Recherche

Tariq Ramadan dément la dernière accusation de viol

© Copyright : DR

30 août 2019 - 01h50 - Monde

Déjà mis en examen pour viol sur deux femmes, Tariq Ramadan est à nouveau accusé d’abus sexuels. Une femme a porté plainte contre lui le 31 mai 2019. Catégorique depuis le début, il considère que toutes ces allégations sont motivées par des considérations politiques et idéologiques et promet d’exposer sous peu sa version des faits.

Très discret depuis sa sortie de prison à la mi-novembre, l’islamologue se retrouve une nouvelle fois sous les feux de l’actualité avec cette quatrième accusation d’une journaliste. En réponse à la dernière allégation de viol qui menace sa réputation déjà entachée, Tariq Ramadan affirme que cette accusation est sans fondement.

Domiciliée dans le sud de la France, la plaignante aurait déclaré avoir voulu rompre le silence en raison des récentes sorties médiatiques de l’islamologue. Elle affirme avoir été abusée par Tariq Ramadan et un de ses proches en 2014 à Lyon.

Convaincu que l’accusation est une nouvelle tentative pour ternir son image, Ramadan a promis sur les réseaux sociaux qu’il ferait bientôt un compte-rendu complet pour démentir les dernières allégations. « Je parlerai dans les prochains jours pour exposer les faits avec détermination, clarté et sérénité - si Dieu le veut », a-t-il écrit sur Facebook.

Tariq Ramadan avait déjà été arrêté le 31 janvier 2018 après deux accusations de viol. Les présumées victimes avaient porté plainte contre lui pour violences sexuelles et viol.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact