« Starbucks Maroc » vendue ?

12 février 2024 - 19h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Le groupe koweïtien Alshaya qui se trouve en difficulté depuis la crise économique due à la pandémie de Covid-19 a engagé des pourparlers avec une société américaine d’investissement, pour lui céder une part de ses parts dans la franchise Starbucks, qu’il exploite au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Asie centrale.

Alshaya, qui exploite près de 2 000 points de vente Starbucks dans 13 pays, dont le Maroc, envisage de vendre une participation minoritaire d’environ 30 % dans la chaîne de cafés américaine, rapportent des sources de Reuters, ajoutant que le Fonds d’investissement public saoudien (précédemment présélectionné) restait en négociations. La valeur de l’entreprise américaine pour 2022 est comprise entre 4 et 5 milliards de dollars.

À lire :Starbucks : Les non-dits derrière la fausse annonce de son retrait du Maroc

Quid de l’avantage de cette opération ? Elle pourrait apporter un soulagement au groupe koweïtien. Celui-ci se trouve en difficulté depuis la crise économique due à la pandémie de Covid-19. Cette crise avait produit un impact négatif sur Alshaya Morocco. Conséquence : la filiale marocaine a vu son chiffre d’affaires réduit de 82 millions de dirhams (MDH) suite à des pertes sèches cumulées.

À lire : Starbucks et H&M ne partiront pas du Maroc

Décembre 2021 : nouvelle réduction du capital d’Alshaya Morocco. Son capital est passé de 142 MDH à 65 MDH après que l’entreprise a enregistré des pertes de 76,9 MDH. Deux ans plus tard, les difficultés financières de la filiale marocaine du groupe koweïtien persistent.

Sujets associés : Koweït - États-Unis - Investissement

Aller plus loin

Boycott dans les pays arabes : McDonald’s et Starbucks sous pression

Les campagnes de boycott en réponse à l’offensive israélienne dans la bande de Gaza commencent à avoir des conséquences importantes sur de nombreuses entreprises, notamment en...

Starbucks et H&M quittent le Maroc, le boycott en cause ?

Faute de rentabilité, les enseignes Starbucks et H&M vont quitter le Maroc dans les prochains jours. Ainsi en a décidé la filiale marocaine du Koweïtien Al Shaya Group.

Starbucks : Les non-dits derrière la fausse annonce de son retrait du Maroc

Récemment, la chaîne de cafés américaine Starbucks a démenti son retrait du Maroc suite à la campagne de boycott la visant en raison de son présumé soutien à l’armée...

Starbucks et H&M ne partiront pas du Maroc

Le groupe koweïtien Alshaya, qui gère notamment les marques internationales H&M et Starbucks au Maroc, vient de réagir aux rumeurs selon lesquelles les deux enseignes...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : la création d’entreprises en forte hausse

Dans un contexte d’inflation et de crise géopolitique, le Maroc a poursuivi sa politique de promotion des entreprises en renforçant ses programmes de soutien et chantiers d’envergure. À fin octobre, la création d’entreprises a connu une hausse, avec 77...

Maroc : plusieurs aéroports seront rénovés

Dans le cadre de son plan d’investissement dénommé Envol 2025, visant à accompagner l’essor du secteur touristique, l’Office national des aéroports (ONDA) va mobiliser un montant de 4 milliards de dirhams en 2023 pour soutenir la croissance de...

Les MRE, une source importante de devises pour le Maroc

Le premier retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc après la pandémie de Covid-19 est marqué par un fort afflux de devises.

Le Maroc va augmenter la capacité de plusieurs aéroports

Dans le cadre de son plan d’investissement dénommé Envol 2025, l’Office national des aéroports (ONDA) a lancé plusieurs projets pour soutenir la croissance de l’activité des aéroports de Marrakech, d’Agadir et de Tanger. À terme, ces travaux...

Programme Noor Atlas : lancement d’un appel d’offres

L’agence marocaine pour l’énergie durable (Masen) est à la recherche d’un ou des constructeurs EPC du programme solaire Noor Atlas, pour une capacité d’environ 260 MW. Un appel d’offres a été lancé à cet effet.

Transition énergétique : le Maroc sur la bonne voie

Dans un contexte difficile marqué par la crise énergétique et la flambée des prix, le Maroc est passé à la vitesse supérieure sur son chantier de la transition énergétique. Grâce à sa politique axée sur l’investissement privé dans le secteur, le...

Investissements massifs au Maroc, 76,7 milliards de dirhams, 20 000 emplois

La Commission nationale des investissements a donné son aval à une série de 21 projets. L’investissement global de ces projets s’élève à 76,7 milliards de dirhams, l’équivalent de 6,98 milliards d’euros, selon un communiqué officiel du gouvernement.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

La construction du port Nador West Med avance à grands pas

Les travaux de construction du port Nador West Med avancent à grands pas. La digue principale de l’infrastructure a été installée vendredi, a annoncé le ministère de l’Équipement et de l’Eau.

L’huile de table Afia rachetée par le Marocain Nourredine Zine

« Savola Morocco SA », fabricant de la marque d’huile de table Afia et filiale du groupe saoudien éponyme, fait désormais partie du portefeuille du marocain Zine Capital Invest SA. Par cette acquisition soumise à l’obtention de l’autorisation du...