Sahara : l’Espagne fait un (mauvais) pas vers le Maroc

20 juin 2021 - 16h40 - Espagne - Ecrit par : P. A

L’Espagne est prête à « envisager toute solution » proposée par le Maroc sur le Sahara, à condition que ce soit dans le cadre des Nations Unies, a déclaré dimanche, Arancha Gonzalez Laya, la ministre espagnole des Affaires étrangères.

« Nous souhaitons une solution négociée dans le cadre des Nations unies. Dans ce cadre, nous sommes prêts à envisager toute solution que le Maroc propose, étant entendu que ce n’est pas à l’Espagne de jouer la médiation, puisque ce rôle doit être joué par les Nations unies », a indiqué González Laya dans un entretien publié par La Vanguardia. L’Espagne est d’accord avec les États-Unis pour affirmer que la solution au Sahara doit être trouvée sous l’égide des Nations Unies, « avec le plus grand respect pour le Maroc », ajoute la ministre espagnole des Affaires étrangères.

À lire : Marocanité du Sahara : pourquoi l’Espagne se montre-t-elle toujours réticente ?

L’Espagne « a toujours été extrêmement prudente » sur la question parce qu’elle « comprend parfaitement que le Maroc a une très grande sensibilité sur le sujet », explique González Laya qui s’est également prononcée sur les relations entre l’Espagne et le Maroc depuis la crise migratoire ouverte en mai avec l’arrivée massive de migrants à Ceuta. « Nous sommes entrés il y a un mois dans une crise que nous ne souhaitions pas du tout et dont nous voulons sortir le plus rapidement possible. Nous allons travailler pour créer un espace de confiance en vue de rétablir les relations. Cela exige une grande prudence de ma part », fait part la ministre.

À lire : Sahara : le vrai point de discorde entre le Maroc et l’Espagne

La surveillance des frontières dans les villes de Ceuta et Melilla par l’agence européenne Frontex est en étude, affirme par ailleurs la ministre qui rassure que la décision d’intégrer totalement ou partiellement sur la liste des villes surveillées par Frontex sera prise « de commun accord avec les autorités des deux villes ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - ONU - Ceuta (Sebta) - Sahara Occidental

Aller plus loin

Sahara : le vrai point de discorde entre le Maroc et l’Espagne

Au-delà de l’accueil en avril de Brahim Ghali, le leader du Front Polisario, par l’Espagne, le Sahara constitue la cause principale de la crise diplomatique actuelle entre le...

El Othmani aux Espagnols : «  les intérêts suprêmes du Maroc sont une ligne rouge  »

Le chef du gouvernement Saädeddine El Othmani joue la carte de la fermeté face à l’Espagne. Il affirme que « les intérêts suprêmes du Maroc sont une ligne rouge ».

Maroc-Espagne : la crise actuelle est une crise de confiance

La crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne n’est au fond qu’une crise de confiance qui doit être rapidement surmontée pour permettre aux deux pays, condamnés à coopérer,...

Tensions avec le Maroc : l’Espagne demande l’aide des Etats-Unis

La ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya a demandé au secrétaire d’État américain, Antony Blinken, d’aider l’Espagne à régler la crise engendrée par...

Ces articles devraient vous intéresser :

Violences policières : la France sermonnée par l’ONU

Le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale, l’organe affilié aux Nations unies, exprimé sa « profonde préoccupation » concernant les pratiques des forces de police en France vis-à-vis des minorités. Cette inquiétude fait suite au décès...

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...

Sahara : l’ONU dément la démission de Staffan de Mistura

Les Nations unies ont apporté un démenti formel au sujet d’une éventuelle démission de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.