine : le Marocain Brahim Saadoun condamné à mort par les séparatistes

Le jeune combattant marocain a été condamné à mort, de même que deux Britanniques pour leur engagement dans l’armée ukrainienne, suite à un procès « rapide » qui a eu lieu le 9 juin dernier. Alors que certains comme le président du parlement russe applaudissent le verdict, le Haut-commissariat des Nations unies aux droits de l’Homme estime que les procès au cours desquels ces trois combattants ont été condamnés, constituent des crimes de guerre.

À lire : Le Maroc réagit à la condamnation de Brahim Saadoun

Lundi soir, l’ambassade du Maroc à Kiev s’est prononcée sur l’affaire expliquant que Brahim Saadoun « a été capturé portant l’uniforme de l’armée de l’État d’Ukraine, en tant que membre d’une unité de la Marine ukrainienne » et qu’il « se trouve actuellement emprisonné par une entité qui n’est reconnue ni par les Nations unies ni par le Maroc ». Elle n’a ni condamné l’arrestation, ni le verdict du procès.

À lire : Le Maroc n’a pas fourni d’avocat à Brahim Saadoun

La Russie fait partie des pays qui avaient recours à la peine de mort. Elle a dû revoir sa position après son adhésion en 1996 au Conseil de l’Europe. Mais avec son expulsion de ce Conseil, en réponse à la guerre en Ukraine, l’application de la peine capitale peut reprendre vie puisqu’elle est toujours inscrite dans le droit russe.

Sujets associés : Guerre - Russie - Ukraine - Peine de mort

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Un Marocain jugé à Donetsk pour avoir combattu aux côtés des forces ukrainiennes

Brahim Sadun, un Marocain qui a été arrêté par l’armée russe pour avoir combattu aux côtés des forces armées ukrainiennes, est jugé cette semaine en république autoproclamée de...

Ukraine : le Marocain Brahim Saadoun condamné à mort par les séparatistes

Partir combattre pour Kiev, le jeune marocain Brahim Saadoun ainsi que deux Britanniques ont été faits prisonniers et condamnés à mort ce...

Le cri de détresse de la sœur de Brahim Saadoun à la communauté internationale

Imane, la sœur de Brahim Saadoun, jeune Marocain condamné à la peine capitale au Donbass, pour son engagement aux côtés de l’armée ukrainienne, a lancé un cri de détresse à la...

Plaidoyer auprès de Poutine pour la non-exécution de la condamnation à mort d’un Marocain

Au Maroc, deux ONG ont adressé une correspondance au président de la Russie Vladimir Poutine pour lui demander d’intervenir en faveur de la suspension de l’exécution de la peine...

Nous vous recommandons

Guerre

L’Espagne exporte plus de gaz qu’elle n’en importe d’Algérie

Le PDG d’Enagás, Arturo Gonzalo Aizpiri, a déclaré ce mardi que l’Espagne exporte plus de gaz vers la France à travers les interconnexions à Irún (Guipúzcoa) et Larrau (Navarre), qu’elle n’en importe de l’Algérie via le...

Le Maroc dispose d’un stock de blé suffisant malgré la guerre en Ukraine

Dans un contexte marqué par la hausse des prix des matières premières, le Maroc dispose d’un stock de blé suffisant, ceci, grâce aux dispositifs d’approvisionnement mis en place par le gouvernement.

L’économie marocaine reste solide malgré la guerre en Ukraine

L’économie marocaine reste solide malgré les effets de l’invasion de l’Ukraine et la pandémie du Covid-19, car le Maroc dispose d’instruments économiques capables d’absorber les chocs. Toutefois, elle est confrontée à des risques significatifs, selon le Fonds...

Après le Maroc, l’Algérie veut acheter des drones turcs Bayraktar TB2

L’Algérie vient de commander des drones armés turcs Bayraktar TB2, acquis par le Maroc depuis l’année dernière. Les deux pays continuent leur course à l’armement.

Vote sur l’Ukraine à l’ONU : le Maroc garde toujours sa neutralité

Une nouvelle fois, le Maroc s’est abstenu lors du vote de l’Assemblée générale des Nations Unies, exigeant l’arrêt immédiat de l’attaque militaire russe contre l’Ukraine.

Russie

L’Algérie renforce-t-elle son armement de livraison d’armes russes à cause du Maroc ?

