Recherche

Souss-Massa : les professionnels du tourisme tentent de sauver le secteur

© Copyright : DR

26 septembre 2020 - 17h20 - Economie

L’impact de la crise sanitaire a mis le secteur touristique dans une situation très délicate. Les professionnels du tourisme de la région de Souss-Massa, principalement Agadir, se mobilisent pour y remédier.

Le secteur touristique se trouve dans un état critique suite aux mesures restrictives engendrées par la crise sanitaire. Une crise inédite qui a entraîné la fermeture des plages d’Agadir depuis le 12 septembre. Sans oublier que la perle du Sud est la première destination balnéaire au Maroc et sa station de surf connue au plan mondial. Les professionnels du tourisme de la région de Souss-Massa ont donc décidé d’intervenir, en présentant leurs doléances aux autorités locales mercredi dernier.

La relance immédiate du secteur est la priorité des professionnels du tourisme de la région du Souss-Massa. Ainsi, ils coordonnent leurs actions pour trouver des solutions propices à cette situation délicate. Lors de la réunion présidée par Rachid Dahmaz, président du Conseil régional du tourisme d’Agadir Souss-Massa, une série d’actions immédiates ont été votées à l’unanimité.

Ils souhaitent l’ouverture des frontières, de l’aérien, des plages, l’annulation des tests PCR et sérologiques demandés pour les tour-opérateurs et les touristes. Selon les professionnels de la région, il est nécessaire de lancer immédiatement de nouvelles routes point à point en provenance des principales villes européennes, de même qu’une mesure pour revoir les prix des vols nationaux à la baisse. Ces travaux auront lieu conjointement et en négociation avec le ministère du tourisme, la RAM, l’ONMT et le conseil régional Souss-Massa, rapporte Aujourd’hui Le Maroc.

Les professionnels du tourisme réclament aussi la création d’une structure médicale indépendante, pour une prise en charge, dans le secteur touristique en cas d’éventuels cas positifs au coronavirus, de même que l’ajout d’un deuxième laboratoire médical, pour assouplir la pression des demandes d’analyse Covid-19 à Agadir et dans l’hôtellerie. Ils ont également lancé leur doléance pour la levée des restrictions d’horaires de fermeture des restaurants touristiques, pour permettre aux touristes de vivre une expérience touristique agréable. Aussi, ont-ils souligné l’autorisation de l’animation touristique tout en observant les mesures et gestes barrières.

Par ailleurs, les professionnels exigent la mobilisation de tous les acteurs touristiques, pour une demande unanime auprès des banques. Cette exigence s’inscrit dans l’objet de bénéficier des vrais crédits refusés récemment pour la majorité des professionnels du tourisme par la CCG. La question de l’intégration des restaurants touristiques et des établissements d’animation touristique dans le contrat programme du plan de relance a été également abordée.

Mots clés: Tourisme , Agadir , Office national marocain du tourisme (ONMT)

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact