Taounate aura sa Faculté

22 octobre 2019 - 01h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

La pose de la première pierre pour la construction de la Faculté pluridisciplinaire de Taounate a été effective, le dimanche 20 octobre, à la commune de Mazraoua par le Ministre de tutelle, Saïd Amzazi. Cette nouvelle Faculté, qui relève de l’Université Sidi Mohammed Benabdellah de Fès (USMBA), coûtera quelque 100 millions de dirhams.

Ce temple du savoir sera érigé sur une superficie de plus de 54 hectares dont près de 13000 m2 couverts. Selon Huffpost, les 100 millions de dirhams seront pris en charge par le département de tutelle à hauteur de 69 millions de dirhams et par la région de Meknès, pour une contribution de 31 millions de dirhams.

A en croire la même source, cette décision d’ouvrir cette faculté était souvent mue par la volonté de rapprocher les services universitaires des étudiants de Taounate, dont le nombre dépasse les 11.600 personnes.

Pour le même média, ce projet prend en compte la construction de 4 amphithéâtres d’une capacité d’accueil de 1.400 sièges, de 14 salles de classe réservées aux cours théoriques (1.400 étudiants), de 10 pour les cours d’orientation (600), de 12 salles de langues (720), de 10 salles multimédia, d’une salle de conférences, d’une bibliothèque, de deux terrains de sport, ainsi que d’un bloc administratif et d’espaces pour les étudiants.

Grâce à la construction de cet établissement, le Gouvernement portera à 9 le nombre des facultés relevant de l’Université Sidi Mohammed Benabdellah de Fès, qui comprend également 5 écoles supérieures.

Au total, cinq mille étudiants sont attendus dans plusieurs spécialités. Pour le Ministre, cet établissement vise à faciliter l’accès au système de l’enseignement supérieur et à la recherche scientifique dans la province.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Etudiants - Taounate - Ministère de l’Education nationale - Saaïd Amzazi

Aller plus loin

Maroc : deux étudiants font condamner la faculté de droit de Casablanca à 800.000 dirhams

Pour s’être vengée d’une étudiante en refusant de lui restituer son diplôme après une plainte pour falsification de notes, la faculté Hassan II des sciences juridiques,...

Maroc : l’accès aux facultés plus difficile à partir de 2020

A partir de 2020, l’accès aux facultés deviendra plus difficile. Les filières seront supervisées par les responsables des facultés, à l’aide d’un système de tri qui prendra en...

Une filière d’études amazighes à la Faculté des lettres d’Agadir

Une filière d’études amazighes a été ouverte à la Faculté des lettres et des sciences humaines de l’Université Ibn Zohr d’Agadir au titre de l’année universitaire 2007-2008.

Des Marocains exploités comme cobayes dans les facultés de médecine ?

Des patients auraient été transformés en cobayes par des professeurs-chercheurs marocains à la faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca, d’après un rapport présenté au...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

Maroc : les gifles toujours présentes à l’école

Une récente enquête du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) lève le voile sur la persistance de pratiques de punitions violentes dans les établissements scolaires marocains.

Maroc : l’Amazigh reconnue officiellement comme une langue de travail

Les autorités marocaines ont procédé mardi au lancement officiel des procédures qui vont permettre l’intégration de l’Amazigh dans les administrations publiques. La cérémonie a été présidée par le chef du gouvernement Aziz Akhannouch.

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...

Mondial 2022 : un dispositif exceptionnel pour les supporters marocains

À quelques semaines du coup d’envoi du Mondial 2022 au Qatar, les autorités marocaines ont mis en place un dispositif spécial pour que le voyage des supporters vers le Qatar se passe dans de bonnes conditions.

L’anglais s’impose peu à peu dans l’école marocaine

Petit à petit, l’insertion de l’anglais dans l’enseignement se généralise au Maroc. Après le primaire, c’est au tour du collège, selon un communiqué du ministère de l’Éducation nationale dès la prochaine année scolaire.

L’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur, une priorité pour le Maroc

Le Maroc accorde une place de choix à l’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur. Une réforme est en cours.

Maroc : l’enseignement de l’anglais au collège généralisé

L’enseignement de l’anglais sera généralisé dans les collèges au Maroc dès la rentrée scolaire 2023-2024, a annoncé dans une note Chakib Benmoussa, le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports.

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...

Le Maroc abandonne peu à peu le français pour l’anglais à l’école

Les matières scientifiques au Maroc seront désormais enseignées en anglais, a annoncé le ministère de l’Éducation. Cette réforme doit entrer en vigueur d’ici deux ans.