Tanger : les raisons de la fermeture de l’usine de Siemens Gamesa

16 septembre 2022 - 14h40 - Ecrit par : S.A

Siemens Gamesa a décidé de fermer son usine de pales onshore située à la zone franche Tanger Automotive City. Quelles sont les raisons qui expliquent cette fermeture ?

« L’industrie mondiale de l’énergie éolienne subit une pression financière importante, souffrant d’une concurrence intense, de pressions sur les prix et d’une augmentation exponentielle des coûts des matières premières et de la logistique. Dans ce contexte, Siemens Gamesa a annoncé aujourd’hui sa décision de fermer son usine de pales onshore à Tanger, dans le cadre du programme stratégique Mistral de l’entreprise, conçu pour rationaliser et simplifier l’organisation, tout en améliorant son efficacité et son efficience », explique le groupe allemand dans un communiqué.

À lire : Parc éolien de Tanger : l’offre Siemens Gamesa à nouveau rejetée

Selon Siemens Gamesa, cette fermeture fait suite aux mesures d’ajustement qu’elle a prises ces dernières années au Danemark, en Inde, en Espagne et aux États-Unis. Elle reflète des consolidations similaires de l’empreinte industrielle prises dans toute l’industrie. Autre raison évoquée : un manque de commandes pour le type de pale produit dans l’usine. Des turbines plus grandes et plus efficaces sont de plus en plus demandées sur le marché.

À lire : Siemens Gamesa Tanger se sépare de 10% de son personnel

La fermeture de l’usine de pales onshore inaugurée en 2017 touchera jusqu’à 500 emplois. Siemens Gamesa entend aider les employés à trouver des emplois à l’extérieur. « C’est une décision très difficile à prendre, car nous comprenons parfaitement l’impact sur nos travailleurs et la communauté. Malheureusement, dans les conditions actuelles du marché, nous n’avons pas d’autre choix que de prendre des mesures aussi dures pour améliorer notre compétitivité et redonner à l’entreprise une assise plus stable. […] Nous ferons de notre mieux pendant le processus de séparation pour soutenir nos collègues pendant cette transition et minimiser son impact sur eux », a déclaré Lars Bondo Krogsgaard, PDG du groupe allemand.

À lire : Maroc : Siemens Gamesa rêve grand pour l’énergie éolienne

Cette fermeture n’est toutefois pas synonyme de départ du Maroc. Le groupe allemand continuera ses activités dans son siège régional de Casablanca et sur d’autres sites. « Nous continuerons à livrer nos projets et à honorer nos obligations, en restant profondément engagés envers la société et toutes nos parties prenantes marocaines pour soutenir les objectifs ambitieux du gouvernement en matière d’énergie renouvelable, qui sont exemplaires pour toute la région Moyen-Orient et Afrique », a pour sa part assuré Najlae Yazghi, DG de Siemens Gamesa Maroc.

Tags : Siemens Maroc - Industrie - Tanger

Aller plus loin

Parc éolien de Tanger : l’offre Siemens Gamesa à nouveau rejetée

L’entreprise espagnole Siemens Gamesa a perdu une fois encore le marché pour l’exploitation et la maintenance du parc éolien de Dhar Saadane, dans la région de Tanger. Son offre a...

Siemens Gamesa décroche un nouveau contrat près de Tanger

L’entreprise germano-espagnole Siemens Gamesa a remporté l’appel d’offres lancé par l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE).

Record et nouvelles ambitions pour Siemens Maroc

Une deuxième ligne de production pour l’usine de Siemens Gamesa a été inaugurée en 2017 à Tanger. Cette ligne de production entièrement dédiée à la fabrication de pales de type SG...

Siemens Gamesa Tanger se sépare de 10% de son personnel

Installé depuis trois ans à Tanger, le géant de l’énergie éolienne Siemens Gamesa annonce la mise au chômage de 10% de son personnel. Pour les responsables de l’entreprise, il s’agit...

Nous vous recommandons

Voyages au Maroc : vers la suppression de l’obligation du PCR dans les aéroports

Mohamed Abdeljalil, ministre Transport et de la logistique a assuré que le gouvernement fait de la suppression de l’obligation de présenter le test PCR pour les voyageurs en provenance de l’étranger par voie aérienne une priorité et se penche sur la...

L’Algérie offre du matériel militaire au Polisario

L’Algérie vient de fournir un lot de matériels militaires au Polisario pour mener la guerre au Sahara, annonce un média espagnol.

L’Europe accepte le pass vaccinal marocain

Voyager dans les pays de l’Union européenne sera désormais plus facile pour les ressortissants marocains. La Commission européenne a décidé mercredi, que les certificats Covid-19 délivrés par le Maroc sont conformes avec ceux de l’Union européenne...

Naim, le deuxième garçon de Hiba Abouk et Achraf Hakimi, est né

Hiba Abouk a annoncé la naissance de son deuxième enfant avec Achraf Hakimi. C’est un garçon et il se prénomme Naim.

Maroc : les mariages par la Fatiha, une pratique à la peau dure

Bien que la loi ait interdit les mariages coutumiers (ou dits “par fatiha”), la pratique est toujours en vogue dans la société marocaine, notamment dans les zones rurales. Des associations continuent de mener des campagnes de sensibilisation pour...

El Othmani refuse de rencontrer Yaïr Lapid

Le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani, également secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD) n’a, visiblement, toujours pas digéré la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël. Il refuse de rencontrer...

Maroc : les ventes immobilières en berne

Dans un contexte international incertain, le marché immobilier marocain semble fortement perturbé. Au premier trimestre de l’année, les transactions se sont rétractées, se traduisant par une baisse de 9,3 % des ventes...

Plusieurs barrages seront construits dans le nord du Maroc

Le Maroc veut renforcer ses ouvrages hydrauliques situés dans la région Nord. À cet effet, il est prévu la construction de petits barrages et lacs collinaires pour une enveloppe budgétaire global 317 millions de...

Message de Royal Air Maroc à ses clients en Turquie

Suite à la prolongation de la suspension des liaisons aériennes par les autorités marocaines jusqu’au 31 décembre, la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) programme un vol spécial au départ de la Turquie et à destination du Maroc jeudi 16 décembre...

Une relation homosexuelle derrière un meurtre à Marrakech

La chambre criminelle près la Cour d’appel de Marrakech a condamné un jeune homme de 26 ans à la perpétuité pour avoir tué sauvagement un septuagénaire avant de mettre le feu à son domicile.