Recherche

A cause du Covid-19 : le secteur culturel marocain dans le noir

© Copyright : DR

6 décembre 2020 - 13h00 - Culture - Par: J.K

Fermeture des salles de spectacle, de théâtre ou de concerts, annulation des festivals. Voilà ce à quoi se résume la culture marocaine depuis le début de la pandémie. La situation n’est pas du tout reluisante pour les milliers de travailleurs qui vivent de la culture.

Depuis le confinement, les échanges liés à la culture ont chuté de 60%, faisant du secteur culturel, le troisième le plus impacté par la crise sanitaire. «  Le monde des affaires va mal !  », a déclaré Latifa Seghini, commissaire de l’exposition de Fouad Bellamine, artiste-peintre à Rabat, qui a dû reporter deux fois, sa rétrospective. Le vernissage de son exposition a finalement eu lieu le 19 novembre, avec une quinzaine de visiteurs sur la centaine d’invités. Mais l’artiste garde espoir. «  Comme l’expo va durer longtemps, je pourrais faire des visites, surtout d’étudiants, c’est ce qui me tient à cœur  », a-t-il indiqué, rapporte Rfi.

Du côté de la troupe du Kabaret Cheikhates, les répétitions vont bon train, même si la reprise est encore au loin. «  Déjà, avant l’époque du confinement, il n’y avait pas d’intérêt à ce secteur, alors, imagine aujourd’hui, ça arrange tout le monde que les théâtres soient fermés  », déplore, Ghassan El Hakim, metteur en scène et comédien, dénonçant le désintérêt de l’État pour la culture, pourtant existentielle pour des milliers de travailleurs de ce secteur.

Cependant, le ministère de la Culture avait décaissé une enveloppe de près de 3,5 millions d’euros pour accompagner la création artistique. Mais, la subvention n’a pas profité aux artistes du spectacle vivant.

Ainsi, ceux lourdement pénalisés par la crise, ne veulent que reprendre leur activité, même si l’ampleur de la pandémie ne laisse pas envisager une reprise immédiate.

Mots clés: Festival , Exposition , Concert , Salon , Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact