Tanger : prison à vie pour le meurtre de son père

10 janvier 2024 - 23h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Coupable du meurtre de son père, un parricide, un quarantenaire a été condamné à une peine de réclusion à perpétuité par la Chambre criminelle de première instance de la Cour d’appel de Tanger.

La Chambre criminelle de première instance de la Cour d’appel de Tanger a condamné un homme d’une quarantaine d’années à la peine de réclusion criminelle à perpétuité à l’issue d’un procès qui s’est tenu à distance, l’accusé étant incarcéré à la prison locale de la ville.

À lire : Maroc : il tue et enterre son épouse, la perpétuité au bout du procès

Le quarantenaire est jugé pour le meurtre de son père. Une affaire de violence extrême et brutale qui a secoué les quartiers d’El Aouama et Beni Makada il y a quelques semaines. À la barre, il est passé aux aveux. Il a toutefois assuré qu’il n’avait l’intention de tuer son père. Il justifiera son acte par le mauvais traitement que le défunt lui aurait fait subir, lui causant « du tort à chaque fois ».

À lire :Maroc : il tue son père pour s’emparer du coffre-fort

Des propos qui sont loin de convaincre le tribunal. Suivant les réquisitions du ministère public, la Chambre criminelle de première instance de la Cour d’appel de Tanger lui inflige la peine de réclusion criminelle à perpétuité.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Tanger - Homicide

Aller plus loin

Maroc : il tue son père pour s’emparer du coffre-fort

La justice vient de rendre son verdict dans l’affaire du cadavre qui a été retrouvé en septembre 2021 à Cabo Negro, dans la région de Tétouan.

Espagne : un Marocain assassine son père (imam) pour « chasser le diable »

Un drame familial a secoué la paisible ville de Vilafant, dans le nord de l’Espagne. Un jeune homme de 22 ans d’origine marocaine a froidement poignardé son père, un homme...

Maroc : il tue et enterre son épouse, la perpétuité au bout du procès

La Cour d’appel de Tanger a tranché, ce mardi 12 septembre, dans une affaire criminelle qui a profondément marqué la ville.

Maroc : un fils meurtrier, une famille brisée

La ville de Fès a été le théâtre d’un drame familial ce jeudi matin. Un homme de 32 ans, souffrant de troubles psychologiques, a tué son père à coups de marteau après une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Maroc : le casier judiciaire électronique enfin lancé

Le ministère de la Justice a procédé mardi, au lancement de quatre nouveaux services numériques dont le casier judiciaire électronique.

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

L’affaire "Escobar du désert" : les dessous du détournement d’une villa

L’affaire « Escobar du désert » continue de livrer ses secrets. L’enquête en cours a révélé que Saïd Naciri, président du club sportif Wydad, et Abdenbi Bioui, président de la région de l’Oriental, en détention pour leurs liens présumés avec le...

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.