Réouverture des frontières marocaines : des professionnels craignent une décision de courte durée

4 février 2022 - 06h00 - Ecrit par : A.S

La décision de réouverture des frontières annoncée par le gouvernement est accueillie avec réserve dans par certains professionnels du tourisme qui craignent une mesure de courte durée.

Il s’agit principalement des propriétaires d’agences de voyage fortement touchés par la suspension des déplacements internationaux au royaume et craignant une volte-face des autorités sanitaires, rapporte SnrtNews.

À quelques jours de la réouverture, plusieurs acteurs ont lancé un appel à mobilisation des professionnels et des autorités pour reprendre les activités et rétablir la confiance. « Nous devons mutualiser les efforts pour ne plus fermer les frontières surtout que toutes les destinations concurrentes n’ont pas fermé leur espace aérien », a indiqué Hamid Bentahar, président de la Confédération nationale du tourisme (CNT).

A lire : Réouverture des frontières marocaines : une nouvelle accueillie avec beaucoup de réserve

Pour Mustapha Aouizir, propriétaire d’une agence de voyages et membre de l’Association nationale des agences de voyages du Maroc, la plupart des professionnels du voyage s’inquiètent de la durée de cette décision d’ouverture. « On est sur les nerfs, on ne peut pas savoir si cette situation va durer, vont-ils encore fermer ? On ne peut pas reprogrammer des voyages et les annuler à la dernière minute. Même nos clients n’ont plus confiance. Nous avons besoin d’une vision à long terme pour pourvoir reprendre notre activité », a-t-il déclaré.

Même son de cloche de la part de Salma, DGA d’une agence de voyage. « Nous accueillons la décision de réouverture des frontières avec beaucoup de prudence. Certes, nous applaudissons cette décision, mais nous n’avons pas une vision claire. Les touristes ne sont pas non plus motivés. Certes, il y a des demandes mais, on a constaté très peu de réservations par peur de voir leurs plans tomber à l’eau à la dernière minute ». Et d’ajouter  : «  Nous avons raté plusieurs rendez-vous et plusieurs clients ont jeté leur dévolu sur des destinations concurrentes. Avant de parler de réouverture, nous devons préparer une stratégie pour rétablir la confiance des touristes et les encourager à choisir le Maroc comme destination ».

Tags : Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Tourisme - Transport aérien

Aller plus loin

Maroc : fallait-il ouvrir les frontières ? un expert répond

La décision du gouvernement d’ouvrir les frontières suscite des inquiétudes, même si elle fait le bonheur des opérateurs touristiques et économiques. La reprise des vols, selon...

Réouverture des frontières marocaines : une nouvelle accueillie avec beaucoup de réserve

Le Maroc a annoncé la réouverture de son espace aérien le 7 février, après deux mois de fermeture pour raison de crise sanitaire. La nouvelle est accueillie avec peu d’optimisme...

Reprise des vols : des billets hors de prix pour les MRE

La communauté marocaine de Majorque pourra s’envoler à nouveau vers le Maroc dès le 7 février, date annoncée par les autorités pour rouvrir les frontières aériennes. Mais les prix...

Réouverture des frontières : la joie des premiers MRE arrivés au Maroc

De nombreux Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont atterri lundi 7 février à l’aéroport Mohammed V de Casablanca, après plus de deux mois d’attente de la réouverture des frontières...

Nous vous recommandons

Cameroun : les joueurs marocains sous haute surveillance

Les Lions de l’Atlas ont atterri dimanche à Yaoundé au Cameroun, en prévision de la coupe d’Afrique des nations qui se tiendra du 9 janvier au 6 février. Mais compte tenu de la situation sanitaire qui prévaut actuellement avec le coronavirus et son variant...

Le Maroc veut construire une vingtaine d’usines de dessalement d’eau de mer

Le Maroc prévoit d’installer une vingtaine d’usines de dessalement d’ici 2030 pour faire face aux problèmes liés au manque d’eau, a annoncé le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka.

Hassan Bouadar : le parcours exceptionnel d’un jeune Marocain

Hassan Bouadar, un Marocain dont les parents ont immigré en France à la fin des années 60 a gravi les échelons pour devenir aujourd’hui vice-président de FedEx Express, une compagnie aérienne spécialisée dans le transport international de fret. Parcours d’un...

Entretien téléphonique entre Mohammed ben Salmane et Mohammed VI

Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane s’est entretenu par téléphone, samedi, avec le roi Mohammed VI. Parmi les sujets abordés, la santé du souverain marocain infecté il y a quelques jours par le...

Fuite au Maroc des fortunes tunisiennes

En raison du climat socio-politique et économique tendu, les hommes d’affaires et leurs familles fuient la Tunisie pour s’installer au Maroc, aux Emirats arabes unis ou encore en France.

Les MRE du Canada manifestent à Rabat (vidéo)

Près de 12 000 Canadiens et MRE du Canada sont bloqués au Maroc, suite à une décision du gouvernement canadien de suspendre tous les vols directs en provenance du Maroc, du 29 août au 29 septembre 2021, en raison de la circulation au Maroc de faux tests...

De nouvelles restrictions pour les voyageurs marocains arrivant en Belgique

À partir de ce vendredi, les voyageurs marocains et d’autres nationalités arrivant sur le territoire belge doivent présenter un Digital Covid Certificat. Telle est la décision prise par la conférence interministérielle (CIM) santé, qui réunit les différents...

Le Maroc va-t-il rouvrir les frontières avec l’Espagne ?

Le Maroc a procédé à la levée des barrières en béton à la frontière Beni-Enzar, côté marocain, quelques heures avant l’échange téléphonique entre Albares et Bourita. Une vidéo de l’opération, devenue virale sur les réseaux sociaux, a multiplié les rumeurs sur une...

L’Algérie et le Maroc au bord de la guerre

L’Algérie accuse le Maroc d’avoir tué trois routiers algériens lors d’une attaque par drone dans le Sahara. Elle entend réagir à cette supposée attaque, faisant craindre une guerre dans la région.

Maroc : les températures vont frôler les 50 degrés

Une vague de chaleur est attendue de jeudi au lundi dans plusieurs provinces du Maroc, avec des températures pouvant atteindre 49 °C, alerte la Direction générale de la météorologie (DMN).