Réaction du Polisario au discours du roi Mohammed VI

22 août 2022 - 12h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le Polisario a réagi au discours prononcé par le roi Mohammed VI à l’occasion de la commémoration de la révolution du roi et du peuple, notamment les passages sur le Sahara.

« Ces dernières années, nous avons réalisé de grandes percées aux niveaux régional et international qui, toutes, ont été favorables à la position juste et légitime du Royaume sur la marocanité du Sahara. […] De même, Nous saluons la position claire et responsable de l’Espagne, ce pays voisin qui connaît parfaitement bien l’origine et la véritable nature de ce conflit. […] S’agissant de certains pays comptant parmi nos partenaires, traditionnels ou nouveaux, dont les positions sur l’affaire du Sahara sont ambiguës, Nous attendons qu’ils clarifient et revoient le fond de leur positionnement, d’une manière qui ne prête à aucune équivoque », a déclaré le roi Mohammed VI dans son discours.

À lire : Discours du roi Mohammed VI du samedi 20 août 2022

Ce passage n’a pas manqué de faire réagir le Polisario. Dans un communiqué signé par Abdulah Arabi, délégué du Polisario en Espagne, le mouvement indépendantiste estime que le Sahara occidental reste l’un des 17 territoires non autonomes en attente de décolonisation et, par conséquent, l’Espagne reste la puissance administrante de la dernière colonie d’Afrique. « L’Espagne doit assumer la clarté et la force du droit international en ce qui concerne la question du Sahara occidental, mais malheureusement, elle a choisi d’ignorer et de ne pas tenir compte des dispositions du droit international et de la légalité internationale ». Selon le Polisario, toute position contraire au droit international complique encore plus la situation et supprime toute possibilité de paix et de stabilité dans une région d’une importance vitale pour l’Europe et l’Espagne.

À lire : Le Pérou tourne le dos au Polisario

Pour le mouvement indépendantiste, le règlement de la question du Sahara passe indubitablement par le référendum ou l’indépendance du territoire. Des solutions qui ne sont plus évoquées, ni envisageables, au regard de l’évolution du dossier au Conseil de sécurité des Nations Unies.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mohammed VI - Polisario - Sahara Marocain - République Arabe Sahraouie démocratique (RASD) - Révolution du roi et du peuple

Aller plus loin

Sahara : le roi Mohammed VI critique la position de la France

Dans son discours prononcé à l’occasion de la fête de la révolution, Mohammed VI a évoqué la question du Sahara, demandant à ses « partenaires traditionnels » de clarifier leur...

Marocanité du Sahara : pour Hubert Védrine, le Maroc a été malin

Hubert Védrine, ancien ministre français des Affaires étrangères, et par ailleurs ancien secrétaire général de l’Élysée estime que « les Marocains ont été malins en profitant de...

Conflit avec le Maroc : un responsable du Polisario accuse Ghali et l’Algérie

Le dirigeant du Polisario El Bachir Mustapha Sayed tient Brahim Ghali et l’Algérie pour responsables de l’échec du mouvement indépendantiste dans la « guerre » contre le Maroc.

Discours du roi Mohammed VI du samedi 20 août 2022

Le roi Mohammed VI a adressé ce samedi 20 août un discours à la nation à l’occasion du 69-ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple. Le voici dans son intégralité :

Ces articles devraient vous intéresser :

Élections en Espagne : la droite remettra-t-elle en cause la marocanité du Sahara ?

Au lendemain de la débâcle électorale de son parti, Pedro Sanchez, le président du gouvernement espagnol, vient d’annoncer la tenue d’élections anticipées pour le 23 juillet. Ces élections pourraient voir l’arrivée du Parti populaire (PP) et la remise...

Quand Jeune Afrique encense Mohammed VI

Dans une analyse, François Soudan, directeur de la rédaction du magazine Jeune Afrique, a décortiqué le règne de Mohammed VI, mettant en avant la détermination, la vision claire et le bon sens du monarque marocain qui a su s’adapter aux exigences du...

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Coupe arabe de futsal : le roi félicite les joueurs

Le roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations aux membres de l’équipe nationale de futsal qui a remporté, vendredi à Djeddah, la septième édition de la Coupe arabe de futsal.

Des personnes condamnées pour terrorisme graciées par le roi Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a gracié quelque 1518 personnes à l’occasion de l’Aïd al fitr fêté ce samedi 22 avril au Maroc, dont certaines ont été condamnées dans des affaires de terrorisme. Voici le détail de ces grâces :

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?

Rachid M’Barki sanctionné à cause du Sahara : Lahcen Haddad crie à l’indignation

La mise en retrait par BFMTV de son journaliste franco-marocain, Rachid M’Barki, à qui la chaîne française reproche d’avoir prononcé à l’antenne l’expression « Sahara marocain » a suscité une réaction de la part du parlementaire et ancien ministre...

Réaction du Polisario au discours du roi Mohammed VI

Le Polisario a réagi au discours prononcé par le roi Mohammed VI à l’occasion de la commémoration de la révolution du roi et du peuple, notamment les passages sur le Sahara.

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.