Recherche

Tourisme : le Maroc pense déjà à l’après covid-19

© Copyright : DR

10 avril 2020 - 14h30 - Economie

Le secteur du tourisme au Maroc reste l’un des plus touchés par la crise sanitaire actuelle, avec d’énormes pertes évaluées à des milliards de DH, selon la Confédération nationale du tourisme (CNT). La relance du secteur reste donc une priorité pour les professionnels du tourisme, qui commencent déjà à réfléchir à l’après covid-19.

Même si pour la majeure partie des professionnels, il est encore trop tôt pour parler de relance, "il est néanmoins l’heure de commencer à étudier les différentes pistes de relance", soutient Othmane Chérif Alami, patron de Atlas Voyages. Pour lui, le Maroc doit suivre les tendances de ses marchés clients et les mouvements des frontières, car "la reprise dépendra de la capacité aérienne et de l’ouverture des frontières". Il est néanmoins convaincu que le tourisme retrouvera sa croissance d’ici 3 à 5 ans.

Pour Hamid Bentahar, président du CRT Marrakech, "il est encore trop tôt pour parler de reprise, car le plus important aujourd’hui, c’est la santé des Marocains", soutient-il. Rachid Dahmaz, président du CRT Agadir, quant à lui, assure qu’il est primordial de commencer à préparer l’après-crise. Il estime qu’il serait bien de travailler sur deux fronts, dont le tourisme national, avec une politique tarifaire assez attractive, et sur le plan international en accompagnant les tour-opérateurs et les compagnies aériennes.

Mots clés: Tourisme , Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact