Tahar Ben Jelloun pour l’apprentissage de l’arabe à l’école

14 octobre 2020 - 12h00 - France - Ecrit par : G.A

L’écrivain franco-marocain Tahar Ben Jelloun s’invite dans le débat sur l’apprentissage de l’arabe à l’école. Il a déclaré sur Europe 1 que l’intégration de l’arabe dans l’enseignement serait une richesse pour la culture, et une aide énorme dans la lutte contre l’islamophobie et le terrorisme.

L’écrivain était l’invité de l’émission “ça fait du bien” présentée par Anne Roumanoff. Il était venu parler de son nouveau livre, “La philo expliquée aux enfants”. Il a profité de l’opportunité pour se prononcer sur la polémique engendrée par la question de l’enseignement de la langue arabe à l’école. Tahar Ben Jelloun est très clair sur la question. «  Enseigner l’arabe, ce n’est pas uniquement enseigner une langue, c’est enseigner une culture, une civilisation, un monde  », énumère le franco-marocain. C’est pour lui un enrichissement culturel notable.

Il invite à aller au-delà des préjugés pour voir en cette opportunité, une sorte de réconciliation. Pour l’écrivain, poète et peintre, l’enseignement de l’arabe «  permettra de démontrer que, finalement, le monde arabe et le monde musulman ne sont pas que l’islamisme et le terrorisme, la peur et la haine  ».

Tahar Ben Jelloun estime qu’enseigner l’arabe dans les écoles permettrait de réparer certaines blessures françaises. «  Il est vrai qu’être musulman ou être Arabe en France, ce n’est pas facile  », mais il faut remédier à ça par l’enseignement de la langue arabe et de la culture arabe. L’écrivain est convaincu que cela permettra de «  rectifier une image qui a été froissée par le malheur.  »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Tahar Ben Jelloun - Education - Islamophobie

Aller plus loin

Emmanuel Macron plaide pour l’enseignement de la langue arabe dans les écoles

Le président français Emmanuel Macron, lors de son discours dans les Yvelines, ce vendredi, a décidé de l’introduction de la langue arabe dans le programme scolaire.

Des Marocains au concours "Arab reading challenge"

Le ministre de l’Education nationale, Saaïd Amzazi a annoncé la participation du Maroc à la 5e édition de la compétition de Défi de la lecture en arabe (Arab reading...

Yasmina Khadra s’en prend à Tahar Ben Jelloun (vidéo)

Accusé d’être «  un imposteur  », l’écrivain algérien Yasmina Khadra répond à son confrère, le Marocain Tahar Ben Jelloun. Il lui reproche notamment de s’être servi de ses...

Il faut rendre sa dignité à la langue arabe en France

Pour la France, l’arabe n’est pas une langue comme les autres. Le sort fait à cette langue préoccupe Nabil Wakim qui, dans L’Arabe pour tous. Pourquoi ma langue est taboue...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les écoles privées veulent augmenter les frais de scolarité

Les écoles privées au Maroc menacent d’augmenter les frais de scolarité d’environ 5 %, ce qui leur permettra de récupérer le montant de l’Impôt sur le revenu (IR) pour les enseignants vacataires, qui est passé de 17 à 30 % depuis le 1ᵉʳ janvier de...

Maroc : l’enseignement de l’anglais au collège généralisé

L’enseignement de l’anglais sera généralisé dans les collèges au Maroc dès la rentrée scolaire 2023-2024, a annoncé dans une note Chakib Benmoussa, le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports.

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

Guingamp : tags racistes découverts sur la mosquée, enquête en cours

La mosquée de Guingamp, dans les Côtes-d’Armor, a été ciblée dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 décembre 2023 par des tags islamophobes. Une première en 40 ans.

Le Maroc abandonne peu à peu le français pour l’anglais à l’école

Les matières scientifiques au Maroc seront désormais enseignées en anglais, a annoncé le ministère de l’Éducation. Cette réforme doit entrer en vigueur d’ici deux ans.

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

L’anglais s’impose peu à peu dans l’école marocaine

Petit à petit, l’insertion de l’anglais dans l’enseignement se généralise au Maroc. Après le primaire, c’est au tour du collège, selon un communiqué du ministère de l’Éducation nationale dès la prochaine année scolaire.

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».