TangerMed II : Maersk demande un délai supplémentaire

22 mars 2009 - 11h20 - Ecrit par : L.A

Risque d’orages et de tempêtes sur le Détroit. La crise internationale plane telle une menace sur le développement de l’extension du port TangerMed II. Maersk, à travers sa filiale APM Terminals, attributaire de l’exploitation du futur terminal 3 à conteneurs (TC3), aurait quelques difficultés à lever les fonds nécessaires pour la réalisation du projet, selon une source proche du dossier.

Contacté par L’Economiste, APM Terminals n’a pas infirmé l’information, se contentant de préciser que « les négociations avec TMSA (Agence spéciale TangerMed) sont en cours pour déterminer les modalités du développement du futur terminal ainsi que la mise en place du timing approprié », indique Klaus Rud Sejling, vice-président chargé du développement de APM Terminals. Ces négociations ont démarré au lendemain de l’annonce de l’attribution du terminal à conteneurs 3 au groupement formé de APM Terminals et Akwa, en juillet 2008. L’opérateur mondial ne manque pas de nuancer, et d’avancer d’autre part que « son groupe allait tenir compte du fait que le marché mondial du transport s’est effondré » lors de la poursuite de ces négociations. Une affirmation qui va dans le sens de la confirmation d’une remise en cause du projet, dans son timing, tout au plus.

Une information qui se vérifie auprès de l’Agence TangerMed qui précise que le groupement piloté par Maersk et APM Terminals a demandé un délai supplémentaire pour « repositionner leurs projets sur le plan stratégique et chercher à les adapter aux nouvelles réalités du marché » gravement touché par la crise. Selon TMSA, les grands groupes du transport maritime, frappés par une réduction du trafic et une baisse des tarifs du transport, ont opté pour la révision de leurs investissements.

C’est le cas aussi pour les attributaires du TC4, concédé au groupement piloté par PSA (Singapour). Mais ceci ne risque pas de perturber le projet de l’extension du port.

En effet, du côté de TMSA, on reste optimiste quant au respect du calendrier initial de TangerMed II. Les travaux devraient être lancés comme prévu, dès cette année. Pour cela, les négociations avec les groupements sont maintenues et TMSA espère pouvoir les signer dans les prochains mois.

A noter que le terminal 3 dispose d’une capacité de 3 millions de conteneurs EVP avec 1600 mètres de quais et 78 ha de terre-pleins. Il avait été attribué au groupement formé par Maersk, APM Terminals et Akwa Group. APM Terminals est par ailleurs déjà présent à TangerMed I sur le premier quai à conteneurs qu’il exploite depuis juillet 2007. Le terminal 4 d’une capacité de plus de 2 millions de conteneurs EVP et comprenant 1200 mètres de quais et 54 ha de terre-pleins, avait été attribué au groupement formé par PSA (Singapour), Marsa Maroc et SNI.

Source : L’Economiste - Ali Abjiou

Tags : Tanger - Maritime - Tanger Med - Transports - Crise économique - Agence spéciale Tanger Méditerranée - Akwa group

Nous vous recommandons

Halilhodzic explique pourquoi il n’a pas convoqué Hakim Ziyech (vidéo)

Vahid Halilhodzic s’est prononcé mercredi sur la non-convocation de Hakim Ziyech pour les deux prochains matchs de l’équipe du Maroc contre le Soudan et la Guinée. Au cours de la conférence de presse précédant la dernière séance d’entraînement du groupe, le...

Message de Royal Air Maroc à ses clients au Portugal

Suite à la prolongation de la suspension des liaisons aériennes par les autorités marocaines jusqu’au 31 décembre, la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) programme un vol spécial au départ du Portugal et à destination du Maroc samedi 18 décembre...

Adam Masina participe à la CAN contre l’avis du club anglais Watford

Parmi les clubs européens qui n’ont pas voulu libérer les internationaux africains afin de leur permettre de participer à la coupe d’Afrique des nations, il y a Watford. Le club anglais de Premier League a essayé de retenir le joueur marocain Adam Masina,...

Combien de juifs y a-t-il au Maroc ?

En tout, 27 000 juifs vivent dans des pays arabes ou musulmans selon une étude réalisée par l’Agence juive. Combien sont-ils au Maroc ?

L’Algérie met en garde le Maroc contre une déstabilisation de sa sécurité intérieure

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a affirmé dans un entretien à Al Quds Al Arabi, que son pays est visé par Maroc à cause du soutien accordé aux causes palestinienne et...

Un célèbre restaurant parisien accusé de racisme envers les Maghrébins

Après La Pause parisienne qui avait refusé l’entrée à des personnes noires en juin 2021, c’est au tour d’un autre restaurant situé à Paris de refuser les réservations à des personnes ayant des noms à consonance maghrébine. Une autre forme de racisme dénoncée...

Des recommandations pour améliorer la qualité des services rendus aux MRE

Après avoir présenté un état des lieux, la Cour des comptes a formulé plusieurs recommandations dont la mise en œuvre permettra d’améliorer la qualité des services rendus aux Marocains résidant à l’étranger (MRE) par le réseau consulaire marocain à l’étranger...

Un navire de guerre espagnol arrive près des côtes marocaines

Le navire Mar Caribe de la Marine espagnole a démarré lundi sa première mission de soutien logistique (matériels et provisions de toutes sortes) de l’année aux forces de défense détachées dans les rochers de Vélez de la Gomera et Al Hoceima, et dans les îles...

Des entreprises du secteur automobile quittent l’Ukraine pour le Maroc

L’invasion russe en Ukraine pousse certaines entreprises de l’industrie automobile à quitter ce pays, qui était le centre de gravité du secteur en Europe, pour aller s’installer au Maroc.

Le fils de Hamid Chabat, Naoufal, en prison

Le président de la commune de Brarha et fils aîné de l’ancien maire de Fès, Naoufal Chabat, a été placé en détention provisoire pour outrage à un fonctionnaire public et conduite en état d’ivresse.