Pourquoi il y aura moins d’agrumes cette année ?

29 janvier 2020 - 21h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Les données prévisionnelles du département américain de l’agriculture (USDA) indiquent que la production mondiale d’agrumes pour la campagne 2019-2020 connaîtra une baisse. Celle du Maroc chutera de 31 %.

Selon le rapport de janvier 2020 de l’USDA, les mauvaises conditions climatiques et la pluviométrie en retrait sont entre autres les causes de la baisse annoncée de la production mondiale d’agrumes pour la prochaine campagne.

La production du Maroc subira le sort réservé à celle mondiale. La production d’oranges passera ainsi de 1 183 000 tonnes, pour la campagne 2018-2019, à 815 000 tonnes pour la campagne 2019-2020, soit une baisse de 31 %, en raison du manque des ressources hydriques et des conditions climatiques défavorables. Une baisse s’observera également au niveau des exportations et de la consommation.

Quant à la production de mandarines, elle passera de 1 375 000 tonnes (2018-2019) à 910 000 tonnes (2019-2020) ; ce qui représente une baisse de 34 %. Les exportations, elles, s’établiront à 360 000 tonnes contre 617 000 tonnes enregistrées durant la campagne précédente. Malgré cette baisse, le Maroc demeure le principal fournisseur du marché européen en mandarines.

En ce qui concerne la production du citron (jaune et vert), la production sera de 11 000 tonnes (2019-2020) contre 15 000 tonnes pour la campagne 2018-2019.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Exportations - Agriculture - Environnement

Aller plus loin

L’Europe pourrait durcir l’entrée des agrumes marocains

Le président de la région de Valence, Carlos Mazón, a demandé à l’Union européenne un traitement par le froid des agrumes provenant de pays tiers dont le Maroc.

Le Maroc exporte 45 000 tonnes d’agrumes aux Etats-Unis par an

Pour le compte de cette saison, le Maroc va exporter 45 000 tonnes d’agrumes vers les États-Unis, ceci dans le cadre de l’Accord de libre-échange (ALE) qui lie les deux pays.

Des jours difficiles s’annoncent pour les producteurs marocains du jus industriel

Les producteurs marocains de jus de fruits industriel ne sont au bout de leur peine. Alors que le secteur subit depuis plusieurs années une baisse des profits, il doit faire...

Ces articles devraient vous intéresser :

Exportations d’avocats : le Maroc va établir un nouveau record

La sécheresse qui touche le Maroc ne produira pas un impact négatif sur ses exportations d’avocats. Le royaume est en passe d’établir un nouveau record.

Maroc : la question des dattes algériennes arrive au parlement

Le groupe Haraki à la Chambre des Représentants a interpellé le ministre de l’Agriculture, Mohamed Sidiki, sur les dattes notamment d’origine algérienne qui ont inondé le marché marocain avant le début du mois de ramadan.

Le Maroc peut-il résoudre la crise énergétique de l’Europe ?

Le Maroc ambitionne de produire 52 % de son énergie à partir de sources renouvelables d’ici à 2030 pour en exporter une grande partie vers l’Europe par le biais de câbles sous-marins. Va-t-il prioriser l’exportation au détriment de la satisfaction de...

Maroc : mise en garde contre les constructions illégales

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a apporté des clarifications au sujet des démolitions dans les zones côtières.

Maroc : l’huile d’olive devient un luxe

Au Maroc, le prix de l’huile d’olive augmente fortement. En cause, la sécheresse et les vagues de grande chaleur qui ont touché la production de ce petit fruit indispensable aux saveurs des mets des Marocains.

Maroc : Une baisse record des exportations d’oranges

Les exportations marocaines d’oranges ont considérablement chuté au cours des huit premiers mois de 2023, s’établissant à 30 000 tonnes contre 109 000 tonnes en 2022.

Face à l’inflation, le Maroc interdit certaines exportations

Le Maroc a annoncé une série de mesures pour lutter contre l’inflation et stabiliser les prix des aliments, notamment des fruits et des légumes, avant le début du mois de ramadan. Ces mesures comprennent la restriction de l’exportation de ces produits,...

Plages au Maroc : l’embarrassante absence de toilettes publiques

Au Maroc, la plupart des plages sont dépourvues d’infrastructures sanitaires (toilettes, douches, centres de secours…). Une situation qui crée des désagréments aux touristes et aux MRE, surtout pendant la saison estivale.

Maroc : une deuxième usine géante de dessalement en projet à Nador

Le Maroc se prépare à lancer un appel d’offres pour une nouvelle usine de dessalement d’eau de mer à Nador, d’une capacité de 250 millions de mètres cubes par an, a annoncé Nizar Baraka, ministre de l’Eau et de l’Équipement.

Tomate marocaine : le nouveau cauchemar des producteurs français

Face à l’augmentation des importations de tomates marocaines, les producteurs français expriment leur inquiétude et pointent du doigt une concurrence déloyale.