Maroc : pagaille autour des tarifs des tests de dépistage

8 août 2021 - 14h20 - Ecrit par : S.A

Younes Maâmar, ancien cadre de la banque mondiale et ancien directeur général de l’Office national d’électricité (ONE) dénonce une pagaille sur les tarifs des tests de dépistage du Covid-19.

« Cas-contact, je pars ce matin au laboratoire faire un test. 700 DH. Cash. Pas de TPE. Pas de chèque. Au suivant !  », dénonce l’ancien patron de l’ONE. Il fait un petit calcul rapide. « L’appareil de test coûte au maximum 1 million de dirhams. Le consommable 150 dirhams. C’est-à-dire que mon cher laborantin aura 550 dirhams pour amortir son investissement et bien évidemment son bénéfice. Or à ce prix, sa machine est amortie au bout de 1 800 tests. Soyons larges : 2 000 tests. Il se fait au minimum 40 000 tests par jour au Maroc pour 100 laboratoires. Donc chaque laboratoire fait une moyenne de 400 tests par jour. En cinq jours la machine est amortie », a-t-il détaillé.

À lire : Maroc : le prix des tests du Covid-19 en baisse

Dans ce contexte de Covid-19, certains pays exigent aux voyageurs les tests PCR comme droit d’entrée ou certains préfèrent multiplier les tests. Résultat : la pagaille sur les prix règne au détriment des plus démunis et de la lutte contre la pandémie, fait observer Younes Maâmar. « Rappelez-vous : cash. C’est-à-dire au nez du Marocain et à la barbe de l’administration fiscale. Mon laborantin et ses acolytes doivent croiser les doigts que cette pandémie persiste. Ce n’est plus une rente. C’est une insulte, dénonce-t-il encore. A ce prix, quel est le % de la population de notre pays qui peut se permettre de mener des tests préventifs pour se préserver et préserver les siens ? Voilà ce que serait une mesure cohérente avec les efforts importants que l’État mène ».

À lire : Combien coûte un test PCR au Maroc ?

« Chaque Marocain (et résidant) dispose d’une allocation de cinq tests gratuits par mois. Au-delà, les tests sont payants à un prix de raison. Le dispositif informatique extraordinaire déployé pour la campagne de vaccination peut très facilement être utilisé pour cette mesure préventive et ô combien critique à la veille d’entrer dans une énième (et sans doute guère la dernière) phase de pic pandémique. Dans une bataille, le pire ennemi n’est pas celui en face de vous mais celui à vos côtés censé être des vôtres. Les laborantins rejoignent la cohorte des rentiers du Covid-19 » ajoute cet ancien de la banque mondiale.

Tags : Santé - Office National de l’Electricité - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : appel à la gratuité des tests PCR

Le Réseau marocain pour le droit à la santé plaide auprès de la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) pour que les tests PCR soient remboursés ou gratuits...

Maroc : le prix des tests du Covid-19 en baisse

Un accord de principe a été conclu entre les laboratoires privés et l’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM) pour rendre accessible le coût des tests de dépistage du...

Combien coûte un test PCR au Maroc ?

Les personnes qui désirent voyager vers des pays qui exigent un test PCR, n’ont plus de soucis à se faire. Le ministère de la Santé leur facilite la tâche en mettant à leur portée...

Covid-19 au Maroc : les nouveaux tarifs des tests en vigueur

Conformément aux décisions de la commission interministérielle des prix, l’arrêté fixant les nouveaux tarifs des tests Covid-19 a été publié jeudi dans le journal officiel. Depuis ce...

Nous vous recommandons

Voici les meilleures banques marocaines selon Forbes

Trois banques marocaines figurent cette année dans le top 30 des banques les plus importantes de la région Mena, publié par le magazine Forbes.

Imane Saoud : un « pont » entre la France et le Maroc

Le Conseiller municipal Oussama Tikradi (Colmar) a organisé une petite cérémonie en l’honneur de la joueuse marocaine Imane Saoud. C’est une façon pour la municipalité de saluer le « parcours exemplaire » d’une jeune...

Réaction du groupe OCP au reportage de France 5

Le groupe OCP a relevé les contre-vérités contenues dans le documentaire « Vert de rage : engrais maudits », diffusé le 19 septembre 2021 sur France 5 et saisi par la même occasion le comité d’éthique de France...

Les Marocains se mettent au «  casher  » pour séduire les Israéliens

Au Maroc, les acteurs touristiques veulent attirer les touristes israéliens pour se refaire une santé financière en ces temps de Covid-19. La formule est trouvée : le «  casher  ».

La grosse bourde de Mélissa Theuriau

Mélissa Theuriau, journaliste et épouse de l’humoriste marocain Jamel Debbouze a, dans une story Instagram, dévoilé par inadvertance le visage de l’un de ses enfants.

La top marocaine Imaan Hammam pose pour Versace et Fendi (vidéo)

Plusieurs mannequins dont la Marocaine Imaan Hammam ont été mis à l’honneur par la dernière collection, fruit de la collaboration entre Versace et Fendi.

L’Espagne envoie des militaires dans les îles proches du Maroc

Les autorités militaires espagnoles ont visité les enclaves de Vélez de la Gomera (Badis), Al Hoceima et les îles Chafarinas (Zaffarines), annonçant une série de réformes visant à améliorer la présence des militaires dans ces zones ainsi que leurs conditions...

De milliers de Canadiens et MRE bloqués au Maroc

Suite à la suspension des vols directs au départ du Maroc vers le Canada, de milliers de Canadiens et de Marocains résidant au pays de Justin Trudeau se retrouvent coincés dans le royaume. Ils appellent les autorités canadiennes à...

La relation entre Bernard Tapie et une adolescente marocaine révélée

L’homme d’affaires Bernard Tapie, 78 ans, frappé par de nouvelles tumeurs, a fait des confidences sur la relation presque familiale entre lui et Zora, une fillette marocaine de 15 ans, atteinte d’un cancer. Confidences consignées dans le livre du...

Forte présence des étudiants marocains à l’étranger

Estimés à près de 45 000, les étudiants marocains forment la première communauté des étudiants en France. Environ 13 % d’entre eux sont inscrits dans les écoles d’ingénieurs où ils excellent.