Le Maroc baisse drastiquement le prix des masques de protection

6 mai 2021 - 07h20 - Economie - Ecrit par : S.A

Le gouvernement marocain a décidé de baisser drastiquement le prix maximal des masques à usage médical. Dans ce sens, un arrêté a été pris par le ministère de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration.

Cet arrêté du ministère de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration a été publié dans le dernier Bulletin officiel. Il porte sur le nouveau plafonnement des prix des masques de protection à usage médical. Les nouveaux prix maximaux des masques sont nettement en baisse par rapport à ceux fixés en 2020. Il faut désormais débourser 2 DH pour l’achat d’un masque chirurgical au lieu de 5 DH, 5 DH pour un masque «  FFP2  » sans valve au lieu de 30 DH. Le prix du masque «  FFP2  » avec valve est passé de 70 DH à 15DH. Ces nouveaux prix resteront inchangés tout au long de la période de l’état d’urgence sanitaire.

Au Maroc, le bilan Covid-19 arrêté au 5 mai 2021 fait état de 512 656 cas de contamination, 499 491 guérisons, 9043 décès.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Prix - Ministère de l’Economie et des Finances

Aller plus loin

Le roi Mohammed VI ordonne la distribution gratuite de masques

Le Roi Mohammed VI a ordonné au ministère de l’Intérieur de procéder à la distribution, gratuite, de bavettes lavables aux populations défavorisées.

Coronavirus : des masques gratuits à Dakhla

Les opérations de sensibilisation et de prévention de la population ont été renforcées à Dakhla. L’objectif est de faire respecter les mesures préventives édictées par les...

Maroc : le prix des masques FFP2 est connu

Pour tenter de réduire à néant toute spéculation, le gouvernement vient de fixer le prix des masques à usage unique, ainsi que celui des masques FFP2 et FFP2 avec valve. Tous...

Le Maroc produit et casse les prix des masques

Les autorités marocaines viennent de procéder à la distribution des masques aux épiceries de proximité et aux grandes surfaces à travers le pays, afin que le plus grand nombre...

Ces articles devraient vous intéresser :

Cancer : le premier test de dépistage 100% marocain bientôt commercialisé

Les premiers kits de dépistage du cancer, produits localement au Maroc, seront bientôt mis sur le marché. Le pays procède actuellement aux derniers tests de cette innovation afin de s’assurer de leur efficacité.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

Blanchiment des capitaux : le Maroc prêt à recevoir les évaluateurs du GAFI

Les efforts déployés par le Maroc dans la lutte contre le blanchiment de capitaux seront passés au peigne fin à partir du 16 janvier, par les examinateurs et évaluateurs du Groupe d’action financière (GAFI). La sortie du royaume de la liste grise du...

L’acteur marocain Mustapha Zaari en mauvaise passe

L’acteur marocain Mustapha Zaari traverse une passe difficile en ce moment. Diagnostiqué d’un cancer de la prostate, il a été hospitalisé récemment à l’hôpital militaire de Rabat pour recevoir un traitement adéquat.

Près d’un tiers des Marocains ont connu une dépression

Le ministère de la Santé initie un projet dont la mise en œuvre permettra de répondre aux besoins des 48,9 % des Marocains âgés de plus de 15 ans qui connaissent, ou ont déjà connu, des signes de troubles mentaux et psychiques.

Abdelhamid Sabiri de retour sur le terrain après sa blessure

L’international marocain Abdelhamid Sabiri a repris l’entraînement avec la Sampdoria après une absence causée par une blessure musculaire.

Maroc : investissements publics records en 2024

L’investissement public au Maroc devrait s’élever à 335 milliards de dirhams (MMDH) l’année prochaine, d’après la note de présentation du Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un effort qui contribuera à améliorer les conditions de vie des populations.

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

Tatouage au henné : attention danger

La fin du Ramadan et la période de l’Aïd, pour les jeunes filles, une période propice pour mettre du henné sur les mains. Si certaines mères acceptent que leurs filles appliquent le henné, d’autres préfèrent se passer de cette pratique pour préserver...