Sahara : le roi Mohammed VI critique la position de la France

22 août 2022 - 16h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Dans son discours prononcé à l’occasion de la fête de la révolution, Mohammed VI a évoqué la question du Sahara, demandant à ses « partenaires traditionnels » de clarifier leur position sur ce sujet sensible pour le royaume, allusion faite à la France et à la Mauritanie.

Mohammed VI a appelé ses « partenaires traditionnels ou les nouveaux dont les positions sur la question du Sahara sont ambiguës, à clarifier et à revoir leur position ». Selon certains médias, le message est adressé particulièrement à la France et intervient à quelques jours de la visite d’Emmanuel Macron en Algérie prévue le 25 août.

À lire : Emmanuel Macron effectuera une visite en Algérie fin août

Le monarque marocain est conscient des progrès réalisés sur cette question, après la reconnaissance américaine de la souveraineté marocaine sur le Sahara, puis celle de l’Allemagne et de l’Espagne. « Nous apprécions la position claire et responsable de l’Espagne, notre voisin, qui connaît bien l’origine et la réalité de ce différend », a-t-il déclaré.

Mohammed VI a aussi salué l’ouverture de consulats à Laâyoune et Dakhla par trente pays dont des pays arabes tels que la Jordanie, les Émirats arabes unis, Bahreïn, Djibouti et les Comores. Cette « dynamique » a également touché 40 % des pays africains, ainsi que les pays d’Amérique latine et des Caraïbes, a-t-il souligné.

À lire : Le Polisario critique l’Espagne après son changement de position sur le Sahara

Le Front Polisario a condamné ce discours du monarque marocain, rappelant que l’Espagne reste la puissance administrante du Sahara et qu’elle a violé le droit international en soutenant le plan marocain d’autonomie du Sahara. « Le Sahara reste un territoire non autonome […] tant que le peuple sahraoui ne s’est pas exprimé par référendum », a-t-il indiqué dans un communiqué.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Espagne - Algérie - Mohammed VI - Polisario - Sahara Marocain - Autonomie Sahara

Aller plus loin

Christophe Lecourtier est le nouvel ambassadeur de France au Maroc

Deux mois après le départ d’Hélène Le Gal, le nouvel ambassadeur de la France a été nommé. Il s’agit de Christophe Lecourtier qui prendra ses fonctions après l’approbation de...

Sahara : la marocanité bientôt reconnue par la France ?

Le représentant permanent de la France auprès des Nations Unies (ONU), Nicolas de Rivière, a exprimé lundi à New York, lors de la réunion du Conseil de sécurité, le soutien de...

Hélène Le Gal quitte le Maroc

La France devra nommer un nouveau diplomate à la tête de son ambassade au Maroc. Hélène Le Gal quitte le royaume à la fin de ce mois.

Incertitudes autour de la visite d’Emmanuel Macron au Maroc

Des incertitudes planent sur la visite du président de la République française au Maroc. Alors que des rumeurs font état de son arrivée le 26 avril, des sources diplomatiques...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.

Quand Jeune Afrique encense Mohammed VI

Dans une analyse, François Soudan, directeur de la rédaction du magazine Jeune Afrique, a décortiqué le règne de Mohammed VI, mettant en avant la détermination, la vision claire et le bon sens du monarque marocain qui a su s’adapter aux exigences du...

L’Espagne « fait un cadeau » au roi Mohammed VI

Le gouvernement de Pedro Sánchez s’active pour organiser une visite officielle au Maroc en vue de renforcer les liens diplomatiques entre les deux pays. Pour sa réussite, le président du gouvernement espagnol aurait accepté de faire un cadeau au roi...

Sahara : l’ONU dément la démission de Staffan de Mistura

Les Nations unies ont apporté un démenti formel au sujet d’une éventuelle démission de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Emmanuel Macron prépare une visite officielle au Maroc

La relation entre la France et le Maroc, après une période de tensions, semble se diriger vers un apaisement et cela pourrait même aboutir à la visite au royaume du président Emmanuel Macron très prochainement.

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...