Veille de rentrée scolaire au Maroc : entente impossible entre parents et écoles privées

2 septembre 2020 - 21h30 - Maroc - Ecrit par : J.K

A la veille de la rentrée scolaire, les parents désireux d’inscrire leurs enfants dans les établissements publics se retrouvent face à un écueil : l’absence du document d’assurance.

Dans l’incapacité de fournir ce document, certains parents plaident pour que les établissements privés réduisent leurs frais de scolarité ainsi que les mensualités. Une doléance rejetée par ces établissements au regard des malheurs qui ont été les leurs l’année écoulée. Ils restent accrochés à leurs exigences, c’est-à dire le paiement de la première tranche de l’année scolaire en cours. Ils veulent également des garanties financières sous la forme d’un chèque de garantie pour tous les mois de l’année en cours.

« Les étudiants représentent un fonds de commerce pour ces établissements face à l’indifférence du ministère de l’Éducation nationale » se désole le premier vice-président de la Fédération nationale marocaine des associations de parents d’élèves (FNMAPE) Abdelmalek Ababou.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Education - Enfant - Ecole 1337

Aller plus loin

Cours présentiels ou à distance : les écoles privées ont tranché

Certains responsables d’écoles privées ont informé les parents d’élèves qu’ils avaient opté pour l’enseignement présentiel, contrairement à la décision adoptée par le ministre...

Maroc : les crédits bancaires aux entreprises privées en hausse

Les crédits bancaires aux entreprises privées ont enregistré une hausse de 5,2% au premier semestre 2020, a indiqué Bank Al-Maghrib (BAM).

Ecoles privées : l’année risque d’être encore rude pour les parents

La décision du Conseil de la concurrence sur le contentieux qui oppose les parents d’élèves aux propriétaires d’établissements privés est vivement attendue pour une année...

La justice tranche dans le conflit qui oppose certains établissements du privé et les parents d’élèves

Le tribunal de première instance de Marrakech a ordonné au directeur d’un établissement d’enseignement privé de délivrer à un élève du primaire le certificat de radiation. Ils...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Maroc : l’État «  adopte  » les enfants devenus orphelins après le séisme

Le Maroc va procéder au recensement de tous les enfants devenus orphelins après le séisme du 8 septembre et leur accorder le statut de « pupille de la nation ».

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.

Maroc : l’enseignement de l’anglais au collège généralisé

L’enseignement de l’anglais sera généralisé dans les collèges au Maroc dès la rentrée scolaire 2023-2024, a annoncé dans une note Chakib Benmoussa, le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports.

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...

Hiba Abouk, séparée d’Achraf Hakimi, trouve du réconfort auprès de ses enfants

Affectée par sa séparation avec Achraf Hakimi et la polémique liée à leur divorce, Hiba Abouk continue de garder le moral haut et le sourire grâce à ses enfants Amin (3 ans) et Naïm (1 an).