Sahara : l’Espagne fait un (mauvais) pas vers le Maroc

20 juin 2021 - 16h40 - Ecrit par : A.P

L’Espagne est prête à « envisager toute solution » proposée par le Maroc sur le Sahara, à condition que ce soit dans le cadre des Nations Unies, a déclaré dimanche, Arancha Gonzalez Laya, la ministre espagnole des Affaires étrangères.

« Nous souhaitons une solution négociée dans le cadre des Nations unies. Dans ce cadre, nous sommes prêts à envisager toute solution que le Maroc propose, étant entendu que ce n’est pas à l’Espagne de jouer la médiation, puisque ce rôle doit être joué par les Nations unies », a indiqué González Laya dans un entretien publié par La Vanguardia. L’Espagne est d’accord avec les États-Unis pour affirmer que la solution au Sahara doit être trouvée sous l’égide des Nations Unies, « avec le plus grand respect pour le Maroc », ajoute la ministre espagnole des Affaires étrangères.

À lire : Marocanité du Sahara : pourquoi l’Espagne se montre-t-elle toujours réticente ?

L’Espagne « a toujours été extrêmement prudente » sur la question parce qu’elle « comprend parfaitement que le Maroc a une très grande sensibilité sur le sujet », explique González Laya qui s’est également prononcée sur les relations entre l’Espagne et le Maroc depuis la crise migratoire ouverte en mai avec l’arrivée massive de migrants à Ceuta. « Nous sommes entrés il y a un mois dans une crise que nous ne souhaitions pas du tout et dont nous voulons sortir le plus rapidement possible. Nous allons travailler pour créer un espace de confiance en vue de rétablir les relations. Cela exige une grande prudence de ma part », fait part la ministre.

À lire : Sahara : le vrai point de discorde entre le Maroc et l’Espagne

La surveillance des frontières dans les villes de Ceuta et Melilla par l’agence européenne Frontex est en étude, affirme par ailleurs la ministre qui rassure que la décision d’intégrer totalement ou partiellement sur la liste des villes surveillées par Frontex sera prise « de commun accord avec les autorités des deux villes ».

Tags : Espagne - ONU - Ceuta (Sebta) - Sahara Occidental

Aller plus loin

Marocanité du Sahara : pourquoi l’Espagne se montre-t-elle toujours réticente ?

L’Espagne n’est pas près de reconnaître la souveraineté du Maroc sur le Sahara. Elle redoute que le royaume revendique Ceuta et Melilla.

Sahara : le vrai point de discorde entre le Maroc et l’Espagne

Au-delà de l’accueil en avril de Brahim Ghali, le leader du Front Polisario, par l’Espagne, le Sahara constitue la cause principale de la crise diplomatique actuelle entre le...

Maroc-Espagne : la crise actuelle est une crise de confiance

La crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne n’est au fond qu’une crise de confiance qui doit être rapidement surmontée pour permettre aux deux pays, condamnés à coopérer, de...

L’Espagne rejoint le Maroc sur la question du Sahara

La nouvelle position de l’Espagne, qui est désormais prête à « envisager toute solution » proposée par le Maroc sur le Sahara, peut être considérée comme une victoire pour la...

Nous vous recommandons

Les États-Unis interdisent l’importation de chiens marocains

Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) des États-Unis ont suspendu temporairement l’importation de chiens de plus de 100 pays dont le Maroc, où la rage se propage. La décision est entrée en vigueur le 14 juillet...

Le dirham remonte face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,8 % face à l’euro et s’est dépréciée de 1,49 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 21 au 27 avril 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Recalé pour la CAN : Tarik Tissoudali exprime sa déception

L’international Marocain Tarik Tissoudali, évoluant à la Gantoise, a exprimé sa déception, suite à la publication de la liste des joueurs sélectionnés pour participer à la CAN 2022.

Espagne : saisie d’un narco-drone dédié au transport du cannabis marocain

Un narco-drone chargé de transporter du cannabis depuis le Rif marocain jusqu’aux plages andalouses a été saisi en Andalousie. En tout, une dizaine de personnes arrêtées à Orléans et en Espagne.

Après la fête de la révolution, Mohammed VI est retourné en France

Quelques heures après son discours à l’occasion de la commémoration de la révolution du roi et du peuple, Mohammed VI s’est envolé pour la France.

Le dirham monte face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,24 % par rapport à l’euro et s’est déprécié de 0,25 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 24 au 30 juin 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

La place de Jemâa El Fna revit

Après quelques mois passés dans le plus grand calme, la place mythique de Jemâa El Fna, retrouve ses vieilles habitudes et commence à nouveau à attirer du monde. Les animations ont repris pour la plus grande joie des touristes et ces nombreux métiers qui...

Sahara : Christopher Ross charge à nouveau le Maroc

Après avoir accusé le Maroc d’être à l’origine de son départ de la Mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (MINURSO) en 2017, le diplomate américain Christopher Ross revient à la charge. Il a toujours soutenu le...

Vers un dégel des relations entre le Maroc et l’Espagne ?

Sur invitation du Maroc, le représentant de l’ambassade d’Espagne à Rabat a participé à une visite guidée au siège du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) en compagnie de diplomates d’autres pays comme les États-Unis, l’Arabie saoudite....

Fonction publique : voici le salaire moyen au Maroc en 2021

Le salaire moyen dans la fonction publique au Maroc a connu une hausse de 15,71 % lors de la dernière décennie, selon le ministère de l’Économie et des finances.