Salaires impayés : les médecins résidents en colère et menacent

29 décembre 2021 - 06h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

Les médecins résidents et internes Marocains ont écrit au gouvernement pour demander le respect des engagements, concernant le payement de leurs salaires et indemnités de garde. Une menace de paralysie plane sur le secteur.

Acteurs de première ligne dans la prise en charge du Covid-19, ces médecins résidents et internes sont mécontents et l’on fait savoir. Ils ont de nouveau brandi leurs revendications, au moment où le Maroc s’apprête à affronter une autre vague liée au variant Omicron.

Dans un communiqué signé de la commission nationale de médecine interne et des résidents, ces acteurs ont dénoncé le retard dans le payement de leurs salaires et indemnités de garde. Leurs collègues de certains centres universitaires attendent leur salaire depuis neuf mois.

A lire : Pour empêcher le départ des médecins, le Maroc augmente leurs salaires

L’Association a également appelé le ministère à régler les indemnités des gardes qui n’ont pas été payées dans de nombreux centres hospitaliers universitaires à travers le Maroc, dénonçant la politique de procrastination employée par le gouvernement pour résoudre leurs problèmes.

Concernant l’ouverture de deux centres hospitaliers à Agadir et Tanger, la commission a demandé d’accélérer les travaux « afin de développer l’offre de soins dans ces deux régions, d’une part, et d’élargir les possibilités de la formation hospitalière des médecins et des étudiants, d’autre part ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de la Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Pour empêcher le départ des médecins, le Maroc augmente leurs salaires

Dans son programme au titre de l’année 2022, le gouvernement a entrepris de revoir les conditions de vie et de travail des médecins marocains exerçant dans le public, notamment...

Le Maroc acte le recrutement de médecins étrangers

Le gouvernement a prévu dans son programme, des dispositions légales pour palier à la pénurie de médecins observée au Maroc. En 2022, les médecins étrangers pourront exercer le...

Médecins internes et résidents sans salaire : Khalid Ait Taleb interpellé

De nombreux de médecins internes et résidents exerçant dans plusieurs établissements hospitaliers se retrouvent sans salaires et sans indemnités depuis des mois. Hassan...

Maroc : les médecins du secteur public en grève à compter du 25 mai prochain

Les médecins, pharmaciens et chirurgiens dentistes du secteur public marocain déclencheront un vaste mouvement de protestation dans tous les établissements sanitaires du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Le Maroc prépare les aéroports de demain

Le Maroc prévoit de se doter d’un nouveau Schéma directeur aéroportuaire national à l’horizon 2045, le dernier élaboré en 2013 étant devenu obsolète.