Sahara : Pedro Sanchez admet « des erreurs »

30 mars 2022 - 14h20 - Ecrit par : A.S

Occupé à prendre part au Conseil européen sur la crise énergétique qui s’est achevé vendredi à Bruxelles, Pedro Sanchez n’a pas eu le temps de gérer les tensions au sein de la coalition gouvernementale après la décision du gouvernement de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara. Il sera face aux députés au Congrès ce mercredi.

Dans une lettre envoyée à Mohammed VI le 14 mars, le président Sanchez a exprimé le soutien de l’Espagne au plan marocain d’autonomie du Sahara, le considérant comme la solution « la plus sérieuse, crédible et réaliste » au conflit. La décision, annoncée par le cabinet royal marocain le 18 mars, et confirmée le même jour par le ministre des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a été dénoncée par les partis membres de la coalition gouvernementale et l’opposition.

Le PSOE même a été contraint d’expliquer les raisons du changement de position du gouvernement sur le Sahara à ses militants à la base, notamment aux jeunes, très sensibles à la cause sahraouie, fait savoir La Razon. Mais cela n’a pas suffi pour rassurer les uns et les autres.

À lire : « La crise insoutenable avec le Maroc » a poussé Sanchez à changer de position sur le Sahara

L’Exécutif et le PSOE se plaignent de l’insuffisance de communication sur le sujet et reconnaissent qu’il y a eu des « erreurs » et des « messages contradictoires », se demandant si le moment était bien choisi pour prendre cette décision, quoiqu’il fût impérieux de mettre fin à la crise avec le Maroc qui devenait « insoutenable ». C’était un risque qu’il fallait prendre, estime le PSOE. Pour le gouvernement, le Maroc est un « partenaire » et il était important de rétablir la coopération migratoire avec le royaume pour garantir l’intégrité territoriale de l’Espagne et surtout préserver les relations avec l’Union européenne.

Par ailleurs, le gouvernement soutient que l’Algérie ne va pas rompre son contrat gazier avec l’Espagne, en réaction au changement de sa position sur le Sahara. Le président Pedro Sanchez sera ce mercredi au Congrès pour présenter les conclusions du Conseil européen et devra faire face aux critiques de l’opposition pour ce revirement historique de la position de l’Espagne sur le Sahara.

Tags : Espagne - Autonomie Sahara

Aller plus loin

Le Roi Mohammed VI et Pedro Sanchez réunis autour d’un Iftar

Sur invitation du roi Mohammed VI, le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez effectuera le jeudi 7 avril, une visite officielle au Maroc, dans le cadre du renforcement...

Le parti socialiste espagnol défend le changement de position sur le Sahara

Le PSOE, parti membre de la majorité présidentielle en Espagne, a publié le week-end dernier un document de quatre pages dans lequel il tente de convaincre ses militants du...

« La crise insoutenable avec le Maroc » a poussé Sanchez à changer de position sur le Sahara

En visite ce mercredi à Ceuta, Pedro Sanchez a expliqué que son gouvernement a fait le choix de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara pour mettre fin à « la crise...

L’Espagne veut être un « acteur » du conflit au Sahara

Convoqué au Congrès pour expliquer la décision de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara, le ministre des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a indiqué ce mercredi que...

Nous vous recommandons

Sebta instaure une zone d’attente avant le passage au Maroc

La Délégation gouvernementale à Sebta a rappelé mercredi que tous les véhicules voulant entrer au Maroc doivent passer par la zone de contrôle dont l’accès sera réglementé, soulignant que ladite zone sera opérationnelle 24 h/24 dès ce...

Younes Belhanda dit tout le mal qu’il pense de Vahid Halilhodžić

L’international marocain Younès Belhanda revient sur son absence en sélection marocaine et en évoque les vraies raisons. Il ne veut plus rejoindre l’effectif des Lions de l’Atlas même si le sélectionneur Vahid Halilhodžić le...

Maroc : voici les 28 plages propres (pavillon bleu)

Cet été, 28 plages et 2 ports de plaisance marocains ont reçu le label Pavillon Bleu, décerné par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement. Une bonne nouvelle pour les touristes et MRE ayant prévu passer les vacances au...

Ce que reproche l’Algérie au Maroc

Visiblement, l’Algérie n’affiche aucune volonté de pacifier ses relations avec le Maroc. Elle vient à nouveau de charger son voisin de l’Ouest.

Des MRE arnaqués par un notaire à Marrakech

Un mandat d’arrêt national a été émis contre un notaire accusé d’avoir détourné plus de 20 millions de dirhams appartenant à ses clients (MRE et personnes vivant au Maroc). Ces derniers ont d’ailleurs manifesté lundi 7 mars devant le siège de la Commission...

Le Polisario invente un bombardement à Smara (vidéo)

Une source locale a démenti tout bombardement visant Smara suite à la diffusion des images d’explosions qui se seraient produites dans les encablures de la ville du Sahara marocain, samedi.

Le Maroc veut produire des drones kamikazes avec Israël

Le Maroc envisage de se lancer dans la fabrication de drones kamikazes avec la collaboration d’Israël. Les deux pays signeront dans les prochains jours un accord pour la production de ces engins de combat aérien contenant un...

Les camping-caristes boudent le Maroc

Les camping-caristes ont des avis partagés au sujet de la reprise du trafic maritime entre le Maroc et l’Espagne actée après la réconciliation entre les deux pays.

L’Armée algérienne engagée à contrer les attaques de ses « ennemis marocains »

L’Armée nationale populaire (ANP) s’est engagée à contrer toutes les attaques de ses « ennemis marocains et israéliens ». Un engagement pris devant le président algérien, Abdelmadjid Tebboune lors de sa visite au siège du ministère de la...

Beni-Mellal : frappé par une enseignante, un élève dans un état critique

La police a interpellé une institutrice d’une école privée de Béni Mellal pour violences envers un élève mineur. Les parents ont porté plainte et une enquête a été ouverte.