Gouvernement Benkirane : PPS out, RNI in ?

30 avril 2012 - 14h07 - Maroc - Ecrit par : J.L

Le secrétaire général du parti du "Rassemblement National des Indépendants" (RNI), Salaheddine Mezouar, a été réélu dimanche pour un deuxième mandat à la tête de son parti, après un bras de fer de plusieurs mois avec des ténors du RNI.

Mezouar a obtenu 1928 voix contre 115 pour son adversaire Rachid Sassi, lors du 5e congrès du RNI, marqué par une rencontre entre Mezouar et le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane. Lors de leur entretien, les deux hommes auraient décidé d’une éventuelle participation du RNI dans le gouvernement PJD.

Benkirane, excédé par les sorties virulentes des ministres du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) à l’encontre de leurs homologues du PJD, penserait à les remplacer par des membres du RNI.

Le parti de Mezouar à l’initiative de "la Coalition pour la Démocratie", qui avait pour objectif premier d’isoler le PJD à l’approche des élections de novembre 2011, semble ne plus avoir de divergences avec le PJD. Selon la presse marocaine, le RNI aurait tourné le dos à ses anciens alliés pour rejoindre la majorité gouvernementale.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Rassemblement National des Indépendants (RNI) - Salaheddine Mezouar - Abdelilah Benkirane - Gouvernement marocain

Aller plus loin

Flou autour de l’éviction d’Anas Doukkali du PPS

L’ancien Ministre de la Santé et membre du Bureau politique du Parti du Progrès et du socialisme (PPS) n’est plus membre du parti, au lendemain d’une réunion du Bureau, qui...

Ces articles devraient vous intéresser :

Rappel à l’ordre du cabinet royal : quelle sera la réaction du PJD ?

Jusqu’à présent, le Parti Justice et développement (PJD), dirigé par Abdelilah Benkirane, s’est gardé de tout commentaire après la mise en garde du cabinet royal, mais il pourrait réagir dans les tout prochains jours.

Abdelkader Amara claque la porte du PJD, voici pourquoi

Abdelkader Amara n’est plus membre du parti de la justice et du développement (PJD). Lundi, l’ancien ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a annoncé sa démission du parti islamiste après une réflexion sur ce que...

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Le PJD exprime son regret après la mise en garde du Cabinet royal

Le Parti Justice et Développement (PJD) est sorti de son silence après avoir été recadré par le Cabinet royal au sujet des relations du Maroc avec Israël. Dans un communiqué signé par son secrétaire général, Abdelilah Benkirane, le parti a exprimé son...

Maroc : augmentation des salaires des enseignants-chercheurs avant fin 2022

Le chef du gouvernement a fait part de son intention d’augmenter les salaires des enseignants-chercheurs avant la fin de 2022, et de signer un accord avec le syndicat avant la fin de l’année. Cette décision a été prise lors d’une réunion entre Aziz...

Akhannouch attaque, Benkirane contre-attaque

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du PJD et ancien chef du gouvernement a réagi aux propos du président du RNI, Aziz Akhannouch, actuel chef du gouvernement qui a accusé son parti d’avoir fait de « l’obstruction au développement » pendant dix...

Maroc : plus d’exonérations aux promoteurs immobiliers ?

Le conseil de gouvernement veut sonner la fin des exonérations accordées aux promoteurs immobiliers. Elles seront remplacées par des aides directes, lesquelles seront accordées aux acquéreurs.

Cafés et restaurants au Maroc : un secteur en danger de mort ?

Face à la fermeture de nombreux cafés et restaurants, les professionnels du secteur tirent la sonnette d’alarme. Ils ont saisi Younes Sekkouri, Ministre de l’Inclusion économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences, et exigent une...

Aïd al-Fitr au Maroc : jour de congé supplémentaire

Le gouvernement marocain a pris une mesure exceptionnelle en décidant d’accorder un jour de congé supplémentaire aux fonctionnaires de l’État à l’occasion de la fête de l’Aïd al-Fitr, qui devrait avoir lieu au Maroc le samedi 22 avril prochain.

Maroc : la réforme de l’impôt sur le revenu sera effective en 2023

Annoncé en juillet dernier, la réforme de l’impôt sur le revenu (IR) entre dans sa phase active dès 2023. Selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baïtas, plus rien ne pourra retarder son application.