Renault délaisse le Roumanie au profit du Maroc

16 septembre 2014 - 11h44 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Avec des salaires qui ont grimpé de 26% en 4 ans dans son usine de Pitesti, le constructeur automobile Renault délaisse de plus en plus la Roumanie au profit de son usine au nord du Maroc, à Tanger.

Dans un article intitulé « La Roumanie n’est plus assez low cost pour Renault », le journal français Les Echos revient sur « l’embourgeoisement » de la base industrielle du constructeur Renault, et surtout l’usine de Pitesti, en Roumanie, qui a vu ses coûts salariaux augmenter de 170% entre 2008 et 2014.

Aujourd’hui, un opérateur chez Renault est payé 950 euros par mois en Roumanie contre 925 euros pour l’autre usine du groupe située en Turquie. Au Maroc par contre, le salaire moyen est de 340 euros, soit 2,8 fois moins que celui pratiqué en Roumanie.

Cette augmentation des salaires, ajoute le journal, est « le reflet de celle du niveau de vie dans le pays » qui a connu une inflation de 30% en 2008, un an après son entrée dans l’Union européenne, mais aussi à cause des mouvements sociaux qui ont permis de « substantielles revalorisations ».

Lors du dernier mouvement de grève dans l’usine roumaine en avril 2013, la direction avait menacé de délocaliser une partie de sa production au Maroc. A l’époque, les syndicats des salariés réclamaient une augmentation de 109 euros par mois ainsi qu’un bonus sur les performances de 363 euros. Le groupe proposait quant à lui 40 euros mensuels et 204 euros de prime exceptionnelle.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Renault - Tanger - Automobile - Renault Tanger - Dacia

Aller plus loin

Renault rapatrie une partie de sa production de Roumaine vers le Maroc

C’est une très bonne nouvelle pour l’usine Renault Tanger mais plus triste pour celle du constructeur français en Roumanie. Initialement fabriquée en Roumanie, la Logan MCV sera...

Ces articles devraient vous intéresser :

Nouveau carton de ventes pour la Citroën « My Ami Buggy »

Le succès ne se dément pas pour la petite voiture Citroën « Ami ». Fabriquée au Maroc, la voiture électrique sans permis a été encore une fois un succès dans de nombreux pays européens.

Combien coûte la Lamborghini Urus du rappeur marocain Morad ?

Le rappeur marocain Morad a été récemment aperçu dans les rues du Maroc à bord d’une Lamborghini Urus, une SUV de plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Maroc : des GPS pour traquer les voitures des fonctionnaires

Au Maroc, une ONG appelle à l’installation d’antennes GPS sur les véhicules de service affectés à certains fonctionnaires afin d’éviter leur utilisation à des fins privées.

Véhicules électriques : deux usines géantes de batteries au Maroc

Le Maroc va bientôt disposer de deux usines de fabrication de batteries de véhicules. Les projets sont évalués à 6 milliards d’euros et à 4 milliards d’euros, a annoncé cette semaine Ryad Mezzour, le ministre marocain de l’Industrie et du commerce.

La future Dacia C-Néo fabriquée au Maroc ?

Dacia élargira sa gamme en 2026 avec une voiture familiale hybride 4x4 baptisée C-Néo qui disposera également d’une version berline. Le véhicule sera probablement fabriqué au Maroc.

Maroc : voici les voitures les plus vendues

Les ventes de voitures neuves au Maroc ont atteint 12 084 unités au mois de janvier, marquant une hausse de 6,63 % par rapport à janvier de l’année précédente, selon l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Maroc : hausse des exportations automobiles à fin février 2023

Les exportations automobiles du Maroc ont atteint 21,6 milliards de dirhams (1,9 milliard d’euros) à fin février, soit une hausse de près de 50 % (40,5 %) par rapport à la même période de 2022.

La nouvelle Porsche 911 Dakar testée au Maroc

Le tout nouveau bijou de Porsche, la 911 Dakar, a été testé au Maroc. Le véhicule, aux allures d’un tout-terrain, sera dévoilé au Salon de l’auto de Los Angeles le 16 novembre.

Industrie automobile : Le Maroc se positionne parmi les grands constructeurs mondiaux

L’industrie marocaine, en particulier le secteur automobile, a connu ces dernières années une croissance fulgurante, propulsant le Royaume au rang des concurrents sérieux sur la scène internationale. C’est ce qu’a affirmé Ryad Mezzour, ministre de...

Le Maroc, nouvel eldorado des batteries de voiture électrique ?

Le Maroc se donne les moyens pour devenir le prochain hub pour la batterie électrique. Il mise également sur l’expertise de Rachid Yazami, le scientifique marocain qui a inventé l’anode graphite pour les batteries lithium-ion.