Safia El Aaddam, « fille d’immigrés », dénonce le racisme en Espagne

6 juin 2022 - 17h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Née à Tarragone de parents marocains, Safia El Aaddam, 27 ans, a entamé les démarches pour obtenir la nationalité espagnole depuis qu’elle a appris que sans ce document, elle ne pourrait jamais exercer son droit de vote en Espagne. Pour dénoncer entre autres ces discriminations, elle vient de publier son premier ouvrage titré « Fille d’immigrés » (Hija de inmigrantes).

Les parents de Safia, d’origine marocaine, sont arrivés en Catalogne il y a 40 ans. Safia, elle, a vu le jour à Tarragone il y a 27 ans. La jeune femme se bat depuis l’âge de 18 ans pour obtenir la nationalité espagnole sans laquelle elle ne pourrait exercer son droit de vote. Jusque-là, elle n’a toujours pas la carte nationale d’identité (DNI) espagnole, mais assure que la procédure est presque à son terme, fait savoir Huffington Post.

Pendant toutes ces années où elle ne pouvait pas voter, Safia est devenue très active sur les réseaux sociaux. Sous le surnom de « Fille d’immigrés », elle dénonce sur Instagram les discriminations subies par de nombreux étrangers en Espagne. En 2019, elle lance les campagnes « Je te donne mon vote » et « Voter est un privilège », regroupant des résidents sans droit de vote et des Espagnols abstentionnistes.

À lire : Espagne : une Marocaine dénonce le racisme de son professeur

Très engagée, Safia El Aaddam vient de publier son premier roman, au titre assez évocateur : Fille d’immigrés. « Dès mon plus jeune âge, j’ai réalisé que j’avais cette étiquette de fille d’immigrés parce que j’avais hérité du statut d’immigré, du statut légal et du racisme social envers mes parents, même si je suis née dans ce pays », explique-t-elle. Et d’ajouter : « Vous assumez un rôle et des responsabilités qui ne sont pas de votre âge, le stress permanent dû à la peur des institutions entre autres. À l’âge adulte, vous vous voyez comme une fille sans défense… »

Safia dénonce par ailleurs le racisme institutionnel envers les étrangers. « Quand le fils du Maure parle amazigh et espagnol, il n’est pas assez intégré. Mais quand le fils d’un Français parle français et espagnol, c’est un vrai mérite », déplore-t-elle. « On essaie de renier ses racines et sa culture pour ne pas subir tant de rejet et de violence. […] C’est à l’école que les filles de migrants et de personnes de couleur subissent les premières violences et discriminations. Structurellement, le système est raciste, donc l’éducation est raciste aussi, et les enseignants sont racistes », insiste Safia.

Sujets associés : Racisme - Espagne - Femme marocaine

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Les saisonnières marocaines victimes de racisme en Espagne ?

Les saisonnières marocaines actuellement à Huelva, dans le sud de l’Espagne, seraient victimes de racisme. Des actes d’agressions verbales et physiques sont quotidiennement...

Un livre dévoile le racisme au sein de la police française

Le journaliste Valentin Gendrot, 32 ans, partage deux années d’infiltration dans la police parisienne. C’est dans Flic, où le reporter fait vivre entre autres, Violences,...

Le racisme et le harcèlement subis par Bilal Hassani, racontés par sa mère

Le chanteur d’origine marocaine Bilal Hassani, qui a représenté la France à l’Eurovision en 2019 et qui a participé à Danse avec les stars, diffusée sur TF1, continue de faire face à...

Espagne : une Marocaine dénonce le racisme de son professeur

Basma Belrhalia Laouar, étudiante marocaine en journalisme à l’Université de Murcie (UMU), a dénoncé sur Tik Tok le comportement raciste de son professeur de langue au lycée de...

Nous vous recommandons

Racisme

Espagne : un homme condamné pour agression raciste envers un Marocain

Le tribunal provincial des îles Baléares a condamné à sept mois de prison un homme pour avoir menacé à l’arme blanche, dans la municipalité d’Artà (Majorque), un Marocain qu’il a préalablement traité de « maure de merde...

