Une escroquerie à 350 000 dirhams à Rabat, des soucis pour un avocat et un officier

4 septembre 2022 - 09h40 - Ecrit par : S.A

Impliqué dans une escroquerie, un avocat du barreau de Rabat, une femme d’affaires qui se faisait passer pour l’épouse d’un haut responsable à la cour des comptes et un ex-officier font face à la justice. Ils sont accusés d’avoir joué un rôle d’intermédiaire dans un dossier judiciaire.

Tout est parti d’une plainte que les familles de deux jeunes poursuivis et condamnés par la justice de Tanger, en 2019, à cinq ans de réclusion criminelle pour « constitution d’une bande criminelle, escroquerie et vol » ont déposée auprès du président du conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) et du bâtonnier du barreau de Rabat. Un avocat du barreau de Rabat, une femme d’affaires à Bouznika qui se faisait passer pour l’épouse d’un haut responsable à la cour des comptes et un ex-officier de la marine royale sont visés par la plainte, fait savoir le quotidien Assabah.

À lire : Casablanca : un juge corrompu devant la justice

L’enquête menée par la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) sous la supervision du parquet général compétent a révélé que l’ex-officier de la Marine royale a joué le rôle d’intermédiaire dans un premier temps entre la famille de l’un des jeunes écroués à Tanger et l’avocat du barreau de Rabat et avait reçu un chèque de garantie d’une valeur de 350 000 dirhams pour une supposée intervention dans le dossier. Cet ancien de la marine royale a rencontré l’avocat à Rabat. Ce dernier était accompagné la femme d’affaires prétendue épouse d’un haut responsable à la Cour des comptes dont la mission était d’intervenir directement auprès du président du ministère public. Ces trois mis en cause devaient œuvrer ensemble pour la libération des jeunes écroués par la cour d’appel de Tanger. Mais ils ont échoué. Les deux jeunes sont toujours en prison.

À lire : Corruption : des magistrats marocains épinglés par un audio


Commencent alors les ennuis judiciaires. Après son déferrement devant le parquet général, l’avocat a été placé en détention. L’ex-officier de la Marine royale a, lui, rejeté les affirmations selon lesquelles il aurait entendu l’avocat promettre aux deux familles d’intervenir auprès du président du ministère public. Quant à la femme d’affaires, elle dit avoir découvert que l’avocat était marié et père alors qu’il lui avait promis le mariage.

Tags : Rabat - Droits et Justice

Aller plus loin

Enquête pour corruption contre deux magistrats à Tanger

Une enquête a été ordonnée par le ministre de la Justice, Mustapha Ramid, après l’accusation de corruption portées par l’avocat au barreau de Tanger, Abdeslam Bekioui contre deux...

Corruption présumée d’un magistrat : le parquet réagit

Le parquet a ouvert une enquête pour clarifier la situation suite à la diffusion d’une vidéo sur une présumée affaire de corruption d’un magistrat.

Casablanca : un juge corrompu devant la justice

À Casablanca, l’affaire des juges épinglés dans le cadre d’une enquête menée sur l’implication prétendue de magistrats dans une tentative d’ingérence dans un dossier judiciaire en...

Corruption : des magistrats marocains épinglés par un audio

Le ministère public a ordonné, samedi, l’ouverture d’une enquête sur des magistrats qui auraient fait preuve d’ingérence dans un dossier en cours. La supposée implication des...

Nous vous recommandons

Israël fournira au Maroc le système de défense antiaérien Barak MX

Une entreprise israélienne a conclu un accord avec le Maroc pour la fourniture du système de défense aérienne et antimissile Barak MX.

Espagne : procès du « chef » du trafic de haschich marocain dans le détroit

Le procès de Jesus Heredia Heredia, alias « El Pantoja », l’un des principaux chefs du trafic de haschich marocain dans le détroit, s’ouvre cette semaine au siège de la section de la Cour provinciale de Cadix à Algésiras. Le parquet a requis contre lui 13 ...

Dounia Batma porte plainte contre son mari pour « adultère »

Les problèmes de Dounia Batma et de son mari Mohammad Al-Turk passeront par la case justice. L’homme d’affaires originaire du Bahreïn a été entendu par la police.

Le dirham poursuit sa chute face à l’euro

La devise marocaine est restée quasi-stable face au dollar américain et s’est dépréciée de 0,20 % vis-à-vis de l’euro au cours de la période allant du 16 au 22 décembre 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Vahid Halilhodzic justifie le match nul face à la RDC

Les Lions de l’Atlas ont décroché vendredi un nul (1-1) face aux Léopards au stade les Martyrs de Kinshasa. Pour Vahid Halilhodzic, ce résultat est dû à certains paramètres avantageux pour la République Démocratique du...

Alors qu’elle devait être amputée au Maroc, Nour opérée avec succès en Espagne

La petite Nour, 5 ans, a été opérée avec succès à l’unité de chirurgie orthopédique et de traumatologie infantile de l’hôpital universitaire Virgen de la Arrixaca à Murcie. La jeune Marocaine qui ne pouvait se déplacer qu’en rampant, tient désormais sur ses deux...

Un « trésor » découvert à Marrakech

Les éléments de la gendarmerie de la commune de Ouled Dlim près de Marrakech ont découvert un « trésor » dans la maison d’un conservateur d’une zaouïa décédé.

Le Maroc connaitra la croissance économique la plus forte en Afrique cette année

L’embellie économique du Maroc fait l’unanimité au sein des agences d’analyse de données économiques mondiales. Le royaume enregistrerait la plus forte croissance en Afrique cette année.

Italie : les corps sans vie de deux SDF marocaines retrouvés à Milan

La police a retrouvé les corps sans vie de deux SDF marocaines dans un champ de maïs près de Milan. Le propriétaire du champ a été placé en garde à vue.

Natif de Casablanca, Michel Ohayon rachète Go-Sport

Michel Ohayon, magnat de l’immobilier en France et en Israël va racheter Go sport, une enseigne présente au Maroc. L’Autorité de la concurrence a donné son accord, jeudi 15 juillet.