A cause du Covid-19 : le secteur culturel marocain dans le noir

6 décembre 2020 - 13h00 - Culture - Ecrit par : J.K

Fermeture des salles de spectacle, de théâtre ou de concerts, annulation des festivals. Voilà ce à quoi se résume la culture marocaine depuis le début de la pandémie. La situation n’est pas du tout reluisante pour les milliers de travailleurs qui vivent de la culture.

Depuis le confinement, les échanges liés à la culture ont chuté de 60%, faisant du secteur culturel, le troisième le plus impacté par la crise sanitaire. «  Le monde des affaires va mal !  », a déclaré Latifa Seghini, commissaire de l’exposition de Fouad Bellamine, artiste-peintre à Rabat, qui a dû reporter deux fois, sa rétrospective. Le vernissage de son exposition a finalement eu lieu le 19 novembre, avec une quinzaine de visiteurs sur la centaine d’invités. Mais l’artiste garde espoir. «  Comme l’expo va durer longtemps, je pourrais faire des visites, surtout d’étudiants, c’est ce qui me tient à cœur  », a-t-il indiqué, rapporte Rfi.

Du côté de la troupe du Kabaret Cheikhates, les répétitions vont bon train, même si la reprise est encore au loin. «  Déjà, avant l’époque du confinement, il n’y avait pas d’intérêt à ce secteur, alors, imagine aujourd’hui, ça arrange tout le monde que les théâtres soient fermés  », déplore, Ghassan El Hakim, metteur en scène et comédien, dénonçant le désintérêt de l’État pour la culture, pourtant existentielle pour des milliers de travailleurs de ce secteur.

Cependant, le ministère de la Culture avait décaissé une enveloppe de près de 3,5 millions d’euros pour accompagner la création artistique. Mais, la subvention n’a pas profité aux artistes du spectacle vivant.

Ainsi, ceux lourdement pénalisés par la crise, ne veulent que reprendre leur activité, même si l’ampleur de la pandémie ne laisse pas envisager une reprise immédiate.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Festival - Exposition - Concert - Salon - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Covid-19 : les musiciens réclament le soutien de l’Etat

Alors que certains secteurs d’activité de l’économie ont repris, l’industrie du spectacle n’a toujours pas relancé ses activités malgré les nombreux appels à reprendre adressées...

Maroc : pas de séjour culturel cette année pour les MRE

La 23ᵉ édition du séjour culturel qu’organise la Fondation Hassan II pour les enfants des MRE n’aura pas lieu cette année. En cause, encore une fois, le coronavirus.

Le Maroc transmet des manuscrits historiques au Mali

Le Maroc a remis à l’État malien les copies des manuscrits du savant émérite malien, Ahmed Baba de Tombouctou. La remise officielle desdits documents a eu lieu lundi, au cours...

Gad Elmaleh contraint d’annuler tous ses spectacles

Après avoir surmonté une hospitalisation suite à une complication liée au Covid-19, Gad Elmaleh fait une nouvelle fois face à une triste épreuve. Cette fois, il n’est aucunement...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Maroc : colère des gérants de salles de fêtes

Après l’impact de la pandémie de Covid-19 sur leurs activités, les propriétaires et gérants de salles de fêtes disent faire face aujourd’hui à une concurrence déloyale insupportable de certains individus proposant des salles informelles et des villas...

Les 10 ans du Marrakech du Rire en rediffusion sur W9

W9 passe en mode rediffusion ce jeudi à partir de 21h15, les 10 ans du Marrakech du Rire. Un programme de divertissement qui a le don de faire grimper l’audience des chaines de télévision.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Le Marrakech du Rire n’aura pas lieu cette année, voici pourquoi

Après un 10ᵉ anniversaire époustouflant, le Marrakech du rire fait une nouvelle pause. Jamel Debbouze et sa bande ne seront pas au rendez-vous cette année, selon le communiqué des organisateurs.

Festival Mawazine : Saad Lamjarred persona non grata ?

La participation de Saad Lamjarred à la 19ᵉ édition du Festival Mawazine, prévue du 21 au 29 juin prochain, semble compromise. Des sources proches des organisateurs ont révélé l’échec des négociations entre les deux parties.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Douzi : un adieu à la scène musicale ?

À 39 ans, le chanteur marocain Abdelhafid Douzi pourrait rapidement tirer un trait sur sa carrière musicale. Il a par ailleurs annoncé qu’il se retirait du jury de l’émission « Star Light », dédiée à la découverte de talents musicaux.

Le festival Mawazine met Angham et Ahlam dans l’embarras

Un incident a marqué l’ouverture du festival Mawazine à Rabat. La chanteuse égyptienne Angham a été victime d’une confusion de noms lors d’une interview avec une journaliste, qui l’a appelée par le nom de la chanteuse émiratie Ahlam.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.