Prison ferme pour avoir triché au Baccalauréat

26 juillet 2020 - 01h30 - Maroc - Ecrit par : I.L

Des peines de prison ont été prononcées pour des candidats ayant triché au Baccalauréat. Ils ont été condamnés chacun à 3 mois d’emprisonnement ferme assortis d’une amende de 500 dirhams.

7 jours après leur interpellation en flagrant délit, le tribunal de première instance de Fès a prononcé son verdict sur le dossier de tricherie au Baccalauréat pour ses deux élèves, âgés d’une vingtaine d’années, rapporte Assabah. Outre les peines de prison prononcées et les amendes à payer, le Tribunal a ordonné la saisie de leur téléphone portable.

Déférés le 8 juillet dernier, les mis en cause ont été poursuivis en état d’arrestation pour fraude et présentés devant une première audience. À l’époque, leurs avocats avaient plaidé pour un report afin de consulter leurs dossiers et préparer leur défense. Lors de la Deuxième séance, le jugement a été mis en délibéré avant que les juges ne rendent leur verdict ce jeudi 23 juillet, précise le même quotidien.

Grâce aux mesures anti-triches instaurées par le ministère de tutelle pour décourager certains élèves, le taux global de triche au baccalauréat 2020 a baissé de 30 % en comparaison avec la session 2019. D’après un communiqué de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation, 138 cas ont été enregistrés au bac au niveau de la région Casablanca-Settat.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Fès - Droits et Justice - Prison

Aller plus loin

Baccalauréat 2021 : les dates des examens connues

Le ministère de l’Éducation nationale a annoncé que les épreuves de l’examen national unifié du baccalauréat 2020-2021 se tiendront du 8 au 12 juin prochain. Le même communiqué...

Maroc : il agresse son professeur qui l’empêche de tricher

Un élève du lycée Khaled Ibn El Oualid, situé non loin de Berrechid, a violemment agressé son professeur de mathématiques pour l’avoir empêché de tricher.

Maroc : des précisions sur le Baccalauréat 2022

Tout est prêt pour le déroulement des examens du baccalauréat 2022 dans de bonnes conditions. C’est l’annonce que fera ce jeudi en Conseil de gouvernement, Chakib Benmoussa,...

Baccalauréat au Maroc : 4 235 cas de tricheries recensés

Aussi vieille que les examens, la tricherie a de beaux jours devant elle. Les candidats continuent de prendre des risques malgré les menaces et les dispositions prises. On...

Ces articles devraient vous intéresser :

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

Carte du Maroc sans le Sahara : l’ONCF annonce des poursuites judiciaires

L’Office national des chemins de fer (ONCF) aurait publié sur l’une de ses affiches une carte incomplète du Maroc, suscitant la colère des internautes marocains. L’Office vient de démentir l’information et envisage de poursuivre les auteurs de cette...

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

L’affaire "Escobar du désert" : les dessous du détournement d’une villa

L’affaire « Escobar du désert » continue de livrer ses secrets. L’enquête en cours a révélé que Saïd Naciri, président du club sportif Wydad, et Abdenbi Bioui, président de la région de l’Oriental, en détention pour leurs liens présumés avec le...

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Maroc : le casier judiciaire électronique enfin lancé

Le ministère de la Justice a procédé mardi, au lancement de quatre nouveaux services numériques dont le casier judiciaire électronique.

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...