Qualification CAN 2022 : vendredi déterminant pour le Maroc à Nouakchott

26 mars 2021 - 18h00 - Sport - Ecrit par : Bladi.net

Les Lions de l’Atlas jouent leur qualification ce vendredi 26 mars face à la sélection mauritanienne à Nouakchott. La rencontre s’inscrit dans le cadre de la 5ᵉ journée des éliminatoires de la CAN 2022 au Cameroun.

Le Maroc, favori du groupe E, doit confirmer sa suprématie ce soir à 20 heures au stade Cheikha Ould Boïdiya de Nouakchott devant 900 spectateurs. La victoire des Lions de l’Atlas sur les Mourabitounes est vivement souhaitée pour rassurer les supporters marocains. Ce défi n’est pas impossible à relever par l’équipe marocaine au regard de la performance des joueurs qui évoluent dans les meilleurs clubs européens. Le Maroc s’expliquera devant la Mauritanie dont les joueurs sont galvanisés par leur public et déterminés à gagner le duel historique, afin d’espérer une 2ᵉ qualification consécutive à la CAN.

Le sélectionneur de la Mauritanie, Corentin Martinez, a déclaré lors d’un point de presse que la confrontation avec le Maroc est décisive. Il a expliqué que «  le match contre l’équipe nationale marocaine est de la plus haute importance. Car ce match déterminera en grande partie le chemin vers la qualification ».

Marinez a ajouté lundi, à l’issue d’une séance d’entraînement la nécessité pour son équipe d’être prête le vendredi face à une équipe marocaine très en forme et qui compte des joueurs évoluant au niveau international. « Mais nous disposons de la motivation mentale pour faire la différence » a-t-il rassuré.

Du sang neuf pour vaincre

La sélection marocaine livrera un match contre la Mauritanie avec de nouveaux visages. L’équipe est renforcée avec l’arrivée au sein de l’équipe, de l’attaquant du FC Séville Munir Haddadi, et du latéral gauche Adam Massina.

Vahid Halilhodzic, le sélectionneur marocain, avait annoncé lors du point de presse que des éléments nationaux sont appelés afin que la sélection puisse gagner lors des deux prochaines rencontres, contre la Mauritanie et le Burundi. Il avait précisé que le mérite et la préparation ont été les critères de choix de cette liste qui comprend des joueurs talentueux, capables de réaliser des prouesses.

Il a souligné « l’importance de développer la culture de la victoire au sein de l’Équipe nationale ». Enfin, pour le sélectionneur marocain, le stage des Lions de l’Atlas « est crucial pour continuer à travailler sur l’aspect mental et sur la performance collective dans l’objectif d’améliorer l’efficacité de l’équipe »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Football - Coupe d’Afrique des Nations (CAN) - Lions de l’Atlas

Aller plus loin

Coupe d’Afrique : voici la prime touchée par les joueurs marocains

Qualifiés vendredi pour la Coupe d’Afrique des Nations Cameroun 2022 après un match nul face à la Mauritanie, les joueurs marocains, en tête du groupe E avec 11 points...

Vahid Halilhodzic veut qualifier le Maroc à la coupe du monde

Le sélectionneur de l’équipe marocaine de football, Vahid Halilhodzic, a affirmé ce jeudi à Salé, que son objectif primordial reste la qualification des Lions de l’Atlas à la...

CAN 2022 : les Marocains en route pour la Mauritanie

Les Lions de l’Atlas se rendront ce mercredi en Mauritanie, où ils affronteront les Mourabitoune vendredi au stade de Nouakchott. Ils devront revenir immédiatement au Maroc pour...

Éliminatoires-CAN 2022 : les Lions de l’Atlas bloqués par les clubs français

La saignée continue au niveau des Lions de l’Atlas, avec les clubs de Ligue 1 et Ligue 2 qui ne veulent pas laisser les joueurs marocains rentrer chez eux. Après ceux qui...

Ces articles devraient vous intéresser :

Schalke 04 prêt à laisser partir Amine Harit

Schalke 04 est déterminé à se séparer de l’international marocain Amine Harit, toujours sous contrat en Bundesliga. Il a fixé le montant du transfert.

« Youssef En-Nesyri est entré dans l’histoire », selon la FIFA

Critiqué ces derniers mois par les supporters du FC Séville pour sa baisse de forme, Youssef En-Nesyri fait des merveilles avec ses coéquipiers au mondial. Il est même devenu le premier joueur marocain à marquer lors de deux éditions consécutives de la...

Romain Saiss n’est pas à vendre

Besiktas a décidé de répliquer à l’intérêt de plusieurs clubs européens en déclarant que l’international marocain, Romain Saiss, est intransférable.

Youssef En-Nesyri : prochain coup de cœur de la Juventus ?

Youssef En-Nesyri pourrait bien quitter l’Espagne pour rejoindre l’Italie. L’international marocain semble être le choix privilégié de la Juventus de Turin pour renouveler son attaque.

Mondial 2022 : voici les numéros des Lions de l’Atlas

La Fédération internationale de Football amateur (FIFA) a dévoilé la liste des numéros que porteront les joueurs de l’équipe du Maroc lors de la Coupe du monde 2022 au Qatar (20 novembre – 18 décembre).

Bayern Munich : Noussair Mazraoui dit non à la bière

L’international marocain Noussair Mazraoui, tout juste arrivé au Bayern Munich, figure sur la photo d’équipe en tenue bavaroise sans tenir un verre rempli de bière. De quoi enflammer la toile.

Voici le (gros) salaire proposé par Al Nassr à Hakim Ziyech

L’international marocain, Hakim Ziyech, aura du mal à refuser l’offre saoudienne. Al Nassr vient de proposer un salaire substantiel au joueur de Chelsea pour rejoindre l’autre vedette du club, Cristiano Ronaldo.

Walid Regragui trouve un (vrai) soutien

L’entraineur marocain Badou Zaki désapprouve les critiques acerbes lancées ces dernières semaines contre le sélectionneur de l’équipe marocaine, Walid Regragui.

PSG : Achraf Hakimi, partira, partira pas ?

Le défenseur du Paris Saint-Germain (PSG), Achraf Hakimi, pourrait partir malgré un contrat courant jusqu’en juin 2026, selon des rumeurs relayées par la presse sportive. L’international marocain, recruté par le club parisien en 2021, était salué pour...

CAN 2023 : les mamans des joueurs marocains en Côte d’Ivoire ?

Walid Regragui veut recréer en Côte d’Ivoire l’ambiance du dernier Mondial marquée par la présence des mères des Lions de l’Atlas dans les stades où l’équipe du Maroc a progressé jusqu’à atteindre les demi-finales.