Les producteurs français ne supportent plus la concurrence avec la tomate marocaine

9 septembre 2022 - 19h30 - France - Ecrit par : S.A

La tomate marocaine est très prisée sur le marché français au point de défier toute concurrence. Une percée qui met en difficulté les producteurs français qui appellent à limiter son importation.

Les producteurs français sont excédés par la concurrence avec les tomates importées. À l’initiative de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA), une dizaine de maraîchers de Loire-Atlantique ont exprimé leur ras-le-bol jeudi 8 septembre au cours d’une opération symbolique menée au carrefour de la Beaujoire, à Nantes, rapporte la presse locale. À l’occasion, ils ont collé des stickers « Maroc » sur les barquettes de tomate et ont dénoncé la concurrence avec les tomates importées. La tomate cerise marocaine se vend à 3,95 € le kilo alors que celle produite en France coûte 6,25 €.

À lire : L’Espagne en guerre contre la tomate marocaine

« Pourquoi faire ça ?, interroge Mickael Trichet, président de la FNSEA 44. On est en pleine production. L’année a été bonne en termes de production. » À l’en croire, un accord diplomatique qui tolère l’importation en hiver a été brisé, car ce n’est pas le moment d’importer les tomates de l’étranger. « Pas en ce moment… C’est trop tôt ! », ajoute-t-il, soulignant par ailleurs que les tomates marocaines « ne sont pas soumises aux mêmes exigences sociales, de méthode de production et environnementales. » Alors que la loi Agec exige que les tomates vendues en France soient mises dans les emballages carton, les tomates marocaines sont toujours présentées dans les emballages plastiques.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Importations - Agriculture

Aller plus loin

La tomate marocaine pour sauver la pénurie en Europe ?

Cette année, la production de tomate en Europe est catastrophique. Une situation qui pourrait profiter à la tomate marocaine, dont l’importation est soumise à des quotas imposés...

Maroc : colère des gérants de salles de fêtes

Après l’impact de la pandémie de Covid-19 sur leurs activités, les propriétaires et gérants de salles de fêtes disent faire face aujourd’hui à une concurrence déloyale...

Tomates : le Maroc, troisième fournisseur de l’UE, talonne l’Espagne

Le Maroc devient le troisième fournisseur de tomates pour les États membres de l’Union européenne. Ses exportations sont en passe d’égaler celles de l’Espagne.

L’Espagne augmente encore ses importations de tomate marocaine

L’Espagne a importé un total de 178,16 millions de kilos de tomates en 2021, dont près de la moitié (45,34 %) du Maroc, selon les données du service statistique Estacom.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le prix des lentilles s’envole au Maroc

Le prix des lentilles a considérablement augmenté au Maroc, atteignant 32 dirhams le kilo chez les détaillants, contre 25 dirhams pour les lentilles importées.

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Exportations d’avocats : le Maroc va établir un nouveau record

La sécheresse qui touche le Maroc ne produira pas un impact négatif sur ses exportations d’avocats. Le royaume est en passe d’établir un nouveau record.

Importation de devises par les Marocains résidant à l’étranger : Ce qu’il faut savoir

Pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE), l’importation de devises au Maroc nécessite certaines formalités essentielles qu’il faut absolument connaître. Que vous rentriez avec des devises sous forme de billets de banque ou d’instruments...

Maroc : la question des dattes algériennes arrive au parlement

Le groupe Haraki à la Chambre des Représentants a interpellé le ministre de l’Agriculture, Mohamed Sidiki, sur les dattes notamment d’origine algérienne qui ont inondé le marché marocain avant le début du mois de ramadan.

Maroc : une croissance paradoxale entre exportations et importations d’avocats

Alors que le Maroc produit de plus en plus d’avocat, devenant l’un des principaux fournisseurs en Europe, la part des importations continuent de croître.

L’OCP s’empare de 50% de l’espagnol GlobalFeed

L’Office Chérifien des Phosphates (OCP) confirme avoir réussi l’acquisition de 50 % du capital de la firme espagnole GlobalFeed. Cette transaction a été réalisée en partenariat avec l’entreprise d’engrais Fertinagro Biotech, également basée en Espagne.

Le marché britannique souffre de la pénurie de tomates marocaines

La baisse des exportations de tomates marocaines affecte le marché de légumes au Royaume-Uni. De nombreux Britanniques déplorent la situation sur les réseaux sociaux.