La France interdit la méthode d’interpellation dite "de l’étranglement"

Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner a annoncé, lundi 8 juin 2020, la fin de la méthode "de la prise par le cou, dite de l’étranglement" et son enseignement dans les écoles.

Hommage à George Floyd : Justin Trudeau soutient le mouvement

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, genou à terre, s’est joint vendredi à Ottawa, à des milliers de manifestants dénonçant le racisme et la violence policière, après la mort de George Floyd aux...

Intégration et inclusion : l’Europe défend le recours aux statistiques ethniques

Dans son nouveau plan d’action présenté mardi 24 novembre en faveur de l’intégration et de l’inclusion 2021-2027, la Commission européenne défend de nouveau le recours aux statistiques ethniques au sein de ses États membres. Ce sera l’occasion de mieux...

Le recteur de la Grande Mosquée de Paris appelle les musulmans au vote sanction

Chems-Eddine Hafiz, recteur de la Grande Mosquée de Paris appelle l’ensemble des musulmans à voter massivement lors de l’élection présidentielle d’avril prochain, afin de sanctionner les candidats qui les « fustigent, les chantres du racisme et ceux qui...

Espagne

Espagne : un réseau qui blanchissait l’argent de la drogue au Maroc démantelé

La Garde civile espagnole a mené une vaste opération anti-drogue à Majorque et Tarragone qui a conduit à la saisie de 1 400 kilos de haschich marocain et de plus de 170 000 euros.

L’Espagne autorise les Marocains vaccinés sur son territoire

Les Marocains ayant reçu deux doses de vaccin anti-Covid-19 pourront se rendre en Espagne à partir du 15 juin 2021. C’est ce qu’il convient de retenir la décision des autorités espagnoles qui acceptent tous les vaccins contre le...

L’Espagne refuse d’extrader un Marocain

L’Audience nationale espagnole a refusé d’extrader un Marocain arrêté à Grenade en février dernier par la Garde civile en tant qu’auteur présumé de trafic de migrants.

Le Marocain Youssef En-Nesyri pisté par le Borussia Dortmund

L’international marocain Youssef En-Nesyri est dans le viseur des recruteurs du Borussia Dortmund. Il pourrait remplacer l’attaquant norvégien Erling Braut Haaland qui devrait partir l’été prochain.

Un Marocain actif dans le trafic de migrants arrêté en Espagne

La police a arrêté 11 individus accusés de trafic de migrants. Ils auraient fait entrer illégalement 160 migrants à Cadix depuis Sebta, dont 60 mineurs arrivés en mai dernier lors de la crise migratoire.

Femme marocaine

Italie : une Marocaine lesbienne mise à la rue par ses parents

Depuis janvier 2021, Malika Chalhy, 22 ans, a été mise à la rue par sa famille après qu’elle a révélé son homosexualité. Associations de défense des droits de l’Homme, personnalités issues du monde du divertissement, du sport manifestent leur solidarité à la...

Espagne : la justice ordonne l’octroi de la nationalité à une Marocaine

La justice espagnole vient d’accorder la nationalité espagnole à une Marocaine, bien qu’elle n’ait pas passé avec succès l’examen de connaissances générales exigé par le Code civil à tous les candidats éligibles à la nationalité...

Maroc : des plages interdites aux femmes

Le Mouvement alternatif pour les libertés individuelles (MALI) combat la domination masculine des espaces publics à travers une série d’actions qu’il mène sur une plage du Rif sur la côte méditerranéenne.

Italie : deux Marocaines sanctionnées pour avoir violé les règles de la quarantaine

En violation des règles de mise en quarantaine, imposées par le gouvernement italien, deux femmes marocaines se sont vu infligées une amende par les Carabinerri.

90% des femmes du nord du Maroc ont été victimes de violences

Les violences faites aux femmes et aux filles prennent de l’ampleur dans le nord du Maroc. Environ 9 filles et femmes sur 10 dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima ont été au moins une fois victimes d’une forme de violence au cours de leur...