Depuis la signature d’un accord militaire entre le Maroc et Israël, l’Algérie, qui se dit menacée, augmente son budget militaire, en vue d’acquérir de nouvelles armes. Elle s’est une fois de plus tournée vers la Russie pour renforcer son...

Le Maroc suspend ses vols avec la Russie

Le Maroc a décidé de suspendre les liaisons aériennes avec la Russie à partir de ce mardi 5 octobre, a annoncé l’ambassade du pays au Maroc.

Le Maroc et la Russie veulent consolider leurs échanges commerciaux

Le renforcement des échanges commerciaux des produits agricoles compte désormais parmi les priorités du Maroc et de la Russie, avec notamment le «  corridor vert  » comme acte majeur de cette coopération. L’annonce a été faite par les responsables des deux...

« La guerre en Ukraine rend les choses compliquées », selon Akhannouch

La guerre en Ukraine s’est invitée à l’ouverture de la session parlementaire, notamment en raison de la flambée des prix de plusieurs produits de base. Le RNI, le PAM et l’Istiqlal ont tenu à rassurer les Marocains, des démarches menées par le gouvernement...

L’Ukraine en passe de devenir premier fournisseur de blé au Maroc

L’Ukraine pourrait devenir en 2021, premier fournisseur de blé au Maroc en dépassant la France qui l’est jusque-là et la Russie. C’est du moins ce qu’indiquent les données du Département américain de l’agriculture...

Ukraine

Des Marocains obligés de payer des pots-de-vin pour quitter l’Ukraine

De nombreux Marocains qui quittent l’Ukraine donnent des pots-de-vin pour pouvoir traverser les points d’accès frontaliers avec la Roumanie, la Hongrie et la Slovaquie. C’est ce que révèle un collectif d’expatriés marocains qui leur vient...

Aeroflot suspend ses vols vers le Maroc

La compagnie aérienne russe Aeroflot a décidé de suspendre ses vols internationaux, dont le Maroc, à partir du 8 mars 2022. Suite au déclenchement de la guerre entre la Russie et l’Ukraine, les Occidentaux ont pris une avalanche de sanctions contre Moscou,...

Le Maroc vote contre la Russie à l’ONU

Présentée mercredi à la 11ᵉ session extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies, la résolution condamnant l’annexion par la Russie des régions ukrainiennes a été votée par 143 pays, dont le...

Ukraine : 14 000 étudiants marocains en médecine appellent à l’aide (vidéo)

14 000 étudiants marocains en Ukraine sont confrontés à un réel dilemme. Ils doivent choisir entre passer un examen virtuel, dont le diplôme est non-homologué au Maroc, ou l’expulsion au milieu des conditions sanitaires actuelles, sachant que la majorité...

Arrestation de deux médecins pour extorsion visant des étudiants marocains en Ukraine

Après l’arrestation et l’extradition par les autorités roumaines du cerveau d’une bande criminelle impliquée dans la traite d’êtres humains dont les victimes sont des étudiants marocains en Ukraine, la brigade antigang de Rabat a réussi à interpeller deux...

Peine de mort

Pour ou contre la peine de mort ? Le débat fait rage au Maroc

La communauté internationale célèbre ce 10 octobre, la journée mondiale de lutte contre la peine de mort. Depuis quelques années, le Maroc s’est engagé sur la voie de son abolition, même si des condamnations à la peine de mort ont été prononcées pour...

Maroc : un détenu se suicide à la prison de Meknès

Incarcéré à la prison locale Toulal 2 dans le cadre d’une affaire liée au terrorisme, un détenu s’est donné la mort par pendaison samedi matin, selon la direction de la prison.

Double meurtre d’Imlil : la peine capitale confirmée contre les auteurs

Les trois principaux auteurs du double meurtre perpétré à Imlil en 2018, qui avaient attaqué en cassation leur jugement, se sont vus confirmer la peine capitale.

Maroc : doit-on appliquer la peine de mort aux pédophiles et violeurs ?

Le viol et le meurtre du jeune Adnane à Tanger a poussé de nombreux Marocains à exiger que la justice applique la peine de mort à la personne qui serait reconnue coupable de ce crime atroce. Bien que choquée par la nature du crime, la présidente du...

Le CNDH appelle la Russie à sauver la vie du Marocain Brahim Saadoun

Les appels pour éviter l’exécution du combattant marocain Brahim Saadoun se multiplient depuis quelques jours. Le dernier en date est celui du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH).