Insécurité aux frontières : Sabri Boukadoum défie le Maroc

3 janvier 2021 - 20h20 - Maroc - Ecrit par : J.K

Lors de la cérémonie de sortie de la 49ᵉ promotion de l’École nationale d’administration (ENA), le chef de la diplomatie algérienne a tenu des propos, qui cachent à peine, un défi lancé au Maroc.

« Aucune déclaration d’un responsable étranger ne peut nuire à l’Algérie de quelque manière que ce soit », a affirmé Sabri Boukadoum, ajoutant que son pays est en mesure de relever tous les défis sécuritaires qui se présentent à lui aujourd’hui. « L’Algérie est un État fort, porteur d’une grande histoire de lutte contre le colonialisme, doté d’une armée forte et animé par une volonté à toute épreuve. Aussi, il ne faut pas craindre les défis », a-t-il soutenu, soulignant que « les défis sont de taille, mais il ne faut pas les redouter ».

Le ministre des Affaires étrangères explique que « l’Algérie, qui a des frontières avec sept pays, prône la paix et œuvre pour son instauration dans les pays voisins, ainsi que pour le règlement de tous les conflits, précisant que l’Algérie « suit l’élection au Niger de même que la situation au Sahara occidental, en Mauritanie et en Méditerranée ».

À la faveur du retour de son président, Boukadoum assure que « l’Algérie va passer à la vitesse supérieure pour relever tous les défis qui se posent à elle aujourd’hui ».

Sujets associés : Algérie - Diplomatie - Mali - Libye - Mauritanie - Frontières Maroc - Algérie - Sahara Occidental

Aller plus loin

L’Algérie s’en prend au Maroc sur la question du Sahara

Entre le Maroc et l’Algérie, la guerre diplomatique et médiatique semble loin de connaître un épilogue. Mercredi, le ministre algérien des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum,...

L’Algérie accuse le Maroc d’agressions verbales

Le Maroc et la France sont dans le viseur de l’Algérie qui les accuse d’agressions verbales empruntant plusieurs canaux dont le logiciel espion Pegasus.

Réaction du président algérien suite à la normalisation Maroc-Israël

Depuis l’Allemagne où il est hospitalisé après avoir été testé positif au Covid-19, le président algérien Abdelmadjid Tebboune a réagi à la normalisation des relations...

Algérie : la probable désignation d’un envoyé spécial de l’ONU pour le Sahara suscite des réactions

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres envisagerait de nommer l’ancien Premier ministre roumain, Petre Roman comme prochain envoyé spécial de l’Organisation pour le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Le roi Mohammed VI réitère sa main tendue à l’Algérie

Le roi Mohammed VI a tendu encore une fois la main à l’Algérie qui a rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc en août 2021 en raison notamment la question du Sahara.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Première célébration de la fête d’indépendance d’Israël au Maroc

Le bureau de liaison d’Israël au Maroc a organisé le 5 juillet dernier à Rabat, une cérémonie marquant la célébration de la 74ᵉ fête de l’indépendance de l’État hébreu. Une première depuis des années.

Amar Belani porte de nouvelles accusations contre le Maroc

Le Maroc est une fois de plus dans le viseur d’Amar Belani, envoyé spécial chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb qui l’accuse de « ruiner » les efforts de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU...

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...