Maroc : pagaille autour des tarifs des tests de dépistage

8 août 2021 - 14h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Younes Maâmar, ancien cadre de la banque mondiale et ancien directeur général de l’Office national d’électricité (ONE) dénonce une pagaille sur les tarifs des tests de dépistage du Covid-19.

« Cas-contact, je pars ce matin au laboratoire faire un test. 700 DH. Cash. Pas de TPE. Pas de chèque. Au suivant !  », dénonce l’ancien patron de l’ONE. Il fait un petit calcul rapide. « L’appareil de test coûte au maximum 1 million de dirhams. Le consommable 150 dirhams. C’est-à-dire que mon cher laborantin aura 550 dirhams pour amortir son investissement et bien évidemment son bénéfice. Or à ce prix, sa machine est amortie au bout de 1 800 tests. Soyons larges : 2 000 tests. Il se fait au minimum 40 000 tests par jour au Maroc pour 100 laboratoires. Donc chaque laboratoire fait une moyenne de 400 tests par jour. En cinq jours la machine est amortie », a-t-il détaillé.

À lire : Maroc : le prix des tests du Covid-19 en baisse

Dans ce contexte de Covid-19, certains pays exigent aux voyageurs les tests PCR comme droit d’entrée ou certains préfèrent multiplier les tests. Résultat : la pagaille sur les prix règne au détriment des plus démunis et de la lutte contre la pandémie, fait observer Younes Maâmar. « Rappelez-vous : cash. C’est-à-dire au nez du Marocain et à la barbe de l’administration fiscale. Mon laborantin et ses acolytes doivent croiser les doigts que cette pandémie persiste. Ce n’est plus une rente. C’est une insulte, dénonce-t-il encore. A ce prix, quel est le % de la population de notre pays qui peut se permettre de mener des tests préventifs pour se préserver et préserver les siens ? Voilà ce que serait une mesure cohérente avec les efforts importants que l’État mène ».

À lire : Combien coûte un test PCR au Maroc ?

« Chaque Marocain (et résidant) dispose d’une allocation de cinq tests gratuits par mois. Au-delà, les tests sont payants à un prix de raison. Le dispositif informatique extraordinaire déployé pour la campagne de vaccination peut très facilement être utilisé pour cette mesure préventive et ô combien critique à la veille d’entrer dans une énième (et sans doute guère la dernière) phase de pic pandémique. Dans une bataille, le pire ennemi n’est pas celui en face de vous mais celui à vos côtés censé être des vôtres. Les laborantins rejoignent la cohorte des rentiers du Covid-19 » ajoute cet ancien de la banque mondiale.

Sujets associés : Santé - Office National de l’Electricité - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : appel à la gratuité des tests PCR

Le Réseau marocain pour le droit à la santé plaide auprès de la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) pour que les tests PCR soient remboursés ou gratuits...

Maroc : le prix des tests du Covid-19 en baisse

Un accord de principe a été conclu entre les laboratoires privés et l’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM) pour rendre accessible le coût des tests de dépistage du...

Covid-19 au Maroc : les nouveaux tarifs des tests en vigueur

Conformément aux décisions de la commission interministérielle des prix, l’arrêté fixant les nouveaux tarifs des tests Covid-19 a été publié jeudi dans le journal officiel. Depuis ce...

Combien coûte un test PCR au Maroc ?

Les personnes qui désirent voyager vers des pays qui exigent un test PCR, n’ont plus de soucis à se faire. Le ministère de la Santé leur facilite la tâche en mettant à leur portée...

Nous vous recommandons

Santé

Le Maroc négocie une grosse livraison du vaccin Sinopharm

Après les deux premières livraisons du vaccin chinois Sinopharm, le Maroc est en négociation depuis 48 heures avec la Chine pour la troisième livraison, prévue en avril. Cette fois, le pays veut avoir une quantité plus importante de...

Maroc : voici ce que coûte un test PCR Covid-19 à domicile

Des laboratoires d’analyses de biologie médicale et SOS Médecins à domicile à Casablanca réalisent désormais les tests de dépistage du coronavirus à domicile. Les coûts varient suivant le nombre de personnes à prendre en...

Covid-19 : ce que recommandent les experts marocains

Face à la propagation rapide du coronavirus, des experts de la Société marocaine d’anesthésie, d’analgésie et de réanimation (SMAAR) et de la Société marocaine de médecine d’urgence (SMMU) appellent les citoyens à porter le masque anti-projection en tissu plié...

Le Maroc va-t-il à nouveau proroger l’état d’urgence sanitaire ?

Quatorze projets de décrets seront au menu du Conseil du gouvernement qui se tiendra lundi prochain. Il s’agit entre autres du décret portant application des articles 32 et 35 de la loi relative aux usages licites du cannabis et celui concernant...

Projet de lois de finances 2022 : voici les secteurs prioritaires

Le projet de lois de finances 2022 (PLF 2022) se base principalement sur la poursuite des actions déjà engagées. Bien que la crise sanitaire ait bouleversé et secoué les finances publiques, la réalisation des objectifs demeure une...

Office National de l’Electricité

Maroc : pagaille autour des tarifs des tests de dépistage

Younes Maâmar, ancien cadre de la banque mondiale et ancien directeur général de l’Office national d’électricité (ONE) dénonce une pagaille sur les tarifs des tests de dépistage du Covid-19.

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Maroc : Rabbi Yossef Abdelhak est mort du coronavirus

Rabbi Yossef Abdelhak est décédé des suites des complications liées à sa contamination au coronavirus, selon le Conseil des communautés israélites du Maroc.

Coronavirus : fin des rapatriements de touristes étrangers du Maroc

Le Maroc a mis fin, ce dimanche 22 mars à 12h, au dispositif spécial élaboré pour faciliter le retour des touristes étrangers vers leurs pays.

Coronavirus : un test homologué 100 % marocain

La recherche scientifique au Maroc ne finit pas d’innover en matière de lutte contre le covid-19. La Fondation MASCIR, institution de recherche/développement basée à Rabat, vient de concevoir le premier kit, 100 % marocain, de diagnostic du covid-19,...

Covid-19 : l’offshoring fortement impacté par la crise sanitaire

La crise du covid-19 n’a épargné aucun secteur. L’offshoring subit les conséquences de la propagation de la pandémie. Une baisse du chiffre d’affaires est annoncée pour le mois d’avril 2020.

Maroc / Tourisme : appel à consommer local

Le tourisme et le transport aérien sont les premiers à avoir été touchés par la pandémie. Pour la reprise, Nadia Fettah, ministre du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale, invite tous les Marocains à privilégier leur...