Tourisme au Maroc : « Il faut mettre plus d’avions » pour « récupérer notre part de marché »

30 mai 2022 - 19h40 - Economie - Ecrit par : S.A

La reprise du tourisme s’amorce au Maroc, mais risque de connaître un coup de frein. Hamid Bentahar, président de la Confédération nationale du tourisme (CNT), par ailleurs président du CRT de Marrakech avertit sur la nécessité de renforcer la desserte aérienne.

« Tout ce que nous avons prédit est en train de se produire. Depuis la récente levée du test PCR, le rythme des arrivées et des réservations est en constante augmentation. Mais le vrai sujet d’actualité est que la demande est désormais tellement importante qu’il faut absolument mettre plus d’avions afin de récupérer notre part de marché. Il y a d’ores et déjà des dates où l’offre est saturée à cause d’une demande trop élevée », a déclaré Hamid Bentahar dans une interview accordée à Médias24. Pour relever ce défi, il appelle à encourager les compagnies aériennes et les tour-opérateurs à injecter davantage de sièges aériens.

À lire : MRE : l’opération Marhaba pour redynamiser le tourisme marocain

«  Si on ne met pas assez d’avions, une des conséquences supplémentaires sera que les prix des billets d’avion vont augmenter. C’est la loi de l’offre et de la demande. Et si cela se produit, le problème alors c’est que nous risquons de ne plus être compétitifs », a expliqué le président de la CNT, appelant à la nécessité d’agir plus tôt. « Nous devons penser à toute l’année 2022 et même à 2023 et les prochaines années. La mise en place de nouvelles routes, la programmation du Maroc par les compagnies étrangères ne sont pas des choses qui se décident du jour au lendemain. Nous devons nous y mettre dès aujourd’hui pour des résultats à moyen et long termes ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Tourisme - Liaison aérienne

Aller plus loin

Le Maroc, 3ᵉ meilleure destination dans le monde arabe

Le Maroc figure à la 3ᵉ place des pays arabes ayant enregistré le plus grand nombre d’arrivées de touristes en 2022, selon l’office Mondial du Tourisme (OMT).

Tourisme : le Maroc revoit ses ambitions à la hausse

Dans un contexte de relance du secteur touristique, fortement touché par la crise du Covid-19, le Maroc a revu ses ambitions à la hausse. Le royaume ambitionne de doubler le...

Relance touristique : accord historique entre RAM et l’ONMT

Royal air Maroc (RAM) et l’Office national marocain du tourisme (ONMT) ont signé, jeudi, un protocole d’accord visant à promouvoir la destination Maroc et favoriser la relance...

Le Maroc veut devenir une destination touristique incontournable

La ministre marocaine du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, a dévoilé la nouvelle feuille de route élaborée pour le secteur à l’horizon 2026 afin de faire du Maroc l’une des plus...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les couples non-mariés pourraient partager une chambre d’hôtel au Maroc

Au Maroc, le ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire a engagé des concertations avec les ministères de l’Intérieur et de la Justice, en vue de la levée de l’interdiction pour les couples non-mariés de partager la...

Le journal en anglais à la télévision marocaine

Le Maroc manifeste un intérêt grandissant pour l’anglais. Il entend diffuser des informations dans cette langue qui est la plus parlée dans le monde, avec un total de plus de 1,4 milliard de locuteurs, afin d’attirer davantage les touristes anglophones.

Le Maroc compte doubler ses arrivées touristiques d’ici 2030

Dans un contexte de reprise du secteur touristique, le Maroc a revu ses ambitions à la hausse, ambitionnant de doubler le nombre d’arrivées à l’horizon 2030.

Le tourisme marocain à la reconquête du marché britannique

Le Maroc veut reconquérir le marché britannique. Dans ce sens, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) a signé des accords avec les compagnies aériennes telles que Ryanair et Easyjet. Objectif  : retrouver les chiffres d’avant-Covid.

Le tourisme de montagne, un potentiel inexploité au Maroc

Le tourisme de montagne au Maroc est un secteur à fort potentiel qui est inexploité, selon Nadia Fettah Alaoui, la ministre marocaine du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale.

Le Maroc retrouve le sourire avec une forte croissance du tourisme

Le secteur du tourisme au Maroc affiche une embellie à fin avril 2023, selon les derniers chiffres publiés par l’Observatoire du tourisme, se rapprochant du record d’avant la pandémie en 2019.

Le parcours historique des Lions de l’Atlas impacte positivement le tourisme

Le parcours historique des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022 produit un impact plus que positif sur le tourisme marocain.

Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

Le gouvernement marocain travaille à réglementer les hébergements alternatifs. Une nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant sera bientôt instaurée. Une manière pour lui d’encadrer le tourisme chez l’habitant.

Le nouveau régime des dotations touristiques porte préjudice aux Marocains voyageant à l’étranger

Alors que l’Office des Changes assure avoir entrepris une réforme pour simplifier le régime des dotations touristiques pour tous les intervenants, y compris les banques, il a été constaté que le nouveau régime porte préjudice à de nombreux Marocains...

Le Maroc veut devenir une destination touristique incontournable

La ministre marocaine du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, a dévoilé la nouvelle feuille de route élaborée pour le secteur à l’horizon 2026 afin de faire du Maroc l’une des plus grandes destinations touristiques au monde.