Recherche

Les Espagnols trichent avec la tomate marocaine

© Copyright : DR

19 février 2020 - 20h00 - Economie

Des camions quittant le Maroc, chargés des cargaisons de tomates, qui sont ensuite distribuées sur le marché européen, de façon frauduleuse. C’est la nouvelle affaire qui fait couler des vagues en Espagne.

Un réseau bien huilé serait derrière cette opération de fraude qui rapporterait d’énormes dividendes, alors que pendant ce temps, dans le camp espagnol, l’heure est à la dénonciation et aux enquêtes.

Selon le média espagnol La Voz de Almeria, la tomate provient d’exploitations agricoles situées dans la région d’Agadir. Transportée aux ports de Tanger et de Sebta, elle rejoint les ports d’Algésiras et de Motril en Espagne. De là, elle est par la suite transférée dans des entrepôts en Andalousie, près d’Almeria et à Grenade. De ces lieux, elle est expédiée vers les marchés nationaux et internationaux.

Au total, six entreprises locales sont soupçonnées d’alimenter ce commerce frauduleux. Une fois la tomate marocaine récupérée, ces dernières procèdent à un nouvel étiquetage, pour faire croire qu’elle provient de la ville d’Almeria. C’est ainsi que la tomate marocaine se retrouve ensuite dans les plats des consommateurs espagnols et européens.

Face au phénomène, les producteurs d’Almeria ont crié à la "concurrence déloyale" menée par le truchement de pratiques "illégales et frauduleuses", obligeant l’administration andalouse à prendre des mesures. À leur tour, plusieurs organisations agricoles espagnoles ont déposé plainte en dénonçant des failles dans le système d’inspection des marchandises importées. Dans la foulée, plus de 250 saisies dans les zones agricoles d’Almeria ont été effectuées par le ministère espagnol de l’Agriculture, de l’élevage, de la pêche et du développement durable, dans le deuxième semestre de 2019.

D’ores et déjà, une enquête est ouverte à l’encontre de 6 sociétés de la province andalouse, pour "fraude à la consommation espagnole et européenne". Pendant ce temps, du côté marocain, aucune réaction n’est observée pour le moment.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact