Variant Delta : le relâchement plonge le Maroc dans une crise sanitaire

13 juillet 2021 - 12h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

L’arrivée massive des MRE et la célébration de l’Aid El-Adha plongent le pays à nouveau dans une crise sanitaire. Les Marocains se croyaient libérés, tout affairés à organiser des fêtes de mariage, anniversaires, baptêmes, randonnées, et voilà que ce satané variant Delta joue les trouble-fêtes. Les gestes préventifs sont bafoués et la situation épidémiologique en prend un coup.

Le gouvernement a-t-il tort d’avoir ouvert les frontières et de faciliter le retour des MRE ? A priori, non, diront les épidémiologistes marocains, qui pourtant l’invite à agir en urgence pour éviter la progression vers la case départ, rapporte Hespress.

Malgré le protocole sanitaire aux portes d’entrée du Maroc et toutes les dispositions prises, rappelle le site, l’évolution du variant Delta fait craindre une rechute épidémiologique. 

Les communiqués du ministère de la Santé et le durcissement déclenché par le ministère de l’Intérieur n’ont malheureusement pas empêché les rassemblements festifs sans le respect des mesures sanitaires de distanciation sociale, port du masque, et règles d’hygiène, précise la même source.

A lire : Covid 19 : évolution inquiétante du variant Delta au Maroc

Conséquence, la courbe de reproduction du virus progresse à vitesse grand V avec en moyenne une centaine de cas en plus chaque jour. Et elle est bien partie pour continuer sur ce chemin-là cet été et avec l’approche de la fête du Sacrifice.

Néanmoins, pour parer à l’importation de nouveaux cas des variants étrangers au Maroc, les autorités ont pris des mesures proactives en mettant à jour la liste des pays de la liste A et B. Des pays comme la France, l’Espagne et le Portugal où se trouvent les Marocains de l’Étranger en grand nombre sont passés (à partir de mardi 13 juillet) vers la liste B où les mesures sont plus dures, mais toutefois assouplies pour les MRE.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Ministère de la Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Le Maroc proroge d’un mois l’état d’urgence sanitaire

Le Conseil de gouvernement, réuni mardi à Rabat, a décidé de proroger jusqu’au 10 septembre 2021 la durée de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national, et...

Covid-19 : le Maroc attend le pic « dans les prochains jours »

Au Maroc, le pic de l’épidémie pourrait arriver dans les «  tout prochains jours  », surtout à Guelmim-Oued Noun (39 %), région la plus touchée.

Maroc : Aït Taleb insiste sur le port de masque obligatoire

Le Maroc a renoué malheureusement avec les taux de contaminations très élevés, suscitant la sortie médiatique du ministre de la Santé. Il appelle les Marocains à une prise de...

Covid-19 au Maroc : flambée des cas de contamination en 15 jours

En deux semaines, le Maroc a enregistré une hausse très importante du nombre de cas positifs au Covid-19. L’annonce a été faite ce mardi par le ministère de la Santé dans son...

Ces articles devraient vous intéresser :

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Une maladie menace les enfants marocains

La propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces marocaines préoccupe le Parlement. Une députée a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb sur ce sujet.

Malade, Aïcha Mahmah expulsée par une clinique

Grâce à l’intervention du ministère de la Culture, de la Jeunesse et de la Communication, l’actrice marocaine Aïcha Mahmah a été admise à l’hôpital mardi pour recevoir un traitement et subir une opération.

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

L’acteur marocain Mustapha Zaari en mauvaise passe

L’acteur marocain Mustapha Zaari traverse une passe difficile en ce moment. Diagnostiqué d’un cancer de la prostate, il a été hospitalisé récemment à l’hôpital militaire de Rabat pour recevoir un traitement adéquat.

Maroc : vers une hausse des taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques

Le Maroc entend augmenter les taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques. Une décision motivée, dit-on, par le souci de préserver la santé des consommateurs, notamment les jeunes Marocains.

Plus de 70% des femmes marocaines recourent aux méthodes contraceptives

Au Maroc, plus de 70 des femmes ont recours aux méthodes contraceptives. C’est ce qui ressort d’un récent rapport du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.