Restrictions sanitaires : le gouvernement tient compte de l’actualisation des données

25 décembre 2021 - 10h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Les décisions de durcir ou de réduire les mesures sanitaires au Maroc restent liées à l’évolution de la situation épidémiologique, selon le porte-parole du gouvernement.

« Si la situation épidémiologique est stable, le gouvernement optera pour l’assouplissement des restrictions et des mesures préventives, compte tenu des intérêts économiques du pays », a déclaré Mustapha Baitas, précisant qu’« il est prématuré de parler de la possibilité de prolonger les vacances scolaires après que certaines écoles ont fermé leurs portes en raison du Covid-19 ».

A lire  : Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 janvier 2022

Pour Baitas, le gouvernement « étudiera, au cours du mois de janvier, si la situation épidémiologique permettra aux élèves de retourner oui ou non à l’école ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Education - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Mustapha Baitas

Aller plus loin

Tanger : les autorités durcissent les restrictions sanitaires

Depuis mardi dernier, tous les cafés, les bars et les restaurants de Tanger devront fermer leurs portes de minuit à 6 h du matin.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 janvier 2022

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire du 31 décembre 2021 au 31 janvier 2022, en prévention contre la propagation du Covid-19 dans le pays.

Restrictions sanitaires : ces lieux qui doivent rester fermés

Malgré la levée de l’interdiction de circuler de nuit, les Marocains devront se passer encore des concerts, des boites de nuit ainsi que des stades. Le ministre de l’Intérieur a...

Le Maroc interdit toutes les festivités de fin d’année

Dans la nuit du 31 décembre au 1ᵉʳ Janvier 2022, les hôtels, les restaurants et tous les établissements touristiques sont interdits d’organiser des festivités ou des programmes...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc manque de lait

Annoncée depuis plusieurs mois par les professionnels du secteur, la pénurie de lait a été confirmée par le gouvernement lors du point de presse hebdomadaire. Selon le porte-parole du gouvernement, la situation et due à plusieurs facteurs.

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.

Écoles privées au Maroc : mauvaise nouvelle pour les parents

Mauvaise nouvelle pour des parents d’élèves au Maroc. Des écoles privées prévoient d’augmenter encore leurs frais de scolarité à la rentrée prochaine.

Accord fiscal Maroc-OCDE : Le gouvernement rassure les MRE

Le porte-parole du gouvernement marocain, Mustapha Baïtas, a voulu rassurer les Marocains résidant à l’étranger (MRE) au sujet de l’échange automatique d’informations financières et fiscales, signé par le royaume avec l’OCDE à Paris le 25 juin 2019.

Entre droits des MRE et échange de renseignements fiscaux : le dilemme du gouvernement marocain

Le gouvernement d’Akhannouch revient sur les deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Par la voix de son porte-parole, Mustapha Baïtas, il rassure une fois de plus les MRE.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Nabyl Lakhdar n’est plus directeur de l’administration de la douane

Le gouvernement a annoncé la nomination de Nabyl Lakhdar, ancien directeur général de l’administration de la Douane, au poste de Secrétariat général du ministère de l’Économie et des Finances.

Face à l’inflation, le Maroc interdit certaines exportations

Le Maroc a annoncé une série de mesures pour lutter contre l’inflation et stabiliser les prix des aliments, notamment des fruits et des légumes, avant le début du mois de ramadan. Ces mesures comprennent la restriction de l’exportation de ces produits,...

